4-23 SCP Buzz Nylander TOR

TORONTO – William Nylander joue son premier match des séries éliminatoires 2024 avec les Maple Leafs de Toronto, samedi, contre les Bruins de Boston au Scotiabank Arena (20 h HE; TVAS, CBC, SN, NESN, TBS, truTV, MAX).

Nylander a pris part à l’entraînement matinal samedi et il a participé à toute la séance de vendredi.

« Nous nous attendons à ce que Willy joue en ce moment », avait déclaré l’entraîneur Sheldon Keefe en matinée.

« Je me suis bien senti », avait assuré Nylander, vendredi. « Je patine depuis quatre ou cinq jours, donc je me sens bien. »

Après avoir joué les 82 matchs de la saison régulière et terminé au deuxième rang des pointeurs des Maple Leafs, derrière Auston Matthews, avec 98 points (40 buts, 58 passes), Nylander a raté les trois premières rencontres des séries en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été divulguée. Il n’a pas voulu en dire plus sur ce qui l’afflige exactement.

Les Maple Leafs tirent de l’arrière 2-1 dans la série quatre de sept après une défaite de 4-2 dans le match no 3 mercredi.

« Les matchs sont fous quand on les regarde à la maison, a dit Nylander. Je n’ai jamais été aussi nerveux de ma vie, mais je trouve que les gars font du bon travail. Le match de demain sera important.

« J’ai joué toute la saison, donc rater les trois premiers matchs est difficile. Tu veux jouer à ce moment-ci de l’année. J’espère revenir bientôt. »

Miser sur Nylander pourrait faire toute la différence pour les Maple Leafs, qui ont de la difficulté à être constants offensivement en séries. Les Maple Leafs, qui ont terminé au deuxième rang de la LNH avec 298 buts en saison régulière, ont inscrit plus de deux buts seulement une fois à leurs 10 dernières parties en séries, une séquence qui remonte au match no 5 de la première ronde contre le Lightning de Tampa Bay en 2023.

« Il est un joueur important pour nous dans plusieurs aspects, a dit Keefe vendredi. Le ravoir dans la formation serait important, mais la prochaine étape est qu’il recouvre la santé et qu’il soit prêt à entrer dans une série de haut calibre à ce moment-ci de l’année. »

Le jeu de puissance de Toronto, qui a pris le septième rang de la LNH en saison régulière (24 pour cent), n’a trouvé le fond du filet qu’une fois en 11 occasions (9,1) en trois parties contre Boston.

Nylander a été le meneur de Toronto avec 35 points en avantage numérique en saison régulière, incluant 11 buts.

« Nous avons eu plusieurs occasions de marquer, a argué Nylander. Ils ont fait du bon travail et leur gardien est bon, donc nous allons tenter de créer plus de retours et de diriger la rondelle au filet. C’est facile à dire, mais c’est vrai que ça fonctionne. »

Matthews, qui ne s’est pas entraîné en matinée avant le match no 3, ne s’est pas non plus entraîné vendredi parce qu’il profitait de traitements, mais il sera en uniforme.

Il a joué 23:16 dans le match no 3, un sommet chez les attaquants des Maple Leafs, et décoché trois lancers. Le meilleur buteur de la LNH en saison régulière (69) n’a pas marqué pour une deuxième fois en trois matchs, mais ses huit mises en échec l’ont placé à égalité avec l’attaquant Ryan Reaves au premier rang de Toronto à ce chapitre.

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu