Skip to main content

Les Penguins à la recherche de solutions

Pittsburgh cherche à garder un bon état d'esprit pour mettre fin à une séquence de six défaites consécutives

par Wes Crosby / Correspondant indépendant NHL.com

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh sont à la recherche de solutions. 

Lorsqu'ils affronteront les Sénateurs d'Ottawa au PPG Paints Arena mardi (19 h HE; ATTSN-PT, TSN5, RDS2, NHL.TV), deux semaines se seront écoulées depuis leur dernière victoire. Les Penguins ont perdu leurs six derniers matchs en temps réglementaire depuis qu'ils ont vaincu les Maple Leafs de Toronto par la marque de 5-2 le 18 février. 

À LIRE AUSSI : Table ronde : quelle course aux séries suivrez-vous avec attention?La grand-mère de Ruhwedel assiste à un premier match de la LNH

Après l'entraînement de lundi, il n'y avait pas de consensus sur la façon de régler la situation d'une équipe qui s'était emparée de la première place dans la section Métropolitaine avec cette victoire contre Toronto, mais qui pointe maintenant au troisième rang, à trois points derrière les Flyers de Philadelphie et six points derrière les Capitals de Washington.

« Vous voulez simplement retourner dans la colonne des victoires, peu importe comment, a réagi Sidney Crosby. Nous devons nous regrouper et l'emporter à domicile demain soir. […] Je ne sais pas, je crois que ce sont plusieurs facteurs. C'est probablement pour cela que nous avons eu autant de matchs. »

Les Penguins (37-21-6) se sont inclinés à six reprises consécutives en temps réglementaire pour la première fois depuis la période du 29 décembre 2011 au 11 janvier 2012. Dans la présente série de revers, ils se sont fait dominer 24-8 au pointage et ont été blanchis à deux occasions. 

Crosby était une recrue la dernière fois que les Penguins ont perdu au moins sept rencontres d'affilée, alors que la séquence s'était étirée à dix du 6 au 23 janvier 2006. Cette saison-là, Pittsburgh avait terminé à l'avant-dernier rang de la LNH avec une fiche de 22-46-14.

Le capitaine des Penguins n'a marqué qu'un but à ses six derniers duels après avoir récolté 23 points (sept buts, 16 passes) en 13 matchs depuis son retour d'une blessure aux abdominaux. Crosby a pris le blâme après la plus récente défaite de 5-0 face aux Sharks de San Jose samedi.

« Je prends la responsabilité, avait mentionné Crosby samedi. Je dois me lever dans les situations clés. Quand vous êtes dans un creux de vague comme celui-ci et que vous perdez des matchs, vous avez besoin de gros jeux, de grosses performances. Je ne l'ai pas fait. Je prends le blâme. »

Video: PIT@SJS: Couture fait dévier le tir de Ferraro

L'entraîneur Mike Sullivan croit que la capacité de Crosby à pouvoir s'autocritiquer pourrait aider ses coéquipiers à aller de l'avant.

« Je crois que Sid en prend beaucoup sur ses épaules dans cette équipe, a dit Sullivan. Il assume beaucoup de responsabilités et de fierté à être tributaire des succès de l'équipe, mais aussi en tant que leader du groupe. Il est un leader hors pair. »

Mais la série de défaites ne peut être attribuée qu'à un seul joueur. Dans trois des six revers, le seul problème pour les Penguins a semblé être le résultat lui-même. 

À la suite des défaites de 4-0 contre Toronto et 5-2 contre les Sabres de Buffalo les 20 et 22 février, Sullivan avait mentionné être satisfait de la réponse de sa troupe lors d'un échec de 5-3 sur la route face aux Capitals. Le discours était similaire après les revers de 2-1 contre les Kings à Los Angeles le 26 février et de 3-2 aux mains des Ducks à Anaheim le 28 février. 

Puis, la cuisante défaite à San Jose a laissé place à la frustration.

« Je crois que chaque bonne équipe connaît une mauvaise séquence une fois de temps en temps, a relaté le défenseur Kris Letang. Normalement, le réflexe est de vouloir en faire plus et donc d'en faire trop. Ça empire parfois les choses. »

Il n'y a peut-être pas grand-chose de plus à faire pour Pittsburgh, qui a dominé la colonne des tirs au but 204-148 pendant la séquence infructueuse. 

« Personnellement, je crois qu'il faut en rire, a suggéré l'attaquant Jared McCann. Qu'est-ce que vous voulez faire? Vous asseoir et vous morfondre? Tout ce que ça peut faire est d'empirer la situation. »

Les défenseurs Brian Dumoulin et John Marino pourraient donner un regain d'énergie à l'équipe alors que les deux pourraient être de retour au jeu mardi. Ils se sont entraînés avec contacts lundi et ont pris part à tous les exercices. Des décisions seront prises tout juste avant la rencontre.

Video: PIT@TBL: Malkin aide Marino à rétrécir l'écart

Dumoulin formait un duo avec Letang pour la première fois depuis qu'il s'est fait opérer à une cheville le 1er décembre; Marino, qui a subi une intervention chirurgicale au visage et qui n'a pas joué depuis le 6 février, était jumelé à Marcus Pettersson. 

Les Penguins devront toutefois se passer des services de l'attaquant Dominik Simon, qui sera réévalué sur une base hebdomadaire. Il a subi une blessure au haut du corps, samedi. 

Sullivan s'attend à un certain niveau d'engagement, peu importe qui est en mesure ou non de jouer.

« Je crois seulement que le plus important est notre état d'esprit afin que nous jouions selon nos instincts, a expliqué Sullivan. D'après mon expérience, c'est là que les joueurs sont à leur mieux. Ces gars se soucient énormément de ce qui se passe et nous savons que les attentes sont élevées. Lorsque vous ne répondez pas aux attentes, tout le monde le ressent. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.