Skip to main content

Les Islanders fébriles de revenir au Nassau Coliseum

L'équipe de New York disputera un premier de 61 matchs dans son ancien domicile, fraîchement rénové

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

UNIONDALE, NY - Clark Gillies et Bob Nystrom ont eu droit à un retour aux sources, mercredi. Pour la première fois, ils ont visité le vieux, mais fraîchement rénové Nassau Coliseum, l'endroit où ils ont remporté quatre Coupes Stanley consécutives avec les Islanders de New York entre 1980 et 1983.

Ce retour s'effectue dans le cadre de la première visite de la saison des Islanders dans leur ancien domicile, alors qu'ils affronteront les Blue Jackets de Columbus samedi (19h H.E.; MSG+, FS-O, NHL.TV), un premier match d'une série de 21 qui y seront disputés cette saison.

« Je n'ai jamais vu ce vieux bâtiment avoir si belle allure, a dit Gillies, qui a disputé 12 saisons avec les Islanders. Je pense que les amateurs seront les grands gagnants. L'endroit est magnifique. Ils ont vraiment travaillé pour l'améliorer. »

À LIRE : Les plus belles surprises de ce début de saison | Cinq questions avec Pierre Turgeon

Après de nombreuses tentatives pour garder les Islanders dans le comté de Nassau, l'équipe a quitté le Coliseum après l'expiration de leur bail au terme de la saison 2014-2015. L'endroit était leur domicile depuis leur entrée dans la LNH en 1972. C'est le Barclays Center de Brooklyn, situé à une quarantaine de kilomètres plus à l'ouest, qui est devenu leur résidence. Depuis, le Nassau Coliseum s'est refait une beauté au coût de 165 millions $, mais peut maintenant accueillir 13 900 partisans pour du hockey, une baisse par rapport aux 16 234 d'antan.

En janvier, l'organisation a annoncé qu'elle retournerait au bercail pour 60 matchs jusqu'à la fin de la campagne 2020-2021 (maintenant 61 avec le déplacement du match du 28 février contre les Maple Leafs du Barclays Center). L'État de New York a accepté d'investir 6 millions $ afin d'améliorer davantage l'amphithéâtre pour le rendre conforme aux normes de la LNH.

Les Islanders, qui devraient aménager dans un nouvel aréna au Belmont Park d'Elmont, à une dizaine de kilomètres du Coliseum, pour le début de la saison 2021-2022, ont aussi investi la somme de 4 millions $ pour rénover leur vestiaire et les installations de leur nouveau domicile à temps partiel.

Gillies et Nystrom, qui a disputé ses 14 saisons dans l'uniforme des New Yorkais entre 1972 et 1986, ont eu le plaisir de visiter le bâtiment rénové.

« C'est absolument fantastique, a affirmé Nystrom. Nous avons tellement de souvenirs ici. Juste en parlant aux partisans, on voit qu'ils sont très excités que l'équipe revienne jouer des matchs ici. Ce sera plus facile pour les enfants de venir aux matchs et voir l'équipe. J'ai hâte. Je pense que ce sera quelque chose de merveilleux pour Long Island.

« Quand on regarde tous les arénas qui ont été remplacés - Boston, Buffalo, les Penguins - c'était des endroits qui étaient démodés et le sentiment d'y jouer était différent, a souligné Nystrom. De revenir ici et voir ce que ç'a l'air, ce sera fantastique! »

Il n'y a pas que les anciens qui salivent. Les joueurs de l'édition actuelle aussi.

Le capitaine des Islanders Anders Lee a disputé sa première saison complète dans la LNH à la dernière campagne de l'équipe au Coliseum. Il était aussi de la formation lors des trois matchs à domicile en séries éliminatoires face aux Capitals de Washington en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley en 2015. New York s'était incliné en sept matchs.

« Je suis surpris que le toit tienne encore, a rigolé Lee. Je ne peux pas compter le nombre de matchs que nous avons gagnés parce que nous avions le momentum et la foule derrière nous. On accumulait les bonnes présences sur la glace avec ce momentum et l'énergie qu'il y avait dans l'aréna. Lors de toute cette saison, l'avantage de la glace est le meilleur que j'ai connu. 

« De revenir à ça, ce sera très excitant. Surtout en séries, ça devenait une tout autre expérience. »

L'entraîneur-chef des Islanders Barry Trotz était de l'autre côté lors de cette série à titre de chef d'orchestre des Capitals. Il se souvient du niveau de décibels qui régnait au Coliseum lors des matchs 4,5 et 6.

« Je suis heureux pour les gens de Long Island, a-t-il dit. Je pense que ce sera un jour spécial et ce le sera aussi de revenir ici. Je pense que les Islanders doivent jouer ici. C'est la logique. »

Même avec de nouveaux sièges, une nouvelle couche de peinture et de l'équipement plus moderne, Gillies était heureux de voir que l'atmosphère était restée la même. Il a été envahi par les souvenirs dès qu'il franchit les portes de l'endroit.

« Nous avons parcouru les couloirs si souvent. Des milliers de fois dans ce corridor, et la plupart du temps, c'était pour célébrer une victoire. C'est un endroit spécial pour tous ceux qui ont joué dans cette organisation. Je suis content que l'équipe y soit de retour. Ce sera excitant de voir les Islanders jouer là où ils devraient le faire.

« Ce sera une expérience complètement différente pour les partisans en revenant ici par rapport au Barclays Center. Je ne me peux plus d'attendre. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.