Skip to main content

La Caroline a le meilleur aux tirs de barrage

Dougie Hamilton procure la victoire 4-3 aux Hurricanes face aux Canadiens au terme d'un duel palpitant

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

RALEIGH, Caroline du Nord - Les Canadiens de Montréal et les Hurricanes de la Caroline étaient prêts à entreprendre la saison régulière. Les deux équipes se sont livré un duel enlevant au PNC Arena jeudi, les Hurricanes ayant finalement le meilleur 4-3 aux tirs de barrage.

Le défenseur Dougie Hamilton a été le seul marqueur de la séance, qu'il a amorcée face à Carey Price.

À LIRE AUSSI : Julien impressionné par le rythme du jeu pour un premier matchTour d'horizon des matchs du 3 octobre

Lucas Wallmark, Martin Necas et Erik Haula ont été les buteurs des Hurricanes (1-0-0) en temps réglementaire. La « bande d'abrutis » a souligné sa victoire à domicile en reprenant son rituel de la saison dernière.

Tomas Tatar, Jesperi Kotkaniemi et Jordan Weal ont réussi les filets du CH (0-0-1). Pour Kotkaniemi, c'était un premier but en carrière à l'étranger, à son 80e match, après avoir inscrit ses 11 buts au Centre Bell la saison dernière.

« Ç'a pris du temps, mais le voilà enfin », a soupiré le Finlandais âgé de 19 ans. « C'est agréable de l'avoir obtenu, mais j'aurais voulu en obtenir quelques autres afin que nous gagnions le match. »

Price a subi une mitraille de 43 lancers. Son opposant Petr Mrazek a été confronté à 36 tirs. Il a muselé en fusillade Paul Byron, Jonathan Drouin et Nick Suzuki, dans l'ordre.

Le trio de Kotkaniemi a été un des meilleurs du Tricolore. Les ailiers Jonathan Drouin et Joel Armia ont mis beaucoup d'ardeur à la tâche. Les trois n'avaient rien cassé au camp d'entraînement.

« Le trio a été bon, a affirmé l'entraîneur Claude Julien Ç'a été le meilleur match de Jonathan jusqu'à maintenant et on peut dire la même chose pour Kotkaniemi. Armia a été très fort sur la rondelle, il la protégeait bien. Le trio nous a aidés. »

Les vertes recrues Suzuki et Cale Fleury ont bien tenu leur bout dans une soirée hautement émotive pour eux. Fleury, qui affrontait son frère ainé Haydn pour la première fois dans la LNH, a raté une échappée au moment où les Canadiens menaient 3-2 en troisième période.

« C'est la dernière chose que je pensais qui m'arriverait : partir en échappée, a commenté Cale. J'estime avoir fait une belle feinte. Je n'ai juste pas été capable de soulever la rondelle par-dessus sa jambière. »

Le CH poursuit son périple de trois matchs en lever de rideau de la saison contre les Maple Leafs de Toronto, samedi (19 h HE, TVAS, SN, CBC, NHLN, NHL.TV).

Bon rythme

L'action a abondé au cours des 40 premières minutes de jeu, particulièrement en deuxième période. Les Canadiens ont effacé un retard de deux buts en marquant successivement trois fois.

Wallmark, à 17:19 de la première période, et Necas, tôt au deuxième vingt en attaque massive, avaient donné l'avance aux Hurricanes.

Le but de Tatar, inscrit en supériorité numérique à 4:18, a fait tourner le vent. Kotkaniemi a créé l'égalité peu après, à 5:22, grâce au bel effort de Drouin. Avant la fin, à 16:36, Weal a complété une superbe mise en scène orchestrée par Byron et Nate Thompson.

Les Hurricanes ont raté de belles occasions, entre autres celles des nouveaux venus Erik Haula, qui a vu Price le frustrer en plaçant son bâton à l'horizontale sur la glace, et Ryan Dzingel, qui a frappé le poteau. Haula avait également vu son tir effleurer la barre horizontale au terme d'une échappée au premier tiers.

Il y avait déjà 49 lancers cadrés d'enregistrés avant le dernier vingt, le CH ayant l'avantage 26-23.

Les hôtes ont vu à remédier à la situation en troisième, en mettant le pied sur l'accélérateur. Après avoir résisté en infériorité numérique et avoir vu Fleury parvenir seul devant Mrazek, qui n'a pas bronché, ils ont fini par créer l'égalité à 6:55, tout juste après la conclusion d'une pénalité au Tricolore pour avoir eu trop de joueurs sur la glace. Les Hurricanes ont dominé 19-7 dans les tirs.

Video: Montréal perd en lever de rideau face aux Hurricanes

« Les Hurricanes ont imposé le rythme en troisième, a acquiescé le défenseur Jeff Petry. Nous avons égalé leur niveau d'intensité par moments. On ne veut pas voir nos adversaires s'imposer de la sorte, mais le fait que nous avons tenu notre bout est encourageant. » 

L'entraîneur des Hurricanes Rod Brind'Amour a bien aimé ce qu'il a vu de ses troupiers à compter de la troisième période.

« Nous n'avons pas réellement joué notre jeu au cours des deux premières périodes. Il faut donner du mérite à nos adversaires parce qu'ils nous forçaient à faire des choses qui nous font sortir de notre plan. Ils ont su créer des revirements grâce à leur vitesse. Petr Mrazek a réalisé de gros arrêts. Les gars ont fait le nécessaire en troisième période pour revenir à ce que nous demandons de faire et nous avons pris l'initiative. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.