Skip to main content

Les finalistes au trophée Jack-Adams sont dévoilés

Cassidy, Tortorella et Vigneault sont en lice pour l'obtention du titre de meilleur entraîneur de la LNH

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Bruce Cassidy, John Tortorella et Alain Vigneault sont les trois finalistes au trophée Jack-Adams.

COURSE AUX TROPHÉES : Ted Lindsay | Calder

Ce prix, voté par les membres de l'Association des télédiffuseurs de la LNH, est remis à l'entraîneur de l'année dans la LNH. Le gagnant sera annoncé à une date ultérieure.

Cassidy a dirigé les Bruins de Boston vers la meilleure fiche de la LNH (44-14-12; pourcentage de points de ,714) et le trophée des Présidents, remis à la meilleure équipe en saison régulière. Boston a devancé le Lightning de Tampa Bay, deuxième dans la section Atlantique, par huit points, soit le plus grand écart entre les deux meilleures formations de chaque section. Les Bruins ont aussi mis la main sur le trophée Jennings, remis à l'équipe qui a accordé le moins de buts dans la Ligue (167, 2,39 par match), et ont pris le septième rang, à égalité avec les Flyers de Philadelphie, pour le plus grand nombre de buts marqués (227, 3,24 par match). Boston a terminé au deuxième rang derrière les Oilers d'Edmonton pour le pourcentage d'efficacité en avantage numérique (25,2) et au troisième échelon pour l'infériorité numérique (84,3 pour cent). Cassidy était finaliste pour ce prix en 2017-18.

« Il y a beaucoup de professionnalisme dans ce vestiaire. Ça n'a donc pas été une tâche très difficile. Il a simplement fallu nous recentrer sur notre objectif et nous concentrer sur ce qu'il fallait parvenir à faire de nouveau cette année », a déclaré Cassidy, qui a vu son équipe s'incliner lors du match no 7 de la Finale de la Coupe Stanley 2019 face aux Blues de St. Louis. « Peu de choses ont changé, nous n'avons pas réinventé la roue. Nous avons simplement tenté de jouer le hockey typique des Bruins de Boston et de reprendre là où nous avions laissé. Nous voulions être meilleurs que lors du match précédent, et ç'a fonctionné jusqu'ici. Nous espérons que nous conserverons cette attitude pour la suite. »

Tortorella a guidé les Blue Jackets de Columbus (33-22-15; pourcentage de points de ,579) vers une place en ronde de qualification de la Coupe Stanley malgré un nombre incalculable de joueurs blessés au sein de la formation en cours de saison. Les attaquants Josh Anderson, Cam Atkinson et Oliver Bjorkstrand, les défenseurs Seth Jones et Zach Werenski et le gardien Joonas Korpisalo ont tous été sur la touche à un certain point cette année. Les Blue Jackets ont pris le quatrième rang pour les buts accordés par match (2,61) et ont récolté au moins un point dans 10 matchs ou plus à deux reprises (8-0-4 du 9 décembre au 2 janvier; 9-0-1 du 11 janvier au 7 février). Tortorella, qui a déjà mis la main deux fois sur le trophée Jack-Adams (2017-18 avec les Blue Jackets; 2003-04 avec le Lightning) et qui est finaliste pour une cinquième fois, pourrait devenir le seul autre entraîneur après Pat Burns (1988-89 avec les Canadiens de Montréal; 1992-93 avec les Maple Leafs de Toronto; 1997-98 avec les Bruins) à remporter ce titre à trois occasions.

« J'ai de véritables convictions, et je suis convaincu que c'est la même chose pour les autres entraîneurs, a dit Tortorella. Je ne vais pas considérer ce trophée comme un honneur individuel. C'est un trophée qui revient à un groupe, selon moi. Tu dois miser sur de bons gardiens. C'est la façon dont je vois les choses. C'est positif pour l'organisation, car tout le monde est impliqué.

« Nous sommes les entraîneurs, donc nous avons ce titre. Je ne veux pas parler pour d'autres, mais je suis convaincu qu'ils pensent la même chose. C'est un honneur d'équipe et c'est très bon pour notre organisation. »

Vigneault a aidé les Flyers à maintenir le quatrième meilleur dossier dans l'Association de l'Est (41-21-7; pourcentage de points de ,645) et à participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley à sa première saison à la barre de l'équipe. Philadelphie a terminé au septième rang, à égalité avec le Lightning, pour les buts accordés par match (2,77) après avoir pris le 29e échelon à ce chapitre en 2018-19 (3,41). La troupe de Vigneault a également pris le septième rang pour les buts marqués par rencontre (3,29) après avoir terminé en 18e place la saison dernière (2,94). Les Flyers ont connu quatre séquences victorieuses d'au moins quatre matchs et ont signé neuf gains consécutifs entre le 18 février et le 7 mars. Finaliste à cinq reprises, Vigneault a remporté le Jack-Adams en 2006-07 avec les Canucks de Vancouver.

« S'il y a bien un trophée qui revient également aux joueurs et à toute l'organisation, à partir des propriétaires, c'est bien celui-là », a ajouté Vigneault, faisant écho aux propos de Tortorella. « La seule façon dont nous pouvons connaître les succès que nous avons connus, c'est de miser sur de bonnes personnes autour de nous. Sans aucun doute, les trois finalistes ont ça. »

Barry Trotz des Islanders de New York a reçu le prix la saison dernière.

La Cérémonie de remise des trophées 2020 de la LNH était prévue pour le 18 juin à Las Vegas, mais a été reportée le 25 mars dernier.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.