Skip to main content

Les Capitals ont faim pour une deuxième Coupe Stanley

Washington a un nouvel entraîneur, mais le groupe champion de la dernière saison est encore en place

LNH.com @NHLdotcom

WASHINGTON - Les Capitals étaient en au beau milieu des célébrations de la toute première Coupe Stanley de l'histoire de l'équipe, au printemps dernier, lorsque T.J. Oshie s'est présenté devant le podium qui était installé sur la scène lors du défilé des champions. Il y est allé d'une prédiction osée qui a soulevé la foule.

« Back to back! » (« On en veut une autre! »)

Les Capitals amorceront bientôt leur route afin de donner raison à Oshie. Le premier match de la série qui les opposera aux Hurricanes de Caroline se déroulera jeudi au Capital One Arena (19h30 H.E.; USA, SN360, TVAS, FS-C, NBCSW). Le but : réaliser l'exploit de gagner le précieux trophée pour une deuxième année de suite.

À LIRE : L'horaire de la première ronde des séries | Ovechkin remporte à nouveau le trophée Maurice-Richard

« J'avais tellement confiance en ce que nous sommes capables de faire l'un pour l'autre et tellement confiance en la manière dont nous avons joué et à quel point nous nous sommes serré les coudes lors des séries l'an dernier que je pense que c'est réaliste que nous puissions y arriver. La première étape est derrière nous, en saison régulière. On s'est placé dans une bonne position et c'est maintenant que le plaisir commence », a expliqué Oshie.

Les Capitals (48-26-8) viennent de conclure la saison en première place de la section Métropolitaine, pour une quatrième campagne consécutive, avec une formation qui ressemble énormément à celle qui a soulevé la Coupe l'an dernier. Le défenseur Michal Kempny ne sera pas des séries après avoir subi une déchirure du muscle ischio-jambier gauche, mais de tous les joueurs qui étaient en uniforme lors de l'ultime match numéro cinq face aux Golden Knights de Vegas, seuls le gardien adjoint Philipp Grubauer (Avalanche du Colorado) et l'attaquant de quatrième trio Jay Beagle (Canucks de Vancouver) n'y seront pas. L'attaquant Devante Smith-Pelly, qui a conclu la saison avec Hershey dans la Ligue américaine de hockey, devrait être rappelé. 

Le plus grand changement ne se retrouve pas sur la patinoire, mais bien derrière le banc, alors que Todd Reirden a été promu au poste d'entraîneur-chef après que Barry Trotz n'ait pas été en mesure de s'entendre sur un nouveau contrat avec les Capitals. Trotz dirige maintenant les Islanders de New York. La transition s'est visiblement bien passée et les Capitals croient, avec raison, qu'ils peuvent aller jusqu'au bout à nouveau. 

« Nous avons pratiquement la même équipe, a souligné le capitaine Alex Ovechkin. Nous allons pouvoir profiter de toute cette expérience. »

Les Capitals savent à quel point il est difficile de soulever la Coupe Stanley. Avant de remporter les grands honneurs l'an dernier, les Capitals avaient atteint la Finale à une seule occasion, une élimination en quatre parties face aux Red Wings de Detroit en 1998. Washington n'avait pas été plus loin que la deuxième ronde depuis.

D'ailleurs, cette défaite contre les Red Wings avait permis à Detroit de remporter une deuxième Coupe Stanley consécutive. Depuis, seuls les Penguins de Pittsburgh de 2016 et 2017 ont imité cet exploit.

Video: Oshie veut une autre Coupe Stanley

 

Mais la conquête de la dernière saison a permis aux Capitals de faire le plein de confiance, eux qui ne semblaient pas en mesure de s'imposer en séries.

« Nous avons une chance comme toutes les autres équipes en séries, a rappelé Nicklas Backstrom. Je trouve que plusieurs équipes sont bonnes cette année et aucun scénario n'est à éliminer. Mais ce qui est génial, c'est qu'on peut gagner encore et on va faire tout ce qui est en notre possible pour réussir.

L'attaquant Carl Hagelin, qui a été acquis des King de Los Angeles le 21 février, a remporté la Coupe Stanley avec Pittsburgh en 2016 et 2017. Cette expérience pourrait être d'une aide inestimable pour les Capitals. D'ailleurs, Reirden a rencontré Hagelin afin d'en savoir plus sur ce qu'il avait vécu avec les Penguins.

« Chaque équipe est différente, mais il y a toujours des trucs que je peux leur donner, a dit Hagelin. Il y a toujours des épreuves à affronter en séries, mais je pense que lors de la deuxième fois, il y en a encore plus et tu dois tenir le coup. Tu dois comprendre ce que tu as fait pour connaître du succès lors de l'année précédente et réaliser que ce ne sera pas plus facile. »

Le périple vers la Coupe Stanley n'avait pas été de tout repos pour les Capitals en 2018. En première ronde, ils avaient perdu les deux premiers matchs de la série face aux Blue Jackets de Columbus, disputés à domicile, et il avait fallu un but de Lars Eller en deuxième prolongation lors du match no 3 pour faire tourner le vent. 

Les Capitals avaient aussi tiré de l'arrière lors de leurs trois séries suivantes.

« Nous pouvons revenir sur ces situations positives et savoir comment réagir si jamais nous nous retrouvons en retard 0-2 dans une série et qu'il faut continuer d'y croire, a mentionné Rierden. Tu dois continuer de croire au gars qui est à tes côtés. Tu dois continuer de croire au système. Tu dois continuer de croire en tout le travail accompli cette année et que si tu continues en ce sens, les choses peuvent se réaliser. C'est quelque chose que personne ne peut nous enlever. »

S'il subsistait des questions à savoir si les Capitals ont le désir nécessaire pour remporter la Coupe Stanley à nouveau, les paroles d'Oshie il y a 10 mois ont donné le ton. Après les célébrations, le désir de tout gagner est ce qui les motive encore.

« Tu fais beaucoup de sacrifices pour faire le travail, a répété Oshie. Tu joues blessé. Tu encaisses les coups. Tu donnes tout ce que tu as. Mais lorsque tu soulèves la Coupe Stanley et que tu repenses à tous ces moments difficiles, tu ne peux faire autrement que te dire que ça valait la peine. Je ne m'attends donc pas à ce qu'on recule devant l'adversité. On va tout laisser sur la glace. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.