Skip to main content

Rien ne va plus pour les Panthers de la Floride

Antti Niemi est étincelant devant le filet des Canadiens de Montréal, qui l'emportent 5-1 au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Rien ne va plus pour les Panthers de la Floride qui ont essuyé un septième revers d'affilée (0-5-2), mardi. Le gardien réserviste Antti Niemi a été phénoménal en signant une performance de 52 arrêts et les Canadiens de Montréal l'ont emporté 5-1 au Centre Bell.

Il s'agit pour les Panthers (17-20-8) de leur plus longue séquence d'insuccès depuis qu'ils ont subi neuf défaites (0-5-4) au début de la saison 2013-14.

« C'est une bonne équipe qui a de la difficulté cette saison », a affirmé l'entraîneur du CH Claude Julien. « Nous savions qu'ils avaient tenu une réunion avant le match et qu'une équipe réagit positivement dans ce temps-là. C'était à nous d'être prêts. Nous n'avons pas commencé en lion, mais nous avons trouvé une façon de jouer suffisamment bien pour gagner en saisissant nos chances. »

Julien a admis qu'une défaite contre les Panthers aurait annulé la brillante victoire acquise face aux Bruins, lundi.

À LIRE AUSSI : Le travail ne suffit pas pour les PanthersTour d'horizon des matchs du 15 janvier

« C'était important pour nous de gagner le match que nous devions gagner, après être allés soutirer un gain à Boston. »

Shea Weber, Phillip Danault, Max Domi et Jesperi Kotkaniemi ont trompé la vigilance du gardien James Reimer, auteur de 23 arrêts.

Brendan Gallagher, son 19e de la saison, a complété dans un filet abandonné et Weber a ajouté une aide.

Mike Hoffman a été le seul qui a percé la muraille de Niemi, qui a fait face à la plus importante mitraille d'un adversaire du CH cette saison.

Les 52 arrêts que le vétéran finlandais a réalisés constituent une marque d'équipe à domicile. Il n'était qu'à un arrêt d'égaler le record de l'histoire de la concession que Wayne Thomas et Carey Price partagent.

« C'est une performance incroyable de sa part », a commenté Domi en parlant de Niemi. « C'est le joueur le plus vaillant de l'équipe à l'entraînement. Il nous aide à peaufiner notre jeu par son acharnement et il s'aide également. Je suis content pour lui, c'est pleinement mérité. C'est un super bon gars, très modeste et discret, qui se présente tous les jours pour travailler. Nous sommes chanceux de l'avoir avec nous. »

En l'emportant, le Tricolore (26-17-5) a refoulé l'équipe de la Floride à 15 points de lui au classement.

Niemi veillait au grain

Les Canadiens ont mis une période avant de se remettre de leurs émotions de la veille à Boston. Heureusement pour eux, les Panthers n'ont pas trop abusé de leur jeu amorphe. Heureusement également que Niemi était dans une bonne soirée.

Les Panthers se sont donné l'avance 1-0 tout en ayant l'avantage 16-6 dans les tirs. Niemi a cédé sur le 13e lancer à 14:11. Hoffman a profité du revirement commis par Michael Chaput au haut du territoire défensif pour mystifier le gardien à l'aide d'une feinte du revers à bout de bras.

La situation est rentrée dans l'ordre à compter du deuxième tiers. Même dominés 16-11 dans les lancers, les hôtes ont pris l'initiative grâce à une poussée de trois buts.

Weber a sonné la charge tôt, dès la 29e seconde, en supériorité numérique. Le CH a mis fin à une séquence de 0-en-28 à domicile en attaque massive, qui remontait jusqu'au 1er décembre.

« Le but de Weber a été le tournant », a estimé l'entraîneur des Panthers Bob Boughner. « Nous étions à l'aise de permettre au jeu de puissance des Canadiens le tir au haut de notre zone, mais Weber a fait mouche dans le coin. » 

Danault a fait 2-1 à 10:44 en récupérant habilement du revers le rebond sur la bande de la frappe imprécise de Weber.

Video: Antti Niemi se charge des Panthers avec 52 arrêts

Le Tricolore s'est par la suite vu annuler un but à 12:23. On a jugé en analysant la requête des Panthers qu'Artturi Lehkonen avait effectivement embêté le gardien Reimer.

Ce n'était que partie remise. Positionné à la droite du but, Domi a doublé l'avance à 16:53 en faisant mouche à l'aide d'un tir que Reimer n'a pu maîtriser. C'était un premier but en 18 matchs pour Domi depuis le 9 décembre. Il a souligné l'événement en retirant son gant pour pointer le fond du filet, comme le font les arbitres.

En troisième, Niemi a fermé la porte à double, voire à triple tour, et la foule a même scandé son nom à quelques reprises. 

« C'est la première fois que ça m'arrive, je crois bien », a-t-il mentionné.

Gonflé à bloc, Niemi a réalisé un bijou d'arrêt face à Hoffman qui a tiré à bout portant en supériorité numérique, avec le score 3-1. 

Le but d'assurance de Kotkaniemi, à 14:22, a également été de toute beauté.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.