Skip to main content

Les Canadiens encore vaincus par leur bête noire

Le CH, trahi par son infériorité numérique, encaisse un neuvième revers de suite contre les Sharks

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

MONTRÉAL - Un doublé d'Evander Kane en avantage numérique a permis aux Sharks de San Jose de prolonger à neuf leur série de victoires contre les Canadiens de Montréal grâce à un gain de 4-2 au Centre Bell, jeudi.

Kevin Labanc et Melker Karlsson ont aussi touché la cible pour les Sharks (4-5-1), alors que le gardien Aaron Dell a repoussé 34 rondelles. San Jose n'a pas subi la défaite contre Montréal depuis le 15 mars 2015 (9-0-0).

À LIRE AUSSI : Les Canadiens abandonnés par leur jeu en infériorité numérique

« Nos unités spéciales et notre gardien ont fait une énorme différence, surtout en début de match, a affirmé l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer. 

« Nous sommes très constants sur nos unités spéciales depuis le début de la saison, et ce fut agréable de jouer avec l'avance pour une fois. C'est une bonne formule, et nous devons continuer à jouer ainsi. »

Nick Cousins, avec son premier dans l'uniforme des Canadiens (4-4-2), et Joel Armia ont assuré la réplique pour le Tricolore, qui encaissait un deuxième revers de suite. Carey Price a terminé la soirée avec 19 arrêts.

Le pointage était 1-0 en faveur de Montréal lorsque Kane a pris les choses en main. Il a d'abord frappé en toute fin de première période alors que le tir de Logan Couture a dévié sur son patin avant d'entrer dans une cage béante, alors que les joueurs du Tricolore ne savaient plus où donner de la tête. L'attaquant des Sharks a récidivé à 4:54 de la période médiane. Price a repoussé les tirs de Brent Burns et de Hertl avant de céder devant Kane, qui portait la marque 2-1.

Le jeu de puissance des Sharks a fait mouche deux fois en trois tentatives.

« Sur le premier but, je crois que les cinq joueurs sur la glace n'étaient pas vraiment là où nous devions être, a analysé Kane. Nous faisons du bon travail sur le jeu de puissance pour lire ce que les autres vont faire sur la glace, nous tentons de travailler plus fort que nos adversaires, et nous avons bien fait de ce côté ce soir. »

Labanc a donné une priorité de deux buts aux Sharks un peu plus de trois minutes plus tard. Hertl a récolté une troisième mention d'aide lorsqu'il s'est emparé d'une rondelle libre dans l'enclave avant de remettre à l'embouchure du filet à Labanc, dont le tir est passé tout juste au bout du bouclier de Price à 8:08 pour faire 3-1.

Video: Résumé MTL: Cousins et Armia marquent dans la défaite

Le jeu a été plutôt décousu pendant la deuxième moitié de la période médiane, mais l'action s'est surtout déroulée dans le territoire des Sharks, qui n'ont pas dirigé un seul tir au but sur Price pendant plus de 11 minutes, soit à partir du but de Labanc. Le problème, c'est que leur lancer suivant, décoché alors qu'il ne restait que 36 secondes à écouler à la période, s'est également retrouvé au fond du filet. Melker Karlsson a accepté une passe du vénérable Joe Thornton avant de loger le disque dans la partie supérieure du côté éloigné pour donner les devants 4-1 aux Sharks.

Pour une deuxième fois dans le match, et une septième fois cette saison, les Canadiens ont donc accordé un but à l'adversaire au cours de la dernière minute d'une période.

« C'est évident que ce soir, nous n'étions pas à point », a admis l'entraîneur Claude Julien lorsqu'il a été questionné sur l'incapacité de son équipe à fermer la porte dans la dernière minute de jeu d'un engagement. « C'est frustrant. Nous misons sur une équipe capable de faire mieux, et c'est ce que nous devrons chercher à faire. »

Armia a toutefois riposté 22 secondes plus tard pour ramener l'écart à deux buts. Max Domi a récupéré la rondelle le long de la rampe et a rapidement dirigé un tir au filet. Armia a fait dévier le disque par-dessus l'épaule de Dell.

Les Canadiens retraitaient ainsi au vestiaire après 40 minutes de jeu avec un recul de 4-2 malgré une domination de 29-14 dans la colonne des lancers. 

« Nous avons obtenu plusieurs chances, même en troisième période, mais nous n'en avons pas profité, a souligné Julien. De leur côté, ils n'ont pas créé grand-chose, mais ils ont marqué lorsqu'ils en ont eu la chance. C'est ce que nous n'avons pas pu faire. Nous avons eu de bonnes chances de l'enclave, mais nous avons raté le filet. Nous ne pouvons rater la cible de cet endroit. Ce sont de petits détails que nous devons régler. »

Cousins avait placé les Canadiens en avant à 16:36 de la première période. Il s'est amené à deux contre un et a décidé de tirer, avant de récupérer habilement son retour avec son patin et de glisser le disque derrière Dell d'un angle très fermé.

« C'est bien d'avoir pu briser la glace, mais d'un autre côté, c'est l'équipe qui passe en premier, a mentionné Cousins. Nous avons perdu deux matchs de suite, alors nous devons corriger le tir. »

Le but de Cousins a été réussi après une dizaine de minutes de domination du CH, domination qui s'est amorcée à la suite d'un but refusé aux Sharks à 7:03. San Jose croyait bien avoir pris les devants après que Barclay Goodrow eut déjoué Price après s'être échappé devant lui, mais le but a été annulé à la suite d'une contestation de Julien, qui a prétexté, avec raison, qu'il y avait hors-jeu sur la séquence.

« Ce fut un moment difficile, a admis DeBoer. Ç'aurait été bien d'avoir pu prendre les devants à ce moment, surtout qu'ils ont finalement ouvert la marque par la suite. Ça fait partie des changements de momentum dans un match, mais je crois que nous avons très bien réagi par la suite. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.