Skip to main content

Les Canadiens terminent en beauté grâce à Poehling

À son premier match dans la LNH, la recrue inscrit un tour du chapeau ainsi que le but gagnant en fusillade pour mener les Canadiens à un gain de 6-5

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens n'allaient pas pousser leur dernier souffle sans d'abord livrer une dernière intense dernière bataille à leurs rivaux torontois, samedi.

À son tout premier match dans la LNH, Ryan Poehling a inscrit les trois premiers buts de sa carrière en plus de trancher le débat en tirs de barrage pour permettre au Tricolore de l'emporter 6-5 face aux Maple Leafs au Centre Bell, samedi.

À LIRE : Un beau redressement, mais insuffisant | Cinq matchs qui ont fait mal

« Même dans mes rêves les plus fous je n'aurais jamais pensé connaître un premier match semblable dans la LNH, a lancé le jeune homme de 20 ans. Jamais. Je voulais simplement jouer mon match, faire les bonnes choses.

« Parfois vous êtes récompensés et tout fonctionne bien, mais là c'est surréaliste. C'est comme dans un rêve, je ne sais pas quoi dire. »

Éliminé de la course aux séries la veille, le Tricolore aurait pu se présenter devant ses partisans avec le moral dans les talons. La soirée magique qu'a connue Poehling a toutefois permis à ses coéquipiers d'oublier momentanément le triste sort qui leur est réservé en savourant une 44e victoire.

Malgré une fiche de 44-30-8 et une récolte de 96 points, la formation montréalaise ne participera pas aux séries éliminatoires.

« Nous avons démontré beaucoup de caractère ce soir, a lancé le capitaine Shea Weber. Ce n'était pas facile, mais nous n'avons pas abandonné et nous avons joué de manière intense jusqu'à la toute fin pour trouver un moyen de gagner. »

Les Maple Leafs (46-28-8) ont rapidement pris les commandes du match grâce aux buts de Zach Hyman et de Jake Gardiner, mais Poehling a inscrit ses deux premiers buts pour créer l'égalité en début de deuxième.

Il a aussi ramené les deux équipes à la case départ avec 2:31 à faire à la rencontre en faisant 5-5 d'un tir précis des poignets du côté rapproché qui a eu raison de Frederik Andersen. Les partisans l'ont chaudement ovationné et n'ont pas hésité à lancer de nombreuses casquettes sur la patinoire.

Video: TOR@MTL: Poehling égalise avec son 3e du match

« Avec ce qui s'est passé hier soir avec notre élimination, le moral des joueurs était très bas ce matin, a déclaré l'entraîneur Claude Julien. Je ne sais pas à quel point les gens réalisent que c'était difficile, mais ils l'ont fait. Ils se sont relevés et ils ont démontré le même caractère que durant toute la saison. »

Tout ça, en partie grâce au nouveau numéro 25 du Tricolore, qui a facilité les sourires dans le vestiaire malgré la fin abrupte du beau parcours de l'équipe, cette saison. 

Poehling, qui s'est entendu avec l'organisation dans la dernière semaine, est devenu le premier joueur des Canadiens (43-30-8) à inscrire un tour du chapeau à son premier match depuis Alex Smart en 1943. Seulement cinq autres joueurs ont fait de même à leur première partie dans la LNH : Réal Cloutier (Nordiques de Québec, 1979), Fabian Brunnstrom (Stars de Dallas, 2008), Derek Stepan (Rangers de New York, 2010) et Auston Matthews (Maple Leafs, 2016).

Les gardiens mis à l'épreuve

Dans un match sans enjeu au cours duquel les notions défensives avaient été laissées au vestiaire, les deux équipes se sont échangé les buts jusqu'à ce que la verte recrue tranche le débat en tirs de barrage.

Chaque équipe a dirigé 49 tirs au filet pour un total de 98, un record pour un match impliquant le Tricolore. Ce fut un bon test pour le gardien Charlie Lindgren, qui obtenait un premier départ depuis le 9 mars alors qu'il défendait toujours le filet du Rocket de Laval, dans la Ligue américaine.

« Ils m'ont fait voir du caoutchouc, a-t-il dit en riant. C'est une bonne équipe, ils ne sont pas les séries par hasard. Ils sont talentueux et ils m'ont obligé à rester à l'affût tout au long de la soirée. Je me sentais bien devant mon filet. »

Lindgren, qui a aussi cédé devant Trevor Moore, William Nylander et Kasperi Kapanen, a réalisé plusieurs beaux arrêts, mais il aurait probablement fait encore mieux s'il avait joué un peu plus de hockey dans les derniers mois.

De l'autre côté, Andersen a donné cinq buts pour la deuxième fois en cinq matchs alors que Jordan Weal et Andrew Shaw ont été les deux seuls autres joueurs du CH à le battre.

Les Maple Leafs ont conclu la saison avec une fiche de 3-4-3 à leurs 10 derniers matchs, eux qui ont une fois de plus rendez-vous avec les Bruins de Boston au premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.