Skip to main content

La formation du Canada aux Jeux olympiques commence à prendre forme

Le DG Armstrong et son personnel supervisent l'équipe qui inclut déjà Crosby, McDavid et Pietrangelo

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

PHILADELPHIE - Doug Armstrong a déjà une bonne idée de ce à quoi pourrait ressembler l'équipe du Canada aux Jeux olympiques 2022 de Pékin. Mais le directeur général emploie une approche collaborative pour assembler la formation de l'unifolié.

Armstrong, le DG des Blues de St. Louis, a indiqué qu'il échange fréquemment avec ses adjoints en vue des Olympiques, Ken Holland (Oilers d'Edmonton), Don Sweeney (Bruins de Boston), Ron Francis (Kraken de Seattle) et Roberto Luongo (Panthers de la Floride), ainsi qu'avec le personnel d'entraîneurs, mené par Jon Cooper (Lightning de Tampa Bay) et ses adjoints Bruce Cassidy (Bruins), Peter DeBoer (Golden Knights de Vegas) et Barry Trotz (Islanders de New York).

POTENTIELLES FORMATIONS OLYMPIQUES : Canada | États-Unis | République tchèque | Finlande | ROC

« Nous avons chacun établi notre formation individuellement, puis nous avons été témoins des consensus, a expliqué Armstrong. Si quatre entraîneurs et cinq DG ont choisi le même joueur, il y a de fortes chances qu'il fasse partie de l'équipe. »

La clé, selon Armstrong, est de bâtir une formation qui va cadrer avec la manière dont les entraîneurs veulent jouer.

« Le plus important est de s'asseoir avec les entraîneurs et de déterminer comment ils veulent former leurs trios et quel genre de joueurs ils veulent avoir, a-t-il poursuivi. Il n'y a pas seulement les joueurs qui récoltent des points. Tu dois former une équipe. Tu dois donc collaborer avec les entraîneurs et comprendre comment ils veulent bâtir la formation et créer une synergie entre les joueurs. »

Armstrong était au Wells Fargo Center jeudi pour assister à la victoire de 4-3 en tirs de barrage de Cooper et du Lightning contre les Flyers de Philadelphie, mais il n'a pas révélé s'il comptait s'entretenir avec Cooper après la rencontre.

« Je lui parle environ deux ou trois fois par semaine en ce moment, donc je n'ai pas besoin de le rencontrer en personne », a dit Armstrong.

La prochaine étape pour Armstrong et son groupe est de réduire la liste de 55 joueurs soumise par Hockey Canada en octobre afin d'arriver à un chiffre avec lequel il est plus facile de travailler pour procéder aux évaluations finales. Le joueur de centre des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, le centre des Oilers d'Edmonton Connor McDavid et le défenseur des Golden Knights de Vegas Alex Pietrangelo ont déjà été sélectionnés par l'équipe.

« Je dirais que tôt au mois de décembre, tu veux avoir assemblé le groupe des candidats les plus sérieux pour l'obtention d'une place et t'attaquer à l'évaluation de ces joueurs », a-t-il mentionné.

La direction de l'équipe canadienne et les entraîneurs se sont rencontrés tous les mois depuis le début de la saison de la LNH, et Armstrong s'est dit particulièrement impressionné par ce que Luongo apporte au groupe.

Luongo a été gardien dans la LNH pendant 19 saisons et il a représenté le Canada trois fois aux Olympiques (2006, 2010, 2014). Il a pris sa retraite en 2019 et agit actuellement comme conseiller spécial au DG des Panthers Bill Zito. Il supervise également le département des gardiens en Floride.

« Il a du vécu et il est en mesure de comprendre les joueurs d'aujourd'hui, a noté Armstrong. Bien entendu, notre groupe de direction est plus âgé que nos joueurs, mais Roberto connait plusieurs de ces joueurs pour les avoir côtoyés dans un vestiaire. Je pense qu'il sera un atout pour nous lorsque nous arriverons en Chine, car il connait très bien les joueurs. Il a été très bon pour nous. Nous avons évidemment fait appel à ses connaissances de la position de gardien, mais ses connaissances de hockey en général sont exceptionnelles. »

Les rencontres mensuelles deviendront hebdomadaires le mois prochain, alors que l'on compte choisir l'équipe avant la première ou la deuxième semaine de janvier. Le tournoi olympique se déroulera du 9 au 19 février.

« Nous faisons une liste, et dans les prochaines semaines, nous allons en faire une autre, a dit Armstrong. Je dirais qu'il y a environ 80 ou 90 pour cent des joueurs qui se retrouvent sur toutes les listes. Je ne veux pas donner le chiffre exact, mais il y a certains joueurs qui font l'unanimité à l'externe et que nous avons sur nos listes nous aussi. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.