Skip to main content

James Neal a hâte de relever le défi à Vegas

L'attaquant devrait être un leader au sein de l'équipe d'expansion après avoir aidé Nashville à atteindre la Finale la saison dernière

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS -- James Neal a 30 ans. Il a passé neuf saisons dans la LNH. Ayant été échangé deux fois avant d'être réclamé au repêchage d'expansion de la LNH le 21 juin, il est bien au courant des affaires du hockey.

Quand les vétérans sont arrivés au camp d'entraînement des Golden Knights de Vegas jeudi, Neal semblait être content d'être à Las Vegas, même s'il ignorait combien de temps il allait y demeurer. Il entreprend la dernière saison de contrat et s'il ne signe pas une prolongation, il pourrait être échangé avant la Date limite des transactions dans la LNH. Les Golden Knights pourraient recevoir plusieurs éléments en retour d'un marqueur d'élite comme lui.

« Alors que tu vieillis et que tu passes plusieurs saisons dans la ligue, tu commences à apprendre à contrôler les choses que tu sais contrôler en sachant que le reste se résoudra seul, a dit Neal. Je ne me préoccupe pas du tout d'un échange. Je ne me soucie pas de l'autonomie complète. Je suis plutôt ravi de faire partie de cette nouvelle équipe d'expansion. »

Qu'on ne s'y trompe pas: c'était difficile pour Neal d'accepter son départ des Predators de Nashville. Il y a passé les trois dernières saisons et a aidé l'équipe à effectuer un retour dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley avant d'accéder à la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois. L'équipe a attiré des foules animées dans les rues autour de l'aréna avant de voir son parcours prendre fin à deux victoires d'un championnat.

Ils ont perdu face aux Penguins de Pittsburgh en six matchs. Puis il a subi une intervention chirurgicale à une main fracturée, et l'équipe l'a ensuite exposé aux Golden Knights au repêchage d'expansion.

« Ce n'est jamais facile, a admis Neal. J'ai beaucoup aimé le temps passé à Nashville. J'aimais mes coéquipiers là-bas. Ils me manqueront beaucoup, sans aucun doute… j'étais très fier de faire partie de ce parcours-là. Nous avons fait de notre mieux, mais nous ne sommes pas parvenus à finir le travail. »

Cependant, Neal a compris la situation. Il vieillissait et il en était à la dernière saison de son contrat. Les Predators devaient conclure de nouvelles ententes avec les attaquants Viktor Arvidsson et Ryan Johansen.

« Je n'en étais pas très surpris », a avoué Neal.

Le directeur général des Predators David Poile a tenté de faire une transaction avec son homologue des Golden Knights George McPhee afin de protéger Neal, et il a tenu son attaquant au courant des négociations.

« C'était agréable, a mentionné Neal. D'habitude, tu es dans le noir en ce qui concerne les négociations, surtout pour les transactions. Normalement, quand tu es échangé, tu reçois un appel et c'est tout. Dans ce processus-ci, j'étais complètement au courant et cela a rendu la vie beaucoup plus facile pour moi. »

Ultimement, Poile ne voulait pas payer le prix demandé par McPhee, mais c'était parce que le prix était très élevé pour un joueur qui a inscrit 20 buts au cours de chaque saison de sa carrière dans la LNH.

« Nous verrons ce qui arrivera au cours de la saison, mais nous l'avons réclamé pour une bonne raison, a souligné McPhee. C'est un bon joueur qui peut remplir le filet et qui joue avec intensité. Il devrait bien s'intégrer ici. »

Neal a connu un été plutôt bref en raison de l'opération et du déménagement. Il lui faudra encore deux à quatre semaines pour se remettre de la chirurgie, mais dès qu'il sera en mesure de jouer, il devrait se retrouver aux côtés de Vadim Shipachyov, un attaquant qui a affiché un solide rendement offensif dans la Ligue continentale de hockey.

« Il aime effectuer des passes, a dit Neal à propos de Shipachyov. J'ai hâte. Pour un franc-tireur comme moi d'avoir l'occasion de côtoyer un joueur gaucher qui tente toujours de me remettre la rondelle, c'est emballant. »

Si Neal joue bien, tout le monde en profitera. Les Golden Knights pourront lui accorder un nouveau contrat ou l'envoyer à une équipe qui prétend à la Coupe. D'une manière ou d'une autre, il recevra un nouveau contrat. Les règles de l'expansion ont fait en sorte que les Golden Knights soient compétitifs dès le départ. Il en fait grandement partie, et il n'est pas seul.

« Je crois que c'est une équipe d'expansion différente, a-t-il dit. Nous avons de bons joueurs ici. Auparavant, une équipe n'aurait pas obtenu des joueurs de cette qualité. Tu ne reçois pas un gardien comme [Marc-André Fleury] dans un repêchage d'expansion normal. C'est en effet la position la plus importante dans le hockey. Si tu as un bon gardien, tu pourras bâtir le reste de l'équipe par la suite. Nous avons de solides défenseurs et des attaquants talentueux, alors nous verrons ce que l'avenir nous réserve. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.