Skip to main content

Repêchage 2019 : Hughes parmi les joueurs à surveiller

Le joueur de centre, prévu comme l'un des premiers choix, a reçu la note de « A » sur la liste du Bureau central de dépistage de la LNH

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

Jack Hughes, qui pourrait devenir le troisième joueur né aux États-Unis à être sélectionné avec le premier choix au total du repêchage de la LNH dans les 13 dernières années, s'est mérité la note de « A » sur la liste préliminaire des joueurs à surveiller du Bureau central de dépistage de la LNH.

Le dernier Américain à avoir été sélectionné au premier rang total est le joueur de centre Auston Matthews par les Maple Leafs de Toronto en 2016. Avant lui, Patrick Kane avait été choisi par les Blackhawks de Chicago en 2007. Hughes, un joueur de centre de 5 pieds 10 pouces et 168 livres, a amassé sept points (un but, six passes) en plus de décocher 14 tirs au but en quatre matchs avec le Programme de développement de l'équipe nationale américaine (NTDP) des moins de 18 ans cette saison.

La liste des joueurs à surveiller du Bureau central est une compilation des meilleurs espoirs à travers les ligues majeures de développement en Amérique du Nord et en Europe. La liste est mise à jour tout au long de la saison, alors que des dépisteurs voyagent pour évaluer les joueurs en personne.

VOIR LA LISTE COMPLÈTE

Les joueurs avec la note de « A » sont considérés comme de potentiels choix de première ronde. Les joueurs qui ont reçu la note de « B » sont considérés comme des choix de deuxième ou troisième rondes, tandis que la note de « C » est décernée aux joueurs qui pourraient être choisis en quatrième, cinquième ou sixième rondes.

Hughes, âgé de 17 ans, est le frère de l'espoir à la défense des Canucks de Vancouver Quintin Hughes, le septième choix au total du repêchage 2018. Il a cumulé 116 points (40 buts, 76 passes) en 60 parties avec les moins de 17 ans et les moins de 18 ans du NTDP la saison dernière.

À LIRE : Les espoirs sur le radar -- 2 octobre | Jack Hughes poursuit sur sa lancée 

« J'ai fait partie du NTDP comme joueur et comme adjoint pendant trois ans, et j'en suis maintenant à ma troisième année comme entraîneur-chef, et le seul joueur que j'ai vu être en mesure de contrôler un match comme Jack Hughes est Clayton Keller (Coyotes de l'Arizona) », a affirmé l'entraîneur du NTDP des moins de 18 ans John Wroblewski. « J'adore la façon dont Clayton joue, mais Jack est quelque peu supérieur. »

Hughes est l'un de huit joueurs du NTDP à avoir reçu la note de « A » : les attaquants Matthew Boldy (6-1, 187), Alex Turcotte (5-11, 189), Cole Caufield (5-7, 155) et Trevor Zegras (6-0, 166), les défenseurs Alex Vlasic (6-6, 193) et Cameron York (5-11, 171) ainsi que le gardien Spencer Knight (6-3, 197). 

Sept joueurs avec une note de « A » vont évoluer dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) cette saison, le plus haut total des trois ligues de la Ligue canadienne de hockey. Au sommet de cette liste, on retrouve probablement le centre de Lethbridge Dylan Cozens (6-3, 181), qui a été nommé recrue de l'année dans la WHL après avoir récolté 53 points (22 buts, 31 passes) en 57 matchs la saison dernière. Il a ajouté 13 points (sept buts, six passes) en 16 matchs des séries éliminatoires pour aider Lethbridge à atteindre la finale de l'Association de l'Est.

« Il est imposant et pourrait devenir un attaquant de puissance », a noté John Williams du Bureau central. « Il possède un bon flair pour le filet, il peut marquer des buts et il est très hargneux près de la rondelle. »

L'ailier droit de Hamilton Arthur Kaliyev (6-1, 190) et le centre de Barrie Ryan Suzuki (6-0, 178) sont les deux seuls joueurs avec une note de « A » dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL).

« Kaliyev possède d'excellents instincts offensifs et il est en mesure de reconnaître les chances de marquer et d'en profiter. Il est un marqueur naturel », a mentionné Dan Marr, le directeur du Bureau central.

Suzuki, le frère de l'espoir des Canadiens de Montréal Nick Suzuki (5-11, 183), a amassé un but et trois passes en deux parties avec Barrie.

« Ryan est un peu plus imposant que Nick, mais Nick a l'avantage du côté du coup de patin en plus d'avoir de meilleurs instincts offensifs, surtout quand vient le temps de lancer », a expliqué Karl Stewart du Bureau central de dépistage. « Ryan est davantage un centre qui aime fabriquer des jeux, mais nous allons voir à mesure que la saison va progresser quel genre de joueur il va devenir. Ils sont tous deux capables de bien analyser le jeu. »

Les Mooseheads de Halifax ont peut-être perdu les services de l'attaquant Filip Zadina, qui a été cédé à Grand Rapids dans la Ligue américaine de hockey (LAH) après avoir été sélectionné au sixième rang au total du repêchage 2018, mais ils misent sur un autre joueur qui devrait être repêché en première ronde avec le centre droitier Raphaël Lavoie (6-3, 191).

Parmi les joueurs notés « A » qui évoluent en Europe, l'ailier droit Kaapo Kakko (6-2, 185) de TPS (Finlande), le défenseur Philip Broberg (6-3, 198) de AIK dans la Allsvenskan (Suède), ainsi que l'ailier droit Vasili Podkolzin (6-1, 190) du SKA-1946 Saint-Pétersbourg dans la MHL (Russie) ont attiré l'attention.

Kakko a obtenu sept points (trois buts, quatre passes), lui qui a été employé en moyenne 17:33 par match en huit parties avec TPS. Il évolue aussi sur la première vague du jeu de puissance.

« À la fin de la dernière saison, il a été un attaquant très important pour la Finlande dans sa conquête de la médaille d'or au Championnat du monde des moins de 18 ans, et il domine la ligue de Finlande à 17 ans », a souligné Goran Stubb, directeur du volet européen du Bureau central. « Il est une menace à l'attaque et est conscient de ses responsabilités offensives. Il comprend très bien le jeu. »

Parmi les meilleurs gardiens, Knight de l'équipe des moins de 18 ans du programme de développement de l'équipe nationale américaine montre une fiche de 3-0-0 avec une moyenne de buts alloués de 1,49 et un pourcentage d'arrêts de ,942 en trois rencontres cette saison. Il a conservé un dossier de 7-1-0 avec une moyenne de 2,82 et un pourcentage d'arrêts de ,902 en 19 matchs avec l'équipe des moins de 18 ans alors qu'il était âgé de 16 ans la saison dernière.

« Il me fait penser à un jeune Carey Price (Canadiens de Montréal), a avancé Al Jensen du Bureau central. Il est très calme et posé, et il impose une présence devant le filet comme le ferait un vétéran. Il est toujours en contrôle. Je n'ai pas vu un gardien comme lui depuis un long moment. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.