Skip to main content

En cinq points: Bruins vs Maple Leafs, match no 4

Boston espère profiter du retour de Johansson et Moore; Toronto doit continuer à connaître du succès sur le jeu de puissance

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

BRUINS VS MAPLE LEAFS
19 h (HE); NBCSN, NESN, CBC, TVAS
Toronto mène la série quatre de sept 2-1


Les Maple Leafs de Toronto vont tenter de pousser les Bruins de Boston au bord de l'élimination en l'emportant dans le match no 4 de leur série de première ronde de l'Association de l'Est au Scotiabank Arena mercredi (19 h (HE); NBCSN, CBC, TVAS, NESN).

Il s'agira du 80e duel entre les Maple Leafs et les Bruins, alors que les deux équipes ont signé 39 victoires chacune, et qu'un match s'est terminé par un verdict nul le 31 mars 1951.

Voici les cinq points à surveiller en vue du match no 4:


1. Les Bruins doivent jouer nord-sud


L'entraîneur de Boston Bruce Cassidy a souligné mercredi matin que les joueurs des Maple Leafs ont été beaucoup plus efficaces dans leurs replis défensifs dans le match no 3 qu'au cours de la saison régulière et des deux premiers matchs de la série. Pour contrer cela, il a indiqué que ses joueurs devaient arrêter de tenter de se faufiler entre les joueurs de Toronto en zone neutre à l'aide de passes transversales, puis que les Maple Leafs font du bon travail pour bloquer ces lignes de passes.

La solution serait d'adopter un style davantage nord-sud où le disque serait envoyé profondément en zone adverse afin d'obtenir de longues présences dans le territoire offensif, ce que les Bruins ont réussi à faire presque à la perfection dans leur victoire dans le match no 2.


2. John Moore et Marcus Johansson pourraient dynamiser les Bruins


Le défenseur John Moore (haut du corps) et l'attaquant Marcus Johansson (maladie) ont tous deux pris part à l'entraînement matinal mercredi et devraient réintégrer la formation des Bruins. Johansson a raté les deux derniers matchs alors que Moore s'est absenté des neuf dernières rencontres, soit les six dernières du calendrier régulier et les trois en séries.

Moore exerce une présence fiable sur la brigade défensive des Bruins, lui qui a disputé 38 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Johansson, qui possède 73 parties d'expérience en séries, ajoute un élément de vitesse dont Boston a grandement besoin, alors que l'équipe semblait toujours un brin en retard en échec-avant dans le match no 3.


3. Amélioration des unités spéciales des Bruins


Cassidy a pris soin de mentionner à quel point les unités spéciales des Bruins, qui avaient été si bonnes en saison régulière, s'étaient écrasées dans le match no 3. Les deux derniers buts de Toronto (Auston Matthews, Andreas Johnsson) ont été inscrits sur le jeu de puissance et ont finalement fait la différence dans le gain des Maple Leafs 3-2. Charlie Coyle a touché la cible en avantage numérique pour Boston, mais Cassidy n'a pas trouvé que ses deux vagues avaient exercé suffisamment de pression sur les Maple Leafs.

Video: BOS@TOR, #3: Matthews complète la passe de Johnsson

« Nous devons être meilleurs sur le jeu de puissance et à court d'un homme », a-t-il déclaré.

L'avantage numérique des Bruins a été productif dans cette série (3-en-9), mais Cassidy n'a pas aimé la structure utilisée par ses deux vagues. Même chose du côté de l'infériorité numérique, qui avait été parfaite en quatre occasions dans les deux premiers matchs avant de céder deux fois dans le match no 3.


4. Les Maple Leafs doivent continuer à museler le premier trio de Boston


Le centre de Toronto John Tavares ainsi que les ailiers Zach Hyman et Mitchell Marner ont fait un travail exceptionnel afin de contenir le premier trio des Bruins formé de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Pastrnak, surtout dans le match no 3, alors que les trois joueurs ont été blanchis. Marchand, Bergeron et Pastrnak ont amassé un total combiné de deux points à 5-contre-5 au cours des trois premiers duels de la série.

« C'est un défi, a relevé Tavares. Ils semblent toujours savoir où leurs coéquipiers sont sur la glace. Il faut bien les couvrir en tout temps.

« Nous devons nous assurer que nous sommes derrière eux, et non l'inverse. »


5. Andreas Johnsson, le nouveau catalyseur du jeu de puissance de Toronto


Johnsson a été promu de la deuxième vague du jeu de puissance à la première en raison de la suspension de Nazem Kadri à la suite du match no 2. Il occupe maintenant la place de Kadri au centre de la boîte défensive en fond de territoire. Le jeu passe essentiellement par lui.

Video: BOS@TOR, #3: Johnsson déjoue Rask du revers

Jusqu'ici, tout va bien. Johnsson a récolté un but et une passe en avantage numérique dans la victoire de Toronto dans le match no 3.

« Il possède des mains rapides et il réfléchit rapidement », a noté l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock lorsqu'il lui a été demandé pourquoi Johnsson était tellement efficace dans ce rôle.

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- Danton Heinen
Marcus Johansson -- Charlie Coyle -- David Backes
Joakim Nordstrom -- Noel Acciari -- Chris Wagner

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Brandon Carlo
Matt Grzelcyk -- John Moore

Tuukka Rask
Jaroslav Halak

Retranchés: Paul Carey, Zane McIntyre, Karson Kuhlman, Steven Kampfer
Blessés: Sean Kuraly (main fracturée), Kevan Miller (bas du corps), Connor Clifton (non divulgué)

Formation prévue des Maple Leafs
Zach Hyman -- John Tavares -- Mitchell Marner
Andreas Johnsson -- Auston Matthews -- Kasperi Kapanen
Patrick Marleau -- William Nylander -- Connor Brown
Tyler Ennis -- Frederik Gauthier -- Trevor Moore

Morgan Rielly -- Ron Hainsey
Jake Muzzin -- Nikita Zaitsev
Jake Gardiner -- Travis Dermott

Frederik Andersen
Michael Hutchinson

Retranchés: Nic Petan, Justin Holl, Igor Ozhiganov, Martin Marincin, Calle Rosen, Garret Sparks
Blessés: Aucun
Suspendu: Nazem Kadri

Dans le calepin

Johnsson devrait prendre la place de Kuhlman dans la formation alors que Moore va remplacer Kampfer du côté des Bruins, qui ont tenu une séance d'entraînement matinale optionnelle. ... Les Maple Leafs devraient utiliser la même formation que lors du match no 2.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.