Skip to main content

En cinq points : Flames vs Avalanche, match no 4

Calgary a besoin d'une plus grande contribution de ses meilleurs joueurs; les blessures pourraient forcer l'Avalanche à jongler avec ses trios

par Rick Sadowski / Correspondant NHL.com

FLAMES vs AVALANCHE
22 h HE; TVA Sports, NBCSN, CBC, ALT

Colorado mène la série quatre de sept 2-1


Les Flames de Calgary tenteront d'égaler la série de première ronde de l'Association de l'Ouest contre l'Avalanche du Colorado en remportant le match no 4, mercredi au Pepsi Center.

L'Avalanche a remporté les deux dernières rencontres après avoir perdu le match no 1.

À LIRE AUSSI : MacKinnon transporte l'Avalanche sur ses épaulesL'Avalanche déferle sur le match no 3

Les équipes qui prennent une avance de 3-1 dans une série quatre de sept ont une fiche de séries de 276-28 (90,8 pour cent).


Voici cinq points à surveiller en vue du match no 4:


1. L'Avalanche pourrait devoir modifier sa formation


L'entraîneur Jared Bednar a confié que certains attaquants sont amochés et que des décisions seraient prises tout juste avant la rencontre quant au statut de certains d'entre eux. L'attaquant Derick Brassard est malade et sera retranché pour un deuxième match consécutif. L'Avalanche n'a pas d'attaquant en trop au sein de sa formation et devrait en rappeler un de son club-école du Colorado dans la Ligue américaine de hockey (LAH) ou utiliser sept défenseurs.

Le défenseur Samuel Girard sera de nouveau à l'écart en raison d'une blessure au haut du corps subie dans le match no 2. Il a patiné au cours des deux derniers jours en portant un chandail interdisant les contacts.

La recrue Cale Makar remplace Girard encore une fois. Makar a marqué sur son premier tir à ses débuts dans la LNH dans le match no 3. Il pourrait devenir le premier défenseur et deuxième joueur dans l'histoire de la Ligue à inscrire un but en séries éliminatoires à ses deux premières parties. Rod Brind'Amour l'avait fait avec les Blues de St. Louis face aux North Stars du Minnesota, le 11 avril 1989, et contre les Blackhawks de Chicago, le 20 avril 1989.

Video: CGY@COL, #3: Makar compte à ses débuts dans la LNH


2. Les Flames doivent rebondir


Les Flames ont fait preuve de résilience durant la saison régulière après des revers lors desquels ils ont accordé cinq buts ou plus, montrant un dossier de 4-2-2 lors du match suivant. Ils auront besoin de ce genre d'effort de nouveau ou ils pourraient bien retourner à la maison en tirant de l'arrière 3-1 dans la série.

« C'est le plus haut niveau d'énergie que nous avons affiché en un mois, et c'est un très bon signe pour nous », a affirmé l'entraîneur Bill Peters. « On dirait bien que nous sommes de retour. Nous avons de l'entrain et nous allons avoir du plaisir ce soir. Ça prendra 60 minutes d'ardeur, si ce n'est pas plus, mais je pense que nous sommes préparés à ça. »


3. MacKinnon est en mission


Calgary a été incapable de contenir le joueur de centre du Colorado Nathan MacKinnon, qui est déterminé à aider l'Avalanche à remporter une série pour la première fois depuis qu'elle a éliminé le Wild du Minnesota en six rencontres en quarts de finale de l'Association de l'Ouest en 2008.

« C'est mon travail d'élever mon jeu d'un cran en séries éliminatoires », a déclaré MacKinnon, le premier choix au total du repêchage 2013 de la LNH. « Ma jambe va bien. Je pourrais jouer toute la soirée. »

Video: CGY@COL, #3: MacKinnon ouvre la marque sur un tir vif

MacKinnon a inscrit deux buts en avantage numérique et obtenu une passe dans le match no 3 après avoir marqué le filet vainqueur en prolongation dans le match no 2. Il cumule trois buts et une passe ainsi que 17 tirs depuis le début de la série.

« Il a été fantastique dans les trois rencontres, particulièrement dans les matchs no 2 et 3, a dit Bednar. Il est concentré lors de chaque présence et ne diminue jamais la cadence. Quand il patine de cette façon, il est difficile à contenir. »


4. Les meilleurs joueurs des Flames doivent élever leur jeu d'un cran


Le premier trio de Calgary composé de Johnny Gaudreau, de Sean Monahan et d'Elias Lindholm a obtenu un total combiné de 23 tirs, un but, trois mentions d'aide et un différentiel de moins-6. Le défenseur Mark Giordano, un candidat au trophée Norris, a sept lancers, une passe et un différentiel de moins-3.

Video: COL@CGY, #2: Monahan lance les Flames en avant

« D'abord et avant tout, nous voulons tous élever notre jeu d'un cran, a mentionné Giordano. En regardant l'équipe, on constate que les gars travaillent fort et qu'ils donnent un effort maximal. Nous prenons trop de risques, particulièrement quand nous tirons de l'arrière. Il reste beaucoup de matchs, et nous devons être patients. Nous serons meilleurs. »


5. Éviter le banc des punitions


Ç'a été une série fort chargée pour les unités de désavantage numérique. Chacune des équipes a donné à son adversaire 16 occasions sur le jeu de puissance (5,33 par partie) lors des trois premiers matchs. En saison régulière, l'Avalanche est l'équipe à avoir affronté le plus de jeux de puissance adverses (272), et les Flames ont pris le 10e rang à ce chapitre (246).

Video: CGY@COL, #3: MacKinnon double l'avance de l'Avalanche

Les Flames ont écopé 12 punitions pour un total de 50 minutes dans le match no 3, ils ont été en infériorité numérique huit fois et ont accordé deux buts à l'adversaire en supériorité numérique. L'Avalanche a été pénalisée à neuf reprises pour un total de 26 minutes, l'équipe a évolué en désavantage numérique six fois et a accordé un but aux Flames sur le jeu de puissance, même si Matt Nieto a marqué à court d'un homme dans une deuxième partie de suite.

Formation prévue des Flames

Johnny Gaudreau -- Sean Monahan -- Elias Lindholm
Matthew Tkachuk -- Mikael Backlund -- Michael Frolik
Sam Bennett -- Mark Jankowski -- James Neal
Andrew Mangiapane -- Derek Ryan -- Garnet Hathaway

Mark Giordano - TJ Brodie
Noah Hanifin -- Travis Hamonic
Juuso Valimaki - Rasmus Andersson

Mike Smith
David Rittich

Retranchés : Austin Czarnik, Dillon Dube, Oscar Fantenberg, Jon Gillies, Oliver Kylington, Alan Quine, Dalton Prout, Michael Stone
Blessé : Aucun

Formation prévue de l'Avalanche

Gabriel Landeskog -- Nathan MacKinnon -- Alexander Kerfoot
Colin Wilson -- Carl Soderberg -- Mikko Rantanen
Matt Nieto - J.T. Compher -- Matt Calvert
Sven Andrighetto - Tyson Jost -- Gabriel Bourque

Ian Cole -- Erik Johnson
Nikita Zadorov -- Tyson Barrie
Cale Makar -- Patrik Nemeth

Philipp Grubauer
Semyon Varlamov

Retranchés : Mark Barberio, Ryan Graves
Blessés : Derick Brassard (maladie), Samuel Girard (haut du corps)

Dans le calepin

Valimaki fera ses débuts dans la série et remplacera Fantenberg. … Bednar n'a pas voulu dévoiler quels changements potentiels il considère pour son groupe d'attaquants.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.