Skip to main content

Date limite : Les besoins des équipes de l'Association de l'Est

Les Hurricanes et les Islanders devront bouger pour s'assurer de participer aux séries éliminatoires

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

À l'approche de la date limite des transactions de la LNH, le 24 février à 15 h (HE), la course se précise dans l'Association de l'Est. Si certaines équipes tentent de s'assurer de la première place au classement, pour d'autres, c'est la course folle pour tenter de rester dans la course pour une place de quatrième as.

À LIRE AUSSI : Date limite : Les besoins des équipes de l'OuestDate limite : L'absence de McDavid pourrait modifier l'approche des OilersDate limite : Les Rangers discuteraient d'avenir avec Kreider

Les Penguins de Pittsburgh ont d'ailleurs donné le ton le 10 février en concluant la première transaction importante en vue de la date limite des transactions. On peut s'attendre à ce que les autres directeurs généraux ne s'en laissent pas imposer.

Voici un portrait de la situation pour les 10 meilleures équipes de l'Association de l'Est en date du 11 février :

 

Bruins de Boston

Les Bruins ont atteint la Finale de la Coupe Stanley l'année dernière, où ils se sont inclinés contre les Blues de St. Louis. Malgré ce long périple, ils n'ont pas ralenti cette saison, eux qui sont premiers dans la LNH à l'heure actuelle. Toutefois, le Lightning s'approche dangereusement, et les Bruins auraient besoin de renforts afin de s'assurer de l'avantage de la patinoire durant toutes les séries éliminatoires.

Pour cette raison, un ailier droit capable de marquer sur le deuxième trio, en compagnie de David Krejci et Jake DeBrusk, est un réel besoin. 

Les Bruins possèdent tous leurs choix lors des trois premières rondes des trois prochains repêchages. 

Cibles potentielles : Ilya Kovalchuk (Montréal), Pavel Buchnevich (Rangers de New York), Tyler Toffoli (Los Angeles), Kyle Palmieri (New Jersey)


Lightning de Tampa Bay

À pareille date l'an dernier, la plupart des experts pensaient que le Lightning n'avait besoin de rien afin d'aller loin en séries éliminatoires. La machine était bien huilée, et fin prête après une des meilleures saisons de l'histoire de la LNH. 

On connaît la suite. Les Blue Jackets de Columbus ont balayé le Lightning, à la surprise générale.

Cette année encore, Tampa Bay est l'une des forces de la LNH. La différence, c'est qu'après un début de saison difficile, l'équipe s'est retroussé les manches et elle se dirige progressivement vers le haut du classement. L'attaque est redoutable, la défensive est améliorée et devant le filet, Andrei Vasilevskiy ne cesse de gagner.

Le seul endroit où Tampa Bay pourrait profiter d'un peu d'aide, c'est à la position de centre sur le troisième trio. Le Lightning a les ressources nécessaires pour s'améliorer, puisqu'il possède encore ses quatre premiers choix au prochain repêchage, mais aussi la première sélection des Canucks de Vancouver, obtenue en retour de J.T. Miller, ainsi que le choix de quatrième ronde des Red Wings de Detroit.

Cibles potentielles : Joe Thornton (San Jose), Jean-Gabriel Pageau (Ottawa)

Video: OTT@WPG : Le revers de Pageau bat Brossoit


Capitals de Washington 

Les Capitals ont trois bons trios offensifs qui ont performé à la hauteur des attentes cette saison. C'est plutôt en défensive que l'équipe aurait besoin d'un léger coup de main. Derrière John Carlson, il manque de profondeur, particulièrement sur le flanc gauche. Les gardiens des Capitals en ont payé le prix à quelques occasions cette saison.

Washington possède quatre choix lors des trois premières rondes du Repêchage 2020 (1er WSH, 2e COL, 3e WSH et 3e ARI), mais le directeur général Brian MacLellan n'aura pas la tâche facile puisque l'équipe ne possède pas une grande marge de manœuvre sous le plafond salarial. 

Cibles potentielles : Brenden Dillon (San Jose), Ron Hainsey (Ottawa), Dylan DeMelo (Ottawa), Alec Martinez (Los Angeles)


Penguins de Pittsburgh

Les Penguins ont été la première équipe à bouger en vue de la date limite des transactions en faisant l'acquisition de Jason Zucker du Wild du Minnesota, en retour d'Alex Galchenyuk, de l'espoir défensif Calen Addison et d'un choix de première ronde en 2020 (ou 2021 si les Penguins ratent les séries éliminatoires). 

À la suite de cette transaction, les Penguins disposent de bien peu de ressources intéressantes pour bouger à nouveau. Ils n'ont plus leurs deux premiers choix du Repêchage 2020 et leur bassin d'espoirs est l'un des moins intéressants de la LNH.

Tout de même, le directeur général Jim Rutherford parvient toujours à faire quelques petits miracles. Le gardien Casey DeSmith, qui est dans la Ligue américaine même s'il a connu une bonne saison comme adjoint à Matt Murray l'année dernière avec les Penguins, pourrait servir de monnaie d'échange pour obtenir un défenseur de profondeur, une position où les Penguins ont été particulièrement amochés cette saison.

Cible potentielle : Dylan DeMelo (Ottawa)


Islanders de New York

Les Islanders prouvent encore une fois cette année qu'un système de jeu structuré pouvait mener une équipe très loin, en étant, comme l'année dernière, l'une des meilleures formations de la LNH en défensive. 

Après avoir été éliminés en deuxième ronde des séries éliminatoires l'année dernière, ils voudront aller plus loin cette saison. Le directeur général Lou Lamoriello a une importante marge de manœuvre sous le plafond salarial, et il a en main tous ses choix de repêchage pour les trois prochaines années. 

Les Islanders ont une brigade défensive efficace, mais qui manque de punch en attaque. L'équipe est 18e dans la LNH en avantage numérique. Lamoriello frapperait un grand coup en ajoutant un défenseur de première paire capable d'être un quart-arrière à la ligne bleue.

Cibles potentielles : Matt Dumba (Minnesota), Erik Gustafsson (Chicago), Jeff Petry (Montréal), Sami Vatanen (New Jersey)

En attaque, c'est à l'aile droite que les Islanders auraient besoin d'aide. Pourrait-on assister à une réunion entre Lamoriello et Ilya Kovalchuk, qu'il était allé chercher à Atlanta en 2010 alors qu'il était directeur général des Devils du New Jersey? 

Cibles potentielles : Ilya Kovalchuk (Montréal), Kyle Palmieri (New Jersey), Tyler Toffoli (Los Angeles), Craig Smith (Nashville)

Video: TOR@MTL : Kovalchuk joue les héros en prolongation


Maple Leafs de Toronto

On attendait les Maple Leafs au haut du classement cette saison, mais l'équipe n'arrive pas à jouer avec constance. Son plus grand besoin à l'approche de la date limite des transactions était l'ajout d'un gardien auxiliaire, ce qui a été fait le 5 février quand Jack Campbell a été acquis des Kings de Los Angeles.

Les blessures subies par les défenseurs Morgan Rielly et Cody Ceci viennent toutefois contrecarrer les plans du directeur général Kyle Dubas, qui commence à manquer de ressources. Les Maple Leafs ont échangé leurs choix de première et troisième ronde du Repêchage 2020, ainsi que sa troisième sélection en 2021. Il sera difficile pour lui de bouger, et les performances de son équipe pourraient l'inciter à être conservateur, surtout si la brigade défensive tient et que Campbell et Frederik Andersen font le boulot devant le filet.

Cibles potentielles : Dylan DeMelo (Ottawa), Brenden Dillon (San Jose)


Blue Jackets de Columbus

La perte du défenseur Seth Jones, dont la saison est probablement terminée après avoir été opéré à la cheville, risque de faire très mal aux Blue Jackets, non seulement parce qu'il est le défenseur numéro un de l'équipe, mais parce que Columbus a bien peu de moyens pour s'améliorer d'ici à la date limite des transactions.

L'année dernière, le directeur général Jarmo Kekalainen avait mis le paquet à la date limite des transactions pour métamorphoser son équipe. En l'espace que quelques jours, il avait fait l'acquisition des attaquants Matt Duchene et Ryan Dzingel ainsi que du défenseur Adam McQuaid et du gardien Keith Kinkaid. Des marchés qui avaient dilapidé sa banque de choix de repêchage. 

Les Blue Jackets n'ont plus en leur possession leurs choix de deuxième et troisième tour en vue du Repêchage 2020, ainsi que celui de troisième ronde en 2021. Une transaction qui impliquerait leur premier choix de cette année serait très risquée à long terme, puisque pour une deuxième année de suite, Columbus ne parlerait pas lors des trois premières rondes du repêchage.

Pour obtenir de la profondeur, autant en attaque qu'en défensive, les Blue Jackets, qui ont beaucoup d'espace disponible sous le plafond salarial, feraient bien de cogner à la porte d'équipes qui éprouvent des problèmes avec leur masse salariale et qui veulent échanger un joueur au plus offrant.

Cibles potentielles : Zach Bogosian (Buffalo), Wayne Simmonds (New Jersey), Jimmy Vesey (Buffalo), Michael Frolik (Buffalo)

Video: NJD@WSH: Hischier met la table pour Simmonds


Flyers de Philadelphie

Les Flyers ont sur papier une bonne équipe avec des jeunes qui poussent, tels que Carter Hart, Joel Farabee, Morgan Frost, Travis Sanheim, Ivan Provorov et Travis Konecny, qui sont tous âgés de moins de 24 ans. À cette liste auraient dû s'ajouter Nolan Patrick et Oskar Lindblom, qui ne devraient plus jouer cette saison en raison de la maladie.

Bref, il ne faut pas céder à la panique parce que l'équipe n'est pas assurée de participer aux séries éliminatoires. Le personnel d'entraîneurs a été revampé au cours de la saison morte, et il lui faut procéder à des ajustements au cours de la saison. Les Flyers ont tout ce qu'il faut pour terminer l'année en force.

La tenue du défenseur Shayne Gostisbehere déçoit cette saison - pour une deuxième année de suite - et il faut se demander si un changement d'air ne serait pas bénéfique. Si c'est le cas, les Flyers auront besoin d'un défenseur, mais sinon, le point faible à Philadelphie en est un de profondeur à l'aile droite. Les Flyers n'ont toutefois qu'une très petite marge de manœuvre sous le plafond salarial, et le statu quo est peut-être un choix logique pour le directeur général Chuck Fletcher.

Cibles potentielles : Ilya Kovalchuk (Montréal), Patrick Marleau (San Jose)


Hurricanes de la Caroline

La perte de Dougie Hamilton a fait mal aux Hurricanes, qui se retrouvent sans quart-arrière alors qu'ils tentent de se qualifier en séries éliminatoires pour une deuxième année consécutive. Hamilton a subi une fracture du péroné et il pourrait ne plus jouer en saison régulière. 

Depuis, l'équipe a tenu le coup, mais l'ajout d'un défenseur offensif semble une obligation. Le directeur général Don Waddell a les munitions pour le faire, puisqu'il possède ses propres choix lors des quatre premières rondes du prochain repêchage, mais aussi trois d'autres équipes (1er TOR, 2e NYR, 3e BUF). Le bassin d'espoirs des Hurricanes est aussi l'un des meilleurs de la LNH, ce qui laisse une grande marge de manœuvre à Waddell.

Cibles potentielles : Jeff Petry (Montréal), Matt Dumba (Minnesota), Erik Gustafsson (Chicago), Sami Vatanen (New Jersey), Shayne Gostisbehere (Philadelphie), Rasmus Ristolainen (Buffalo)

Video: CHI@MIN: Dumba tranche en prolongation


Panthers de la Floride

Les Panthers connaissent des ennuis récemment et si ça devait se poursuivre, c'est possiblement dans le camp des vendeurs, et non pas des acheteurs, qu'ils se retrouveront. Si ça devait être le cas, on peut penser que l'attaquant Mike Hoffman, qui sera joueur autonome sans compensation à la fin de la saison, pourrait intéresser plusieurs équipes.

D'ici là, la Floride aurait fortement besoin d'aide au centre, mais le directeur général Dale Tallon n'a que très peu d'espace disponible sous le plafond salarial pour agir. L'équipe détient tous ses choix, ainsi que celui de troisième tour de l'Avalanche du Colorado, lors des quatre premières rondes du Repêchage 2020.

Cibles potentielles : Joe Thornton (San Jose), Derek Grant (Anaheim)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.