Skip to main content

Crosby et Guentzel aident Pittsburgh à atteindre la deuxième ronde

Le brio des deux attaquants a permis aux Penguins de gérer les blessures et d'éliminer les Flyers en six matchs

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH -- Les Penguins de Pittsburgh ont présenté les deux faces de la même médaille lors de la série de première ronde dans l'Association de l'Est contre les Flyers de Philadelphie.

À certains moments, les champions en titre de la Coupe Stanley semblaient être inarrêtables, alors qu'il semblait parfois que l'attaque habituellement dynamique des Penguins n'allait jamais se mettre en marche. Mais ils ont finalement remporté leur série quatre de sept 4-2 afin de garder en vie leur quête d'un troisième titre consécutif.

Voici cinq raisons pour lesquelles les Penguins ont accédé à la deuxième ronde dans l'Association de l'Est:

1. Crosby sonne la charge

La majorité des joueurs des Penguins ont connu des moments d'inconstance dans la série, mais Sidney Crosby s'est constamment dressé. Le joueur de centre a mené les Penguins avec 13 points (six buts), à égalité avec Jake Guentzel. Crosby a réussi un tour du chapeau lors du match no 1, une soirée de quatre points (un but) lors du match no 3 et une soirée de trois points (un but) dans le match décisif.

Video: PIT@PHI, #6: Crosby profite d'un rebond juteux

Cependant, Crosby n'a pas seulement dominé sur la feuille de pointage. Son trio a efficacement frustré l'attaquant des Flyers Claude Giroux au début de la série; le Franco-Ontarien a inscrit son seul but de la série dans le match no 5.

« À l'aube de la série, on ne s'attendait pas à une série tellement offensive, a avoué Crosby. Mais c'est ce qui est arrivé, et nous avons trouvé le moyen d'être du bon côté. »

2. Guentzel joue le rôle de Robin

Si Crosby était la version de Batman chez les Penguins, son ailier gauche a parfaitement joué le rôle de son acolyte.

Guentzel a amassé huit points (deux buts) lors de ses cinq premiers matchs, mais sa meilleure performance est survenue dans le match no 6. Alors que les Penguins tiraient de l'arrière 4-3 en période médiane, Guentzel a marqué quatre buts de suite pour donner aux Penguins une avance de 7-4 à 12:58 de la troisième période dans leur victoire de 8-5 au Wells Fargo Center, dimanche.

Video: PIT@PHI, #6: Guentzel touche la cible quatre fois

En 31 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, l'attaquant de deuxième année a récolté 34 points (19 buts).

« C'est le rêve de tous les joueurs d'y participer et de côtoyer [Crosby], a déclaré Guentzel. Alors tu tentes de profiter au maximum de l'occasion. »

3. Guerriers de la route

Après avoir compilé une fiche de 17-20-4 à l'étranger en saison régulière, les Penguins ont remporté chacun de leurs trois matchs à Philadelphie pendant la série.

Pittsburgh a dominé les Flyers 18-6 au Wells Fargo Center, marquant au moins cinq buts dans chacune de leurs trois victoires. Ça s'est avéré encore plus important parce que les Penguins ont perdu deux de leurs trois matchs à domicile après y avoir affiché un dossier de 30-9-2 en saison régulière.

4. Gérer les blessures

Les Penguins ont joué sans le joueur de centre Evgeni Malkin ou l'ailier droit du premier trio Patric Hornqvist pendant les trois derniers matchs de la série, mais ils ont remporté deux de ces trois rencontres.

Hornqvist, l'éternelle présence devant le filet au sein de la première unité en avantage numérique, a raté les matchs no 4 et no 5 en raison d'une blessure au haut du corps. Pittsburgh a gagné 5-0 à l'étranger avant de s'incliner 4-2 au PPG Paints Arena dans le match no 5. Il est revenu au jeu et a marqué un but lors du match no 6.

Video: PIT@PHI, #6: Hornqvist complète un bel échange

Malkin a subi une blessure non divulguée en première période du match no 5 avant de revenir jouer les deux dernières périodes. Il a toutefois raté le match no 6, cédant son poste de centre de deuxième trio à Riley Sheahan.

En l'absence de Malkin, qui a récolté cinq points (trois buts) en autant de matchs, les Penguins ont touché la cible à huit reprises dimanche.

« Nous avons eu plusieurs joueurs qui se sont dressés et qui ont bien joué, a indiqué Sheahan. C'était très important pour nous. »

5. Domination en désavantage numérique

Les Penguins ont écoulé 19 des 21 punitions (90,5 pour cent) dans la série, incluant un taux parfait de 14-en-14 lors des quatre dernières rencontres.

Pittsburgh a écoulé 80 pour cent de ses punitions en saison régulière, finissant au 17e rang dans la LNH. L'équipe s'est énormément améliorée à cet égard pendant la série, n'ayant cédé aucun but en avantage numérique aux Flyers dans cinq des six matchs.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.