Skip to main content

Corey Crawford a subi une appendicectomie d'urgence

Le gardien des Blackhawks devrait s'absenter pendant une période de deux à trois semaines

par LNH.com / LNH.com

PHILADELPHIE - Le gardien Corey Crawford des Blackhawks de Chicago devrait s'absenter pendant une période d'environ trois semaines après avoir subi une appendicectomie d'urgence, samedi.

« Corey a été opéré pour une appendicectomie à Philadelphie aujourd'hui, a déclaré le médecin des Blackhawks Michael Terry. Nous anticipons qu'il va pleinement récupérer et qu'il devrait pouvoir revenir au jeu dans un délai de deux à trois semaines. »

L'entraîneur Joel Quenneville a été informé des problèmes de santé de Crawford, tôt samedi matin.

« L'opération s'est bien déroulée, a commenté Quenneville à l'issue de la défaite de 3-1 des siens face aux Flyers de Philadelphie. Merci à notre personnel médical et au personnel médical des Flyers. Ils ont accompli de l'excellent travail ensemble. »

Le Montréalais Crawford montre un dossier de 12-6-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,27 et un pourcentage d'arrêts de ,927 en 20 matchs cette saison. 

Crawford ratera sept matchs advenant qu'il soit contraint à l'inactivité pendant deux semaines. Il pourrait revenir le 18 décembre contre les Sharks de San Jose. Si sa convalescence s'étire sur trois semaines, il manquera 10 matchs, avec un possible retour le 27 décembre face aux Jets de Winnipeg.

Scott Darling sera appelé à combler la perte de Crawford. En huit sorties cette saison, il présente un dossier de 4-1-1 avec une moyenne de buts accordés par match de 2,81 et un taux d'efficacité tirs-arrêts de 0,907.

Quenneville a dit avoir confiance en Darling, qui affrontera les Jets au United Center, dimanche (19h HE; SN, CSN-CH, NHL.TV).

Samedi, les Blackhawks ont accordé un essai amateur à un ancien gardien de l'Université Temple, Eric Semborski âgé de 23 ans, afin qu'il puisse servir d'adjoint à Darling. Semborski agit comme entraîneur et instructeur au sein de la Fondation d'Ed Snider, du nom de l'ancien propriétaire des Flyers, qui vient en aide à de jeunes hockeyeurs.

Les Blackhawks ont dû faire appel à un gardien sans aucune expérience professionnelle parce qu'ils disposent de peu de marge de manœuvre sous le plafond salarial.

« Il nous fallait trouver un gardien amateur pour ne pas que le salaire soit comptabilisé dans la masse salariale. C'était un facteur, a admis Quenneville. C'est la raison pour laquelle nous n'avons pas pu utiliser notre entraîneur des gardiens Jimmy Waite. »

 

 

 

 

 

 

En voir plus