Skip to main content

CMH: Kane mène les États-Unis à un troisième gain de suite

L'attaquant des Blackhawks a récolté trois points; Hischier aide la Suisse à demeurer invaincue

par LNH.com @LNH_FR

Le Championnat du monde 2019 de la FIHG présenté en Slovaquie mettra aux prises plusieurs joueurs de la LNH, présents et futurs, qui ne participent plus aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ce tournoi réunissant 16 pays se déroule du 10 au 26 mai.

Voici un résumé des matchs du 15 mai :

États-Unis 6, Grande-Bretagne 3: Le capitaine Patrick Kane (Blackhawks de Chicago) a obtenu un but et deux passes dans un match du groupe A au Steel Arena de Kosice.

Chris Kreider (Rangers) de New York et Derek Ryan (Flames de Calgary) ont tous deux amassé un but et une passe, tandis que Clayton Keller (Coyotes de l'Arizona), James van Riemsdyk (Flyers de Philadelphie) et Alex DeBrincat (Blackhawks) ont aussi trouvé le fond du filet pour les Américains. Thatcher Demko (Canucks de Vancouver) a réalisé 23 arrêts.

Brett Perlini, Mike Hammond et Benjamin Davies ont marqué pour la Grande-Bretagne. Ben Bowns a stoppé 59 tirs.

« Leur gardien a très bien joué. On peut apprendre de ce genre de match, a confié Kane au site Web de la FIHG. Nous allons prendre la victoire, nous sommes heureux d'avoir gagné, et nous allons tenter de faire mieux dans les matchs suivants. »

Van Riemsdyk a fait mouche sur un retour de Kane en avantage numérique pour donner les devants 1-0 aux États-Unis à 12:17 de la première période. Cette mention d'aide était le 34e point de Kane au Championnat du monde, ce qui lui a permis de dépasser Mark Johnson au premier rang de l'histoire des joueurs américains à ce tournoi.

Watch: Youtube Video

Hammond, qui se trouvait au cachot sur le but de van Riemsdyk, a créé l'égalité 1-1 à 15:09 du premier tiers.

Les États-Unis ont marqué trois fois en deuxième période, alors que les Américains ont eu le dessus 28-9 au chapitre des tirs. Keller a touché la cible à 9:07 pour faire 2-1, puis Kreider a porté l'avance des siens à 3-1 à 11:20 et DeBrincat a ajouté un quatrième but pour les États-Unis à 17:54.

Kane a fait vibrer les cordages à 1:00 du troisième vingt pour porter la marque 5-2. Il est le meneur de son équipe avec six points (quatre buts, deux passes) depuis le début du tournoi et compte maintenant 36 points (13 buts, 23 passes) en 21 matchs au Championnat du monde.

Le filet de Ryan à 9:10 a procuré aux Américains une avance de 6-2. Davies a complété la marque pour la Grande Bretagne à 16:28.

Les États-Unis (2-1-0-1), qui ont remporté leurs trois derniers matchs - dont un en prolongation - depuis leur défaite contre la Slovaquie en ouverture de tournoi, occupent le deuxième rang dans le groupe A avec huit points, trois de moins que l'Allemagne (4-0-0-0), qui a vaincu la Slovaquie plus tard mercredi.

La Grande-Bretagne (0-0-0-4) se trouve au huitième rang du groupe A, alors qu'elle a été dominée 26-4 dans la colonne des buts.

Allemagne 3, Slovaquie 2 : Leon Draisaitl (Oilers d'Edmonton) a marqué le but vainqueur avec 27 secondes à faire en troisième période, au Steel Arena.

Draisaitl a sorti la rondelle de son territoire, l'a transportée jusque du côté droit de la glace avant de feinter au cercle et de décocher un tir qui a battu le gardien Marek Ciliak du côté de la mitaine.

Watch: Youtube Video

Markus Eisenchmid et Marc Michaelis ont marqué pour l'Allemagne, et Mathias Niederberg a réalisé 34 arrêts.

Andrej Sekera (Oilers) ainsi que Libor Hudacek ont touché la cible pour la Slovaquie. Ciliak a stoppé 18 lancers.

Michaelis a fait 1-0 Allemagne à 3:54 de la deuxième période. Sekera a marqué lors d'un avantage numérique à 5-contre-3 à 8:30 pour créer l'égalité, et le but de Hudacek en avantage numérique à 9:55 a porté la marque à 2-1 Slovaquie.

Eisenchmid a touché la cible alors que Niederberger avait été retiré au profit d'un patineur de plus à 18:08 de la troisième période.

L'Allemagne (4-0-0-0) mène le groupe A avec 12 points. La Slovaquie (1-0-0-3) a encaissé trois revers de suite après avoir vaincu les États-Unis, le 10 mai, et occupe le sixième rang du groupe A avec trois points.

Suisse 4, Norvège 1: Nico Hischier (Devils du New Jersey) a marqué pour la Suisse dans un match du groupe B au Ondrej Nepela Arena de Bratislava.

Andreas Ambuhl a ajouté un doublé pour la Suisse tandis que Gregory Hoffmann a aussi fait mouche. Leonardi Genoni a repoussé 31 rondelles.

La Suisse (4-0-0-0) est la seule équipe du groupe B à avoir remporté ses quatre premiers matchs en temps réglementaire, ce qui leur donne un total de 12 points et la première place du groupe.

Tobias Lindberg a été l'unique buteur de la Norvège. Henrik Holm a réalisé 38 arrêts.

Ambuhl a touché la cible à 5:30 de la première période pour placer la Suisse en avant 1-0. Hischier a doublé l'avance des siens à 34 secondes de la période médiane après avoir feinté de contourner le filet avant de glisser le disque entre le patin gauche de Genoni et le poteau.

Watch: Youtube Video 

La Norvège (0-0-0-4) est dernière du groupe B avec six buts pour et 25 buts contre.

Russie 10, Italie 0 : Evgeny Kuznetsov (Capitals de Washington) a inscrit deux buts et deux passes pour la Russie dans un match du groupe B, au Ondrej Nepela Arena de Bratislava.

Evgenii Dadonov (Panthers de la Floride) a également marqué deux filets pour la Russie, et Nikita Kucherov (Lightning de Tampa Bay) a récolté un but et trois aides. Ilya Kovalchuk (Kings de Los Angeles), Alex Ovechkin (Capitals), Nikita Zaitsev (Maple Leafs de Toronto) et Dinar Khafizullin ont chacun obtenu un but et une mention d'aide, tandis que Mikhail Grigorenko a marqué et qu'Andrei Vasilevskiy (Lightning) a réussi 15 arrêts.

Andreas Bernard a fait 14 arrêts sur 19 tirs avant d'être remplacé en deuxième période. Marco De Filippo Roia a stoppé 16 des 21 lancers dirigés vers lui.

La Russie a marqué quatre fois en première période. Ovechkin a conclu cette poussée avec son premier but du tournoi, un tir sur réception du cercle gauche à 16:14.

Watch: Youtube Video

Les Russes ont marqué quatre fois en deuxième, et deux fois en troisième, dont le sixième but de Dadonov, un sommet dans le tournoi.

La Russie (4-0-0-0) a 12 points, à égalité avec la Suisse pour le premier rang du groupe B. L'Italie (0-0-0-4) a perdu ses quatre premières rencontres du tournoi en étant dominée 30-0 sur la feuille de pointage.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.