Skip to main content

Cirelli espère bâtir sur sa bonne saison recrue avec le Lightning

Même sous le radar, l'attaquant est devenu une partie importante de l'équipe

par Aaron Vickers / Correspondant NHL.com

BRATISLAVA, Slovaquie - Anthony Cirelli n'arrive pas à déterminer à quel moment précis il s'est senti comme à la maison dans la LNH avec le Lightning de Tampa Bay.

Mais Cirelli, qui a joué les 82 matchs de la saison régulière et quatre parties des séries éliminatoires de la Coupe Stanley comme recrue, se sent de toute évidence comme chez lui à Tampa Bay désormais.

« Je ne sais pas s'il y a un moment précis. Je l'ai su à partir de la saison dernière en participant aux séries et en vivant cette atmosphère spéciale », a affirmé Cirelli, qui a joué 18 parties de saison régulière et 17 rencontres de séries avec Tampa Bay en 2017-18. « À partir de là, j'ai su que si je continuais à travailler fort, je pourrais jouer dans cette ligue. J'ai juste tenté d'arriver prêt au camp.

À LIRE AUSSI : CMH : La Finlande et le Canada s'affronteront pour l'orHughes gagne en confiance après son expérience au CMH

« J'ai été plus à l'aise de jour en jour, et j'ai commencé à faire de plus en plus de jeux. J'étais à l'aise avec la rondelle et à l'aise de tenter des jeux. J'ai tenté de prendre les choses un jour à la fois, un match à la fois. »

Au sein d'une formation du Lightning mettant en vedette les Nikita Kucherov, Steven Stamkos, Brayden Point, Victor Hedman et Andrei Vasilevskiy, le nom de Cirelli ne résonnait pas beaucoup.

Mais à l'interne, ses efforts ont été remarqués.

« Il est un joueur très sous-estimé », a affirmé l'attaquant du Lightning Mathieu Joseph, qui joue pour le Canada avec Cirelli au Championnat du monde 2019 de la FIHG (CMH). « J'ai déjà entendu certaines personnes dire qu'on ne le remarque pas beaucoup sur la glace, mais il fait tellement de bonnes choses. Il est bon dans tous les aspects du jeu. »

« C'est un joueur qui peut encaisser une mise en échec pour réussir à faire un jeu, il peut marquer un but important, bloquer un tir au bon moment, gagner une mise en jeu cruciale ou affronter n'importe quel joueur de l'équipe adverse. Il fait bonne figure. Il est très sous-estimé. Tu ne réalises pas à quel point il est bon jusqu'à ce que tu joues avec lui. »

Ce n'est qu'une question de temps avant que Cirelli obtienne ce qu'il mérite, selon Joseph.

« C'est un gars plutôt discret qui s'occupe de ses affaires, a-t-il expliqué. Il mène par son jeu et par sa façon de se présenter lors de chaque match et lors des entraînements. Il travaille toujours fort. Je suis certain qu'il attirera de plus en plus l'attention au cours des prochaines années.

« Je pense que c'est un joueur sous-estimé. Avec la saison qu'il a connue, il est passé sous le radar. »

Cirelli a terminé au cinquième rang des recrues de la LNH cette saison au chapitre des buts (19) et au sixième rang pour les points (39), mais ses statistiques avancées sont encore plus impressionnantes.

Parmi les joueurs du Lightning qui ont joué au moins 15 parties, Cirelli se classe au deuxième rang derrière Alex Killorn (54,83) avec un pourcentage de tentative de tirs de 54,26. Tout ça alors qu'il a été le deuxième joueur avec le plus bas pourcentage de mises en jeu en territoire offensif (40,76 pour cent). Il a également terminé au troisième rang de l'équipe au chapitre des revirements provoqués (47). Ses 15 revirements représentent le quatrième plus bas total de l'équipe.

Video: TBL@BOS: Cirelli marque à son 100e match en carrière

« Il est un très bon joueur qui s'améliore », a mentionné le défenseur de Tampa Bay Erik Cernak. « C'est vraiment un bon jeune joueur. Il travaille fort et il est génial. Nous sommes très heureux d'avoir un joueur comme lui à Tampa. Il est très bon. Il peut créer des occasions tout en étant efficace en territoire défensif.

« Il est un joueur dont toutes les équipes ont besoin. »

Même si Cirelli est devenu un homme à tout faire à Tampa Bay, ce n'est pas exactement de cette façon qu'il entrevoyait sa saison au mois de septembre.

« En y repensant, non, je n'aurais pas cru cela possible, a admis Cirelli. J'étais simplement heureux d'arriver ici et d'aider l'équipe le plus possible. Je voulais inscrire quelques buts, être fiable, bon sur 200 pieds et bien jouer en défensive. Je me disais que ce serait bien de pouvoir inscrire plusieurs buts. Mes coéquipiers m'ont beaucoup aidé.

« C'était ma première saison complète. Ils m'ont aidé quand c'était possible avec des conseils ici et là. Le personnel d'entraîneurs a fait du bon travail pour me montrer comment m'améliorer. J'ai trouvé que c'était une bonne saison. Évidemment, ça ne s'est pas terminé comme nous l'aurions voulu (balayage contre les Blue Jackets de Columbus dans la série de première ronde de l'Association de l'Est), mais je suis fébrile de m'entraîner cet été et de revenir la saison prochaine.

« Je veux devenir plus fort, essayer d'être un peu plus rapide et travailler sur mes habiletés sur la glace. Je veux m'améliorer dans tous les aspects et être prêt pour le camp. La fin de notre saison fait mal, mais ça nous motive tous à être meilleurs l'an prochain. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.