Skip to main content

Cinq clés: Wild vs Jets, match no 2

Le statut de Perreault décidé juste avant la rencontre pour Winnipeg; le Minnesota doit en obtenir plus de son premier trio

par Scott Billeck / Correspondant NHL.com

WILD vs JETS

19 h 30 (HE); USA, SN, TVAS2, FS-N

Winnipeg mène la série quatre de sept 1-0

WINNIPEG - Les Jets de Winnipeg vont tenter de prendre les devants 2-0 dans leur série de premier tour de l'Association de l'Ouest contre le Wild du Minnesota au Bell MTS Place vendredi. 

Selon l'Elias Sports Bureau, les équipes qui remportent les deux premiers matchs à domicile d'une série éliminatoire avancent à la ronde suivante 88,7 pour cent du temps (236-30).

Les Jets ont vaincu le Wild 3-2 dans le match no 1 mercredi, une première victoire en séries dans l'histoire de la concession. Sept joueurs de Winnipeg ont obtenu un point.

Le gardien Connor Hellebuyck obtiendra le départ pour les Jets après avoir réalisé 18 arrêts dans le premier match. Devan Dubnyk, qui a stoppé 37 lancers mercredi, sera devant le filet du Minnesota. 

Voici les cinq clés du match no 2 :

1. Statut de Perreault

Le statut de l'attaquant des Jets Mathieu Perreault sera déterminé juste avant la rencontre.

Perreault a quitté le match no 1 en deuxième période en raison d'une blessure au haut du corps, et il n'est pas revenu au jeu par la suite. Si Perreault ne peut jouer, Jack Roslovic devrait prendre sa place.

« [Roslovic] peut très bien remplacer Perreault, a affirmé l'attaquant des Jets Bryan Little. Il est très rapide. Il est talentueux. La transition ne devrait pas être trop difficile. C'est facile de jouer avec lui. Il amène beaucoup d'énergie. Il est très jeune. Il pourchasse sans arrêt la rondelle et il possède d'assez bonnes mains pour être dangereux autour du filet. »

Roslovic, âgé de 21 ans, a récolté 14 points (cinq buts, neuf passes) en 32 parties avec Winnipeg cette saison.

2. Le premier trio du Wild doit en faire plus

Si le Minnesota souhaite créer l'égalité dans la série, il aura besoin d'un meilleur effort de la part de son premier trio formé d'Eric Staal, Jason Zucker et Nino Niederreiter. 

« Ils doivent devenir un facteur, a mentionné l'entraîneur du Wild Bruce Boudreau. Ils n'ont été impliqués que dans deux potentielles chances de marquer. Notre meilleur trio offensif doit être aussi bon que leur meilleur trio offensif. Il reste de la place à l'amélioration. »

3. Sortir les muscles

L'attaquant des Jets Patrik Laine a admis avoir été surpris par le niveau de robustesse du match no 1, et le scénario risque de se répéter dans le match no 2.

« Le jeu est très physique, a noté Staal. C'est du hockey des séries. C'est plaisant à jouer et à regarder. Notre corps a ses limites. C'est la réalité. Nous serons prêts pour cela. »

4. Le confort de la maison

Les Jets ont présenté la meilleure fiche de la LNH à domicile avec un dossier de 32-7-2 au Bell MTS Place en saison régulière, et ils ont poursuivi dans cette veine dans la première partie. 

« Vous voulez tirer avantage des matchs à la maison, a souligné Little. S'ils l'emportent ce soir et que la série est égale 1-1 avant qu'elle ne se transporte au Minnesota, cela ne va pas nous ébranler. Après ce que nous avons traversé cette saison, nous sommes prêts à toute éventualité. L'idéal serait toutefois de remporter [le match no 2]. »

5. Vive la profondeur

Les Jets ont le sentiment d'être prêts à composer avec n'importe quelle blessure qui pourrait leur tomber dessus en séries. 

Winnipeg a vu plusieurs de ses joueurs clés tomber au combat en saison régulière, dont le centre du premier trio Mark Scheifele, qui a raté 16 matchs en raison d'une blessure au haut du corps, et le défenseur de leur premier duo Jacob Trouba, qui a été limité à 55 rencontres en raison de multiples blessures. 

L'attaquant Matt Hendricks (bas du corps) ainsi que les défenseurs Dmitry Kulikov (haut du corps) et Toby Enstrom (bas du corps) sont à l'infirmerie.

« Nous nous sommes tournés vers notre profondeur toute la saison, a indiqué l'attaquant Blake Wheeler. Ce fut la force de notre équipe, et nous estimons avoir de la chance, avec le nombre de joueurs qui peuvent être appelés en renfort et être efficaces. »

Formation prévue du Wild
Jason Zucker -- Eric Staal -- Nino Niederreiter
Zach Parise -- Mikko Koivu -- Mikael Granlund
Jordan Greenway -- Matt Cullen -- Charlie Coyle
Marcus Foligno -- Joel Eriksson Ek -- Daniel Winnik

Jonas Brodin -- Matt Dumba
Carson Soucy -- Jared Spurgeon
Nick Seeler -- Nate Prosser

Devan Dubnyk
Alex Stalock

Retranchés : Gustav Olofsson, Tyler Ennis, Louie Belpedio, Ryan Murphy
Blessés : Ryan Suter (cheville droite fracturée), Luke Kunin (déchirure du LCA)

Formation prévue des Jets
Kyle Connor -- Mark Scheifele -- Blake Wheeler
Nikolaj Ehlers -- Paul Stastny -- Patrik Laine
Mathieu Perreault -- Andrew Copp -- Bryan Little
Brandon Tanev -- Adam Lowry -- Joel Armia

Josh Morrissey -- Jacob Trouba 
Joe Morrow -- Dustin Byfuglien
Ben Chiarot -- Tyler Myers 

Connor Hellebuyck
Steve Mason

Retranchés: Shawn Matthias, Marko Dano, Tucker Poolman, Jack Roslovic
Blessés: Dmitry Kulikov (bas du corps), Matt Hendricks (bas du corps), Toby Enstrom (bas du corps)

Dans le calepin

Boudreau a confirmé que le Wild allait utiliser la même formation que dans le match no 1.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.