Skip to main content

Cinq clés: Bruins vs Maple Leafs, match no 4

Matthews veut que le momentum demeure du côté de Toronto; le premier trio de Boston doit retrouver sa touche

par Dave McCarthy / Correspondant NHL.com

BRUINS VS MAPLE LEAFS

19 h (HE); NBCSN, CBC, TVAS, NESN

Boston mène la série quatre de sept 2-1

TORONTO - Les Maple Leafs de Toronto vont tenter de créer l'égalité dans leur série de premier tour de l'Association de l'Est alors qu'ils accueillent les Bruins de Boston pour le match no 4 au Air Canada Centre jeudi.

Les Maple Leafs, qui ont perdu 5-1 dans le match no 1 et 7-3 dans le match no 2, montrent une fiche de 4-16 au cours de leur histoire en séries éliminatoires de la Coupe Stanley après avoir tiré de l'arrière 2-0 dans une série quatre de sept.


Voici les cinq clés du match no 4 :

1. La magie de Matthews

Le centre des Maple Leafs Auston Matthews a été tenu à l'écart de la feuille de pointage pendant les premières 154:47 de la série, mais il a inscrit le but gagnant en plus de mener Toronto avec cinq tirs dans leur gain de 4-2 dans le match no 3.

Video: BOS@TOR, #3: Un tir précis de Matthews

« C'était assurément un soulagement pour lui, a noté le défenseur Jake Gardiner. C'est un joueur qui veut produire et qui s'attend à produire. Ils ont fait d'un bon travail contre lui [au cours des deux premiers matchs], et ce fut bien de le voir marquer. Souhaitons qu'il puisse continuer dans cette voie. Une petite note sur ce but, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de joueurs capables de décocher comme il l'a fait. Cela démontre le talent qu'il possède. »

2. Bergeron et compagnie doivent rebondir

Après avoir amassé un total combiné de 20 points dans les matchs no 1 et 2, les membres du premier trio des Bruins, Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak, ont été blanchis dans le match no 3 et ont présenté un différentiel de moins-7.

« Au cours des deux premiers matchs, nous avons profité de quelques bonds, a admis Marchand. Dans le match no 3, ce ne fut pas le cas. C'est ça le hockey, les choses n'iront pas comme nous le voulons chaque soir. Souhaitons que nous puissions profiter de quelques bonds au cours du prochain match, mais il faut leur donner du crédit, leur gardien [Fredrik Andersen] a réalisé de bons arrêts au bon moment. »

3. Remporter le duel des confrontations

Avec le dernier changement à domicile dans le match no 3, l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock a été en mesure d'y aller des confrontations qu'il désirait contre le trio de Bergeron, davantage que pendant les deux premières rencontres. Il a surtout choisi de confier cette mission au centre Tomas Plekanec entre l'ailier gauche Patrick Marleau et l'ailier droit Mitchell Marner. 

Video: BOS@TOR, #3: Marner trouve Marleau pour le but

Plekanec, qui a passé le plus gros de son temps sur le quatrième trio depuis qu'il a été acquis par les Maple Leafs dans une transaction avec les Canadiens de Montréal le 25 février, a pris la place de Nazem Kadri sur cette unité. Kadri pourra revenir au jeu dans le match no 5 au terme d'une suspension de trois parties pour avoir donné de la bande à l'endroit de l'attaquant des Bruins Tommy Wingels dans le match no 1.

Marleau a inscrit deux buts, Marner a récolté deux passes tandis que Plekanec a obtenu une mention d'aide en 17:58 de temps de glace, soit 3:53 de plus que son sommet précédent en un match avec les Maple Leafs (14:05 le 2 avril contre les Sabres de Buffalo).

4. Les Maple Leafs doivent améliorer leur infériorité numérique

Les Bruins montrent un rendement de 5-en-11 (45,5 pour cent) en avantage numérique après trois matchs. Ils n'ont pas touché la cible au cours de leur seul jeu de puissance dans le match no 3, bien que Pastrnak ait touché le poteau alors qu'Andersen se trouvait hors de position.

« C'est comme n'importe quoi dans la vie, lorsque les choses se passent mal, nous jouons parfois plus sur les talons plutôt que sur le bout des pieds, a avancé Babcock. Je ne pense pas que notre infériorité numérique ait été très bonne dans le match no 3, mais la rondelle n'est pas entrée dans le filet, alors nous pouvons assurément bâtir là-dessus. »

5. Match crucial

Comme les Maple Leafs vont soit créer l'égalité 2-2 dans la série ou être en déficit 3-1 au terme du match no 4, les joueurs savent qu'ils doivent être habités d'un sentiment d'urgence. Les Bruins sont aussi parfaitement au courant.

« C'est un match crucial, 2-2 ou 3-1 est une énorme différence, alors ils vont être prêts ce soir, nous le savons, a indiqué Marchand. Nous allons nous attendre à leur meilleur effort, et nous espérons être prêts pour cela. »We're going to expect their best and hopefully we're prepared for that."

Formation prévue des Bruins 
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- Rick Nash
Danton Heinen -- Riley Nash -- David Backes
Tim Schaller -- Sean Kuraly -- Noel Acciari

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Kevan Miller
Matt Grzelcyk -- Adam McQuaid

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés: Tommy Wingels, Ryan Donato, Brian Gionta, Nick Holden
Blessés: Anders Bjork (épaule), Brandon Carlo (cheville)

Formation prévue des Maple Leafs
Zach Hyman -- Auston Matthew -- William Nylander
Patrick Marleau -- Tomas Plekanec -- Mitchell Marner
James van Riemsdyk -- Tyler Bozak -- Connor Brown
Andreas Johnsson -- Dominic Moore -- Kasperi Kapanen

Morgan Rielly -- Ron Hainsey
Jake Gardiner -- Nikita Zaitsev
Travis Dermott -- Roman Polak 

Frederik Andersen
Curtis McElhinney

Retranchés: Matt Martin, Josh Leivo, Connor Carrick
Blessés: Leo Komarov (lower body)
Suspendu: Nazem Kadri

Dans le calepin

Le statut de Grzelcyk sera déterminé juste avant la rencontre, mais il devrait jouer après avoir raté le match no 3 en raison d'une blessure au bas du corps. … Komarov a participé à l'entraînement matinal optionnel, mais va rater une troisième partie de suite.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.