Skip to main content

Cinq clés : Avalanche vs Predators, match no 3

Le Colorado tentera de mettre fin à une séquence de 12 revers consécutifs contre Nashville

par Rick Sadowski / Correspondant NHL.com

PREDATORS VS AVALANCHE

22 h HE; NBCSN, SN, TVAS, ALT, FS-TN

Nashville mène la série 2-0

DENVER - Les Predators de Nashville tenteront de s'emparer d'une avance de 3-0 lundi lors du troisième match de la série de première ronde de l'Association Ouest qui les oppose à l'Avalanche du Colorado.

L'Avalanche s'est inclinée lors de trois séries éliminatoires consécutives après avoir perdu les deux premiers matchs du duel et n'a pas remporté qu'une seule série depuis 2008, quand l'équipe était venue à bout du Wild du Minnesota en six matchs lors au premier tour.

Les Predators ont marqué dix buts contre six lors des deux premières parties disputées au Bridgestone Arena, des gains de 5-2 et de 5-4 dans l'ordre.

Voici cinq éléments clés à surveiller pour le troisième match :

1. Girard ne jouera pas

Le défenseur recru de l'Avalanche Samuel Girard ratera un deuxième match consécutif après avoir subi une blessure au haut du corps. Il a disputé 22:07 lors du premier match en plus d'évoluer à la ligne bleue sur le deuxième avantage numérique de l'équipe. Ducan Siemens le remplacera, lui qui a joué 10:09 dans le deuxième match.

« Il est au jour le jour et on espère qu'il sera de retour pour le quatrième match, a dit l'entraîneur Jared Bednar. Il nous manque un peu au point de vue du mouvement de la rondelle et beaucoup en avantage numérique. Il est devenu un défenseur important. Il a joué beaucoup de minutes pour nous, surtout en fin de saison. Je trouvais que son jeu était à son meilleur et il n'a pas cessé de s'améliorer toute la saison. C'est une grosse perte pour nous. »

2. L'altitude sourit à l'Avalanche

Il s'agira du premier match à domicile pour le Colorado en séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis 2014, lorsqu'il s'était incliné 5-4 en prolongation face au Wild du Minnesota en première ronde des séries.

L'Avalanche a maintenu un dossier de 28-11-2 au Pepsi Center pour égaler un record de la concession, incluant les Nordiques de Québec, pour le nombre de victoires qui datait de 2000-2001, saison où elle avait remporté la Coupe Stanley. L'équipe tentera de profiter de la baisse d'oxygène en altitude à Denver, qui a souvent représenté un défi supplémentaire pour les clubs visiteurs. Toutefois, les Predators ont une fiche de 25-9-7 sur la route cette saison, la meilleure de la LNH.

« On se sent bien à domicile, nous y jouons avec confiance, estime le joueur de centre Nathan MacKinnon. On joue vraiment bien et nous avons eu beaucoup de bons moments dans cet aréna et je pense que les deux prochaines rencontres en feront partie. On est excités à l'idée de sauter sur la glace. »

L'attaquant des Predators Colton Sissons avoue que le fait que le match sera disputé à 1,6 km au-dessus du niveau de la mer force une équipe à s'ajuster.

« Pour moi, personnellement, je manque un peu de souffle sur le banc, particulièrement en début de partie. On doit s'ajuster à l'altitude rapidement. Comme nous avons patiné ce matin, ça devrait nous aider. »

3. Rinne contre Bernier

Le gardien des Predators Pekka Rinne a eu le meilleur sur Jonathan Bernier après deux matchs. Rinne n'a pas des statistiques spectaculaires (moyenne de buts accordés de 3,00 et pourcentage d'arrêts de ,895), mais il a effectué les arrêts importants lors de moments critiques depuis le début des séries éliminatoires.

Bernier, qui obtient le départ puisque le gardien Semyon Varlamov est à l'infirmerie avec une blessure au genou, a une moyenne de buts accordés de 4,07 et un pourcentage d'arrêts de ,871.

Video: COL@NSH, #2: Rinne glisse pour voler Rantanen

« Il peut être meilleur, c'est certain, a indiqué Bednar. Lorsqu'on regarde l'importance du rôle d'un gardien à ce moment-ci de la saison, être bon, ce n'est pas suffisant. Je pense que leur gardien a fait des arrêts clés au bon moment, ce qui leur a permis de garder l'avance ou encore de revenir dans le match lors des deux rencontres. »

4. La domination nashvilloise

Lors des deux premiers matchs des séries, les Predators ont décoché 52 lancers contre 28, pour ainsi porter leur séquence de victoires consécutives contre l'Avalanche à 12. Ils ont marqué 17 buts, soit neuf de plus que l'Avalanche, en saison régulière et ont remporté cinq parties consécutives au Pepsi Center. La dernière victoire du Colorado contre Nashville remonte au 28 mars 2016, un gain de 4-3.

« Je ne me souviens pas de tous ces matchs, mais je sais qu'ils étaient tous serrés, affirme le défenseur Roman Josi. Je sais qu'un des matchs s'est décidé par un but et que l'autre est allé en prolongation. Ça aurait pu aller d'un côté comme de l'autre. On joue bien et on sait ce que l'on doit continuer de faire. »

5. Un fort départ

Les Predators ont dû jouer du hockey de rattrapage après avoir encaissé le premier but dans les deux rencontres.

« On veut toujours être la première équipe à s'inscrire à la marque, a dit Filip Forsberg des Predators. Malheureusement, nous ne l'avons pas fait, mais ça nous a permis de nous battre pour revenir de l'arrière. L'Avalanche a connu de bons départs et je ne m'attends pas à autre chose ce soir. »

Formation prévue des Predators
Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Kevin Fiala -- Kyle Turris -- Craig Smith
Colton Sissons -- Nick Bonino -- Austin Watson
Miikka Salomaki -- Mike Fisher -- Ryan Hartman

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Alexei Emelin -- Matt Irwin

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés: Anthony Bitetto, Scott Hartnell, Anders Lindback, Eeli Tolvanen
Blessés: Calle Jarnkrok (haut du corps), Yannick Weber (haut du corps)

Formation prévue de l'Avalanche
Gabriel Landeskog -- Nathan MacKinnon -- Mikko Rantanen
Tyson Jost -- Alexander Kerfoot -- Sven Andrighetto
Matt Nieto -- Carl Soderberg -- Blake Comeau
Colin Wilson -- J.T. Compher -- Gabriel Bourque

Nikita Zadorov -- Tyson Barrie
Patrik Nemeth - Mark Barberio
Duncan Siemens -- David Warsofsky

Jonathan Bernier
Andrew Hammond

Retranchés: Mark Alt, Vladislav Kamenev, Anton Lindholm, Dominic Toninato, Nail Yakupov
Blessés: Samuel Girard (haut du corps), Erik Johnson (genou), Semyon Varlamov (genou)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.