Skip to main content

Au-delà des chiffres : Un départ fulgurant pour Carlson et Hutton

Le défenseur devrait établir un nouveau sommet en carrière au chapitre des points; le gardien a de bonnes chances d'atteindre le plateau des 30 victoires

par Rob Reese @NHLReese / Journaliste NHL.com

« Au-delà des chiffres » est une chronique qui se penche hebdomadairement sur les tendances des joueurs et des équipes, en mettant l'accent sur les statistiques avancées. Cette semaine, on examine le départ fulgurant du défenseur des Capitals de Washington John Carlson et du gardien des Sabres de Buffalo Carter Hutton pour déterminer si leurs succès peuvent être maintenus durant toute la saison.

Les points de Carlson

John Carlson mène la LNH avec 21 points (cinq buts, 16 passes) en 13 matchs. Sa moyenne de 3,79 points par tranche de 60 minutes le place au premier rang chez les défenseurs de la LNH et au 12e rang dans toute la Ligue parmi les joueurs ayant joué un minimum de 10 matchs.

Les points par tranche de 60 minutes de Carlson sont encore plus impressionnants quand on considère qu'il est quatrième dans la LNH avec un temps de jeu moyen de 25:35 par rencontre (minimum de 10 matchs), car plus un joueur est souvent sur la glace, plus il devient difficile de maintenir un total élevé de points par tranche de 60 minutes.

Même si son utilisation intensive devrait permettre à Carlson de continuer à produire sur une base régulière, il ne parviendra probablement pas à maintenir sa moyenne actuelle de points par match (1,62), car son pourcentage de tirs est de 17,9, ce qui est près de trois fois supérieur à sa moyenne en carrière dans la LNH (6,1). À ce rythme, il est en voie d'inscrire 32 buts sur une saison de 82 matchs, mais si son pourcentage de tirs redescend pour revenir vers sa moyenne en carrière et qu'il continue à décocher en moyenne 2,15 tirs par rencontre, il devrait marquer environ 11 autres buts, ce qui lui conférerait un total de 16 filets. Son sommet en carrière est de 15 buts en 2017-18.

Video: WSH@CGY: Carlson donne l'avance aux Capitals

Carlson maintient un rythme qui lui permettrait de récolter 101 passes en 82 rencontres, ce qui serait le plus haut total en une saison par un joueur de la LNH depuis Wayne Gretzky (122) avec les Kings de Los Angeles en 1990-91. Carlson est au troisième rang de la LNH avec neuf mentions d'aide primaires cette saison. Il est en route vers une campagne de 57 passes primaires, ce qui serait autant que McDavid la saison dernière. Il serait audacieux de prédire qu'un défenseur mènera la LNH au chapitre des aides primaires, mais puisque Carlson en a récolté 35 la saison dernière, il est plausible qu'il puisse surpasser le total de Brent Burns, des Sharks de San Jose, qui a mené tous les défenseurs de la LNH avec 39 en 2018-19. Le fait d'évoluer à la pointe sur la première vague du jeu de puissance ne lui nuit pas, car il peut alimenter Alex Ovechkin pour lui permettre de décocher son puissant tir sur réception.

Carlson, qui a mené les Capitals avec 33 points (trois buts, 30 aides) en avantage numérique la saison dernière quand son équipe a été la 12e meilleure avec l'avantage d'un homme dans la LNH (20,8 pour cent), en a six cette saison. Ça le place en position d'en récolter 38. Washington est à égalité au septième rang de la LNH au chapitre de l'efficacité sur le jeu de puissance (25 pour cent). Pour ajouter un peu de perspective, considérez que Burns a mené tous les défenseurs de la LNH avec 83 points (16 buts, 67 mentions d'aide) en 82 parties la saison dernière, mais que 28 de ces points ont été amassés en avantage numérique.

Donc, même si Carlson n'aura probablement pas des statistiques comparables à Gretzky cette saison, il n'est pas irréaliste de s'attendre à ce qu'il termine la saison avec 15 buts, 70 passes, dont 40 primaires, pour totaliser plus ou moins 85 points, ce qui surpasserait son sommet en carrière de 70 établi en 2018-19.

Les victoires de Hutton

Carter Hutton montre un dossier de 6-1-0 avec un pourcentage d'arrêts de ,920 et deux jeux blancs en sept rencontres. Son pourcentage est le huitième meilleur chez les gardiens ayant joué au moins six rencontres et ses deux blanchissages représentent un sommet dans la LNH. Hutton a maintenu une fiche de 12-6-1 avec un pourcentage de ,920 en 19 parties au début de la dernière saison, mais la défensive de Buffalo est fort différente avec les ajouts de Henri Jokiharju, de Colin Miller et de Brandon Montour, qui est toutefois blessé à la main. Jokiharju a le deuxième meilleur différentiel de tirs tentés (plus-13) chez les défenseurs des Sabres, derrière Marco Scandella (plus-34).

Les Sabres sont 21e dans la LNH avec un différentiel de tentative de tirs d'équipe de moins-12. Même s'il n'y a pas de lien de corrélation direct entre différentiel de tirs tentés et pourcentage d'arrêts, il sera difficile pour Hutton de maintenir un bon pourcentage d'arrêts si Buffalo continue d'afficher un différentiel négatif. Il affiche un pourcentage de ,913 en carrière dans la LNH.

Les Sabres ont le cinquième plus haut pourcentage d'arrêts à 5-contre-5 dans la LNH (,949). Le pourcentage de ,921 de Hutton à forces égales est le neuvième meilleur chez les gardiens ayant joué un minimum de six matchs. Sa moyenne de buts alloués (2,27) est la sixième plus basse. Les victoires de Hutton ont également été obtenues grâce à un pourcentage de tirs à 5-contre-5 de 9,1 pour cent des Sabres, le cinquième meilleur de la LNH. Ils étaient à égalité avec les Hurricanes de la Caroline au 27e rang de la LNH, la saison dernière (7,2). Le soutien offensif aide Hutton à obtenir des gains comparativement à la saison dernière, alors que Buffalo avait terminé à égalité avec les Rangers de New York au 23e rang au chapitre des buts (221). À titre comparatif, les Sabres sont cinquièmes cette saison (41).

Video: BUF@NYR: Hutton se déplace pour stopper Fast

Buffalo occupe le troisième rang de la LNH au chapitre des pourcentages combinés de tirs et d'arrêts à 1041, derrière les Predators de Nashville (1047) et l'Avalanche du Colorado (1057). Neuf des 10 meilleures équipes dans cette catégorie ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, la saison dernière. Ça augure bien, tant que le jeu à 5-contre-5 des Sabres s'améliore, et ce n'est pas irréaliste de penser que Hutton, qui a récolté 18 victoires en 50 sorties la saison dernière, puisse atteindre le plateau des 30 victoires pour la première fois de sa carrière cette saison.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.