Skip to main content

Barzal prêt à être patient pour son prochain contrat avec les Islanders

Le joueur de centre s'apprête à disputer la dernière saison de son contrat de recrue de trois ans

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO -- Mathew Barzal a fait savoir qu'il n'y a pas encore eu de discussions sérieuses avec les Islanders de New York concernant une prolongation de contrat, mais il se dit prêt à faire preuve de patience à cet égard.

Le joueur de centre de 22 ans va bientôt entreprendre la dernière saison de son contrat de recrue de trois ans et il pourrait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet 2020, s'il ne conclut pas de nouvelle entente d'ici là.

À LIRE AUSSI : Varlamov ne tentera pas de remplacer qui que ce soit avec les Islanders

« Je ne suis pas pressé du tout », a dit Barzal à l'occasion de la Tournée des médias des joueurs de la LNH, jeudi. En fin de compte, si la durée et le montant sont là et que ça sied aux deux parties, alors quelque chose va se faire à la mi-saison ou peu importe quand. Mais je ne suis pas pressé du tout.

« Ça ne me passe même pas par la tête, la situation contractuelle. Ça arrivera quand ça arrivera. Je suis joueur autonome avec compensation, pas sans compensation, alors je ne vais pas attendre jusqu'au 1er juillet pour voir quelle est ma valeur sur le marché. C'est plutôt une question d'en arriver à une entente qui fait l'affaire des deux parties. Je veux jouer à Long Island. »

Barzal a observé les choses avec intérêt alors que plusieurs joueurs autonomes avec compensation n'ont toujours pas signé de nouveau contrat à ce stade-ci de la saison morte et sont en danger de rater le début des camps d'entraînement, la semaine prochaine. Ce groupe comprend notamment les attaquants Mitchell Marner (Maple Leafs de Toronto), Brayden Point (Lightning de Tampa Bay), Mikko Rantanen (Avalanche du Colorado), Patrik Laine et Kyle Connor (Jets de Winnipeg Jets) et Matthew Tkachuk (Calgary Flames), ainsi que le défenseur des Bruins de Boston Charlie McAvoy.

Mais Barzal, un choix de premier tour (16e au total) des Islanders au Repêchage 2015 de la LNH, a dit ne pas s'inquiéter pour l'instant de la possibilité qu'il se retrouve dans la même situation dans un an.

« C'est une possibilité que j'envisage, évidemment, a-t-il affirmé. C'est comme ça, c'est la réalité. Mon contrat va se terminer après la saison et il y a un bon nombre de joueurs autonomes avec compensation qui sont toujours sans contrat et c'est plutôt intéressant de suivre ça d'un oeil détaché, n'étant pas directement impliqué. Je regarde tout ça, je vois les médias aller et toutes ces rumeurs, tous ces gens qui pensent savoir ce qui se passe, mais, dans les faits, je ne crois pas qu'il y ait qui que ce soit qui sache vraiment ce qui se passe.

« Mais ça ne me dérange pas. C'est comme ça et je suis impatient de disputer la prochaine saison. Je ne regarde pas vraiment les choses en termes de dollars. Je n'ai jamais joué pour l'argent ou ce genre de choses. Après avoir pris part aux séries éliminatoires le printemps dernier, je suis affamé d'y retourner et tout va finir par s'arranger. »

Barzal a aidé les Islanders à surprendre bien du monde lorsque l'équipe s'est qualifiée pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il a été le meneur de la formation new-yorkaise au chapitre des points l'hiver dernier avec 62 (18 buts et 44 passes) en 82 matchs. Il a affiché ce total après avoir remporté le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, en 2017-18, quand il avait amassé 85 points (22 buts, 63 aides) en 82 rencontres.

Bien que sa production ait décliné, Barzal a dit croire qu'il est devenu un joueur plus complet la saison dernière au sein de la structure défensive mise en place par l'entraîneur Barry Trotz et il a dit espérer poursuivre dans la même veine cet hiver. Il a dit se soucier davantage de ça que de son prochain contrat.

Video: NYI@CAR, #4: Barzal bat McElhinney sur le retour

« J'ai beaucoup confiance en ma façon de jouer, a affirmé Barzal. Je n'ai pas du tout le sentiment d'avoir atteint mon plein potentiel au cours de ces deux dernières saisons. J'espère donc connaître une grande saison. Notre DG est Lou Lamoriello, il veut mettre en place une mentalité gagnante. Cette saison, je pense qu'en ce qui me concerne, je dois prouver que je suis prêt à contribuer en ce sens, que je veux faire partie de ce processus. Et c'est effectivement ce que je veux. Je veux faire partie de tout ça, faire partie du noyau qui va, espérons-le, transformer les Islanders pour en faire des aspirants légitimes chaque année. »

Barzal a fait parvenir un message texte à l'attaquant Clayton Keller pour le féliciter d'avoir signé une prolongation de contrat de huit ans avec les Coyotes de l'Arizona, mercredi. Keller aurait pu lui aussi devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet prochain, mais l'athlète de 21 ans n'a plus à se soucier de cela. Barzal s'est dit content pour Keller, mais cela ne l'incitera pas pour autant à changer d'approche en vue de la dernière saison de son contrat actuel.

« Certains joueurs préfèrent avoir quelque chose de certain, et il mérite le contrat qu'il a obtenu, a dit Barzal. Mais dans ma situation, ça dépend tout simplement de ce qui est le mieux pour les deux parties.

« Si le contexte était bon pour les deux côtés dès demain, ça se ferait, mais je ne crois pas que ce soit urgent pour le moment, d'un côté comme de l'autre. Je suis joueur autonome avec compensation, pas sans compensation, je n'ai pas besoin de précipiter les choses, je ne crois pas, du moins. Je n'y ai même pas vraiment pensé jusqu'ici. J'ai hâte à la saison. Je voulais juste connaître un bel été. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.