Skip to main content

Aperçu de la série Predators vs Avalanche

Nashville prête pour un autre long parcours en séries; MacKinnon est le meneur d'un trio redoutable au Colorado

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

Predators de Nashville vs Avalanche du Colorado

Predators : 53-18-11, 117 points, premiers dans la section Centrale

Avalanche : 43-30-9, 95 points, quatrième dans la section Centrale, deuxième place de quatrième as

Duels cette saison: NSH : 4-0-0; COL : 0-3-1

Les infos

L'Avalanche du Colorado n'aurait pas pu écrire une plus belle histoire pour son retour dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Cependant, si elle veut prolonger son conte de fées, elle en aura plein les bras avec les Predators de Nashville.

Les Predators ont remporté les quatre affrontements contre le Colorado cette saison en le dominant 17-8 dans la colonne des buts. Ils forment l'une des meilleures équipes de la ligue depuis plus d'un mois, grâce à un dossier de 19-4-2 depuis le 19 février, et ils ont mis la main sur le trophée des Présidents pour la première fois de leur histoire.

« Pendant toute l'année, on a dit qu'on devait donner le meilleur de nous-mêmes », a mentionné l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. « C'est toujours important d'avoir l'avantage de la patinoire et de jouer le plus souvent possible à la maison. Ça nous donne les meilleures chances d'avoir du succès en séries. Grâce à notre attitude, on a réussi. On a terminé au premier rang de notre section, de notre association et de la ligue. Ç'a été un long parcours de 82 matchs, mais les gars ont fait de l'excellent travail. Ils sont restés concentrés et ils ont offert un rendement constant. C'est grâce à ça si on se retrouve où on est. »

Les dix victoires consécutives de l'Avalanche du 29 décembre au 22 janvier ont été un tournant. Cette formation a bien joué pendant presque toute la deuxième moitié de la saison, mais elle a manqué de constance vers la fin, comme en témoigne sa fiche de 4-5-1 à ses dix derniers matchs.

Tout comme l'Avalanche cette année, l'an dernier, les Predators se sont battus pour s'approprier la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest et ils ont atteint la Finale de la Coupe Stanley, qu'ils ont perdue en six parties contre les Penguins de Pittsburgh. Le Colorado aimerait connaître autant de succès en séries.

« Ils ont été excellents pendant toute la saison, mais l'an passé, ils se sont qualifiés de justesse, alors ça prouve que c'est une toute nouvelle saison qui commence », a déclaré le défenseur de l'Avalanche Mark Barberio. « Ça va être difficile, mais notre groupe est prêt à relever ce défi. »

Éléments-clés

Avalanche : Le centre Nathan MacKinnon est un candidat pour le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe dans la ligue. L'attaquant de 22 ans a pris plus de place au sein du groupe de meneurs de l'Avalanche et il s'est imposé sur la patinoire avec des sommets en carrière pour les buts (39), les aides (58) et les points (97). Son total de points est le plus élevé en une saison pour un joueur du Colorado depuis les 100 points récoltés par Joe Sakic en 2006-07.

Video: STL@COL: MacKinnon rétablit l'avance de deux buts

Predators : Le défenseur P.K. Subban pourrait être considéré au scrutin du trophée Norris grâce à une autre campagne extraordinaire. Au sein d'une brigade défensive très talentueuse, Subban a établi une nouvelle marque personnelle avec 16 buts et il a terminé l'année avec 59 points, soit un de moins que son record personnel réussi en 2014-15. Il a aussi mené les Predators avec 25 points en avantage numérique.

Video: BUF@NSH: Subban nivelle la marque d'un boulet

Cartes cachées

Avalanche : Le défenseur Patrik Nemeth a été réclamé au ballottage des Stars de Dallas le 3 octobre et il a aidé une brigade défensive privée d'Erik Johnson (blessure au haut du corps). Nemeth a obtenu 15 points (trois buts, 12 aides) en 68 parties et son différentiel de plus 27 lui a valu le 11e rang de la ligue.

Video: MIN@COL: Nemeth bat Dubnyk d'un puissant tir

Predators : L'attaquant Ryan Hartman peut jouer n'importe où à l'attaque, comme il le faisait avec les Blackhawks de Chicago avant d'être échangé le 26 février. Il est à son mieux sur le troisième ou le quatrième trio et même s'il est reconnu pour ses qualités d'agitateur, il possède un bon lancer. Le directeur général David Poile croit que Hartman pourrait faire la différence pendant les séries. Hartman n'a pas vraiment eu l'occasion de se faire valoir l'an dernier avec les Blackhawks, qui ont été balayés par les Predators en première ronde, alors il voudra assurément sauter sur cette chance.

Gardiens

Avalanche : Semyon Varlamov (24-16-6, moyenne de 2,68, pourcentage d'arrêts de ,920) a joué un rôle crucial dans les succès de l'équipe en saison régulière, mais il est actuellement sur le carreau en raison d'une blessure au bas du corps subie le 30 mars lors d'un match contre les Blackhawks. Jonathan Bernier (19-13-3, moyenne de 2,85, pourcentage d'arrêts de ,913) sera le gardien partant. Il a connu de bonnes séquences plus tôt dans la saison, mais il a offert des performances irrégulières à ses derniers départs.

Predators : Pekka Rinne a connu une campagne digne du trophée Vézina avec un dossier de 42-13-4, une moyenne de 2,31, un pourcentage d'arrêts de ,927 et huit blanchissages, un sommet en carrière. Il a remporté les quatre duels contre l'Avalanche cette année en n'accordant que huit buts. Son auxiliaire Juuse Saros a participé à deux rencontres des séries éliminatoires l'an dernier.

Video: NSH@FLA: Rinne glisse rapidement et vole Barkov

Chiffres à retenir

Avalanche : Son jeu de puissance s'est classé au huitième rang de la ligue (21,9 pour cent d'efficacité) en concluant sur une séquence de cinq matchs avec au moins un but en avantage numérique (7-en-14). Les Predators représenteront un défi de taille, car leur unité en infériorité numérique s'est avérée être la sixième meilleure du circuit (81,9 pour cent d'efficacité).

Predators : Ils ont gagné 53,3 pour cent de leurs mises en jeu, ce qui leur confère le premier rang à égalité avec les Flyers de Philadelphie parmi les équipes qui participent aux séries éliminatoires. Nashville possède un avantage considérable à ce chapitre sur le Colorado, qui a été le pire de la ligue avec un taux de réussite de 44,2 pour cent dans le cercle des mises en jeu. 

Ce qu'ils ont dit

« En fait, on se surprend nous-mêmes. Après une saison de 48 points, on ne s'attendait pas à faire les séries. Plus la saison avançait, plus on réalisait à quel point on était bons. On battait de très bonnes équipes. C'est bien de vivre une belle histoire comme ça. » -- L'attaquant de l'Avalanche Nathan MacKinnon

« Chaque trio a contribué à l'attaque et en défense. Ce n'est pas du tout le fait d'un seul joueur. On est tous là pour s'entraider et tout le monde travaille très bien. » -- L'attaquant des Predators Filip Forsberg

Ils l'emporteront si…

Avalanche : Elle obtient la contribution offensive de tout le monde. Son premier trio composé de MacKinnon, Gabriel Landeskog (25 buts, 37 aides, 62 points) et Mikko Rantanen (29 buts, 55 aides, 84 points) a offert une production constante cette année. Les Predators risquent de se concentrer sur ce trio, alors les troisième et quatrième unités devront produire davantage à l'attaque.

Predators : Ils dominent avec leurs unités spéciales. Lors de leurs quatre victoires contre l'Avalanche, ils ont marqué quatre buts en 16 supériorités numériques et ils ont neutralisé 19 des 21 jeux de puissance adverses.

Les formations

Formation prévue de l'Avalanche
Gabriel Landeskog -- Nathan MacKinnon -- Mikko Rantanen
Tyson Jost -- Alexander Kerfoot -- Sven Andrighetto
Matt Nieto -- Carl Soderberg -- Blake Comeau
Colin Wilson -- J.T. Compher -- Gabriel Bourque

Nikita Zadorov -- Tyson Barrie
Patrik Nemeth -- Samuel Girard
Mark Barberio -- Mark Alt

Jonathan Bernier
Andrew Hammond 

Retranchés: David Warsofsky, Duncan Siemens, Dominic Tonnato, Anton Lindholm, Nail Yakupov, Vladislav Kamenev.
Blessés: Erik Johnson (haut du corps), Semyon Varlamov (bas du corps)

Formation prévue des Predators
Scott Hartnell -- Ryan Johansen -- Filip Forsberg
Kevin Fiala -- Kyle Turris -- Craig Smith
Colton Sissons -- Nick Bonino -- Ryan Hartman
Miikka Salomaki -- Mike Fisher -- Austin Watson

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- Matt Irwin
Alexei Emelin -- P.K. Subban

Pekka Rinne
Juuse Saros  

Retranchés: Eeli Tolvanen, Viktor Arvidsson, Anthony Bitetto
Blessés: Calle Jarnkrok (haut du corps), Yannick Weber (haut du corps)

Dans le calepin

Varlamov ne sera pas disponible contre les Predators. … Barberio a été utilisé pendant 20:30 contre les Blues de St. Louis samedi après avoir raté 33 parties en raison d'une blessure au bas du corps. … Tolvanen, qui a signé un contrat le 29 mars, a disputé trois matchs sur le premier trio. ... Wilson, qui a passé huit saisons avec les Predators avant d'être échangé à l'Avalanche le 1er juillet, a amassé 18 points (six buts, 12 passes) en 56 matchs. … Jarnkrok, qui est à l'écart du jeu depuis le 13 mars, et Weber (24 mars) ont patiné samedi. Fisher a pivoté le quatrième trio depuis qu'il est sorti de sa retraite et qu'il a disputé un premier match le 2 mars.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.