Skip to main content

Andrew Ladd sait qu'il peut en faire davantage

Le vétéran attaquant a hâte de faire ses preuves aux nouveaux dirigeants des Islanders

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

EAST MEADOW, New York -- Andrew Ladd sera le premier à vous dire qu'il est capable d'apporter une meilleure contribution que celle de la saison dernière avec les Islanders de New York.

Marqueur de 20 buts à six reprises, l'attaquant de 32 ans n'a récolté que 29 points (12 buts) en 73 rencontres avec les Islanders, qui ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison d'affilée.

« C'est ce que tu vis chaque jour, alors quand les choses ne fonctionnent pas et quand tu n'as pas de succès, tu t'y attardes et ça plane au-dessus de toi », a avoué Ladd au complexe d'entraînement des Islanders, la semaine dernière. « Tu tentes de trouver des moyens pour t'assurer que ça n'arrive pas cette saison. Tu profites du temps d'entraînement supplémentaire après avoir raté les séries, et tu tentes de trouver des moyens pour améliorer ton jeu.

« Je ne suis jamais satisfait. Je sais ce que je suis capable de faire et j'ai également évalué les facettes de mon jeu où je dois m'améliorer. Je n'ai jamais été un joueur qui s'est contenté du statu quo. J'ai toujours voulu faire de mon mieux et je tente constamment de m'améliorer. J'ai essayé de le faire cet été et j'ai hâte de connaître une bonne saison. »

Video: NYI@OTT: Ladd fait dévier le tir de Hickey

Le manque de succès chez les Islanders a provoqué une vague de changements après la saison. Lou Lamoriello a été nommé président des opérations hockey, le 22 mai, et il est devenu directeur général après avoir congédié Garth Snow et l'entraîneur Doug Weight le 5 juin. Barry Trotz, qui a mené les Capitals de Washington à leur première conquête de la Coupe Stanley la saison dernière, a été embauché pour remplacer Weight, le 21 juin.

« Ce sera différent, sans aucun doute, a dit Ladd. Mais je crois qu'il y a un certain niveau d'enthousiasme en raison du nouvel entraîneur et du nouveau DG, et de tous les succès qu'ils ont connus. Je pense que tout le monde a hâte de leur montrer ce qu'ils peuvent faire. Cela dit, tout le monde reste sur ses gardes afin de s'assurer que nous faisons les choses de la bonne façon.

« Rien de ça n'est mauvais. Le camp d'entraînement et la saison devraient être vraiment excitants. Je pense que beaucoup de personnes nous négligent. Ça ne me dérange pas d'être dans cette position. Je suis certain qu'il y a beaucoup de gars dans notre vestiaire qui sont prêts à faire leurs preuves. »

Ladd a surtout hâte de jouer pour Trotz, lui qui connaît l'entraîneur depuis ses jours avec les Blackhawks de Chicago (2008 à 2010). Trotz a dirigé les Predators de Nashville, l'un des rivaux de section des Blackhawks, entre 1998 et 2014.

« Je ne connais pas le nombre de fois où un entraîneur qui venait de gagner la Coupe Stanley a rejoint une autre équipe, où même si ça s'est déjà passé », a noté Ladd, qui a remporté la Coupe avec les Hurricanes de la Caroline (2006) et avec les Blackhawks (2010). « D'avoir l'occasion d'embaucher un tel entraîneur… J'ai affronté les équipes de Barry souvent. Je jouais à Chicago, il dirigeait Nashville, et puis ces dernières années, je l'ai vu souvent à Washington et j'ai observé ce qu'il a fait là-bas. C'est excitant de voir quelqu'un avec ce c.v. venir ici et avoir immédiatement l'attention de tout le monde. »

À LIRE : Les Islanders prêts à passer à autre chose sans Tavares, dit Clutterbuck

Les Islanders entameront également le camp d'entraînement sans le joueur de centre John Tavares pour la première fois depuis 2008-09, car leur ancien capitaine a décidé d'accepter un contrat de sept ans avec les Maple Leafs de Toronto, le 1er juillet. Ladd était évidemment déçu de voir Tavares partir, mais ses coéquipiers et lui ne vont pas s'attarder sur son départ.

« Je pense que la chose difficile pour lui, c'est que quand il jouait ici, il donnait tout ce qu'il avait pour bien représenter les Islanders, a souligné Ladd. Il a vraiment accepté son rôle et il a fait beaucoup de bonnes choses. Je crois qu'il faut s'en souvenir. Les émotions du jeu font certainement partie de la vie d'un partisan. Mais nous, les joueurs, connaissons un peu mieux le côté financier du hockey, et il a décidé qu'il ne voulait pas continuer de faire partie de cette organisation. C'est son choix, et maintenant nous allons de l'avant sans lui. »

En l'absence de Tavares, il est possible que les Islanders disputent la saison sans capitaine pour la deuxième fois de leur histoire (1996-97). Ladd, qui a été capitaine des Jets de Winnipeg entre 2010 et 2016 et qui est adjoint au capitaine depuis qu'il a signé un contrat de sept ans avec les Islanders, le 1er juillet 2016, a affirmé que le « C » peut être parfois surestimé.

« Je pense que c'est souvent plus important pour tout le monde à l'extérieur du vestiaire, a dit Ladd. Nous avons beaucoup de bons leaders dans notre vestiaire. Le joueur qui porte le « C » reçoit évidemment plus d'attention, mais je crois que nous avons un bon groupe de vétérans qui ont joué pour de bonnes équipes et qui ont connu beaucoup de succès dans cette ligue. Tout va tomber en place au cours de la saison. Et sinon, nous avons beaucoup de joueurs dans ce vestiaire qui pourront nous guider dans la bonne direction. Nous ne nous en préoccupons pas. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.