Skip to main content

Blogue de la Série globale: Alex Killorn

L'attaquant du Lightning raconte le vol peu commun qui a mené l'équipe à Stockholm, ainsi que de ses plans avec ses coéquipiers

par Alex Killorn / Collaboration spéciale LNH.com

Alex Killorn va nous raconter au travers de son blogue le déroulement de sa semaine alors qu'il s'apprête à prendre part à la Série globale 2019 de la LNH à Stockholm. La première des deux rencontres contre les Sabres de Buffalo au Ericsson Globe aura lieu vendredi (14 h (HE); NBCSN, SN1, NHL.TV). Le deuxième duel sera présenté samedi (13 h (HE); NHLN, SN1, SUN, MSG-B, NHL.TV). Il va régulièrement nous raconter ce qui se passe en coulisses de cet événement d'envergure. 

Dans la première édition de ce blogue, Killorn nous raconte le vol unique qui a mené le Lightning de l'Amérique du Nord à Stockholm, ainsi que ses plans avec ses coéquipiers cette semaine, surtout qu'ils ont reçu une liste de conseils et de recommandations de la part de Victor Hedman, le seul Suédois de l'équipe. 
 

STOCKHOLM - Le voyage pour se rendre jusqu'ici a été différent de bien des manières par rapport à la façon dont nous voyageons habituellement.

À LIRE AUSSI: Le Lightning à la recherche de solutions en SuèdeHedman devrait être de retour pour la Série globale

Nous avons passé la nuit de vendredi à l'hôtel à New York après notre match, et nous y avons passé toute la journée de samedi, alors que nous attendions de prendre un vol de nuit vers Stockholm. Nous avons effectué le processus de sécurité pour les bagages directement à l'hôtel, et nous nous sommes demandé toute la journée quoi apporter. Nous n'avions jamais effectué cette étape directement à l'hôtel avant d'aller directement dans l'avion. On pouvait vraiment ressentir l'excitation parmi les joueurs et les entraîneurs. C'est comme si nous partions en vacances avec tous nos amis, sauf qu'à la fin de ce voyage, vous deviez disputer deux matchs de hockey. On avait ce sentiment de partir en vacances au début. Tout le monde riait et était heureux.

Le vol en tant que tel n'a pas été trop mal. Il a duré environ sept heures, et le temps est passé très rapidement. Plusieurs joueurs ont dormi dès le décollage, mais je n'ai pas dormi autant que certains. J'ai regardé quelques films avant de finalement m'endormir.

Je n'étais jamais allé en Suède auparavant, et j'ai très hâte de voir ce que ce pays a à offrir. Plusieurs joueurs de l'équipe étaient déjà venus ici puisque le Championnat du monde y a été présenté il y a quelques années. J'ai beaucoup entendu parler de cette ville. Victor Hedman en parle souvent, et il en est très fier. Nous avons hâte d'explorer un peu, ce que nous n'avons pas encore eu la chance de faire puisque nous sommes littéralement allés directement à l'hôtel avant de tenir un petit entraînement. 

J'ai très hâte de jouer au touriste. Je ne sais pas encore avec certitude ce que je veux le plus faire. Heddy nous a envoyé une liste de recommandations, alors je vais la consulter et repérer ce qui m'intéresse le plus. Je sais toutefois que je dois goûter aux boulettes de viande.

Ce voyage arrive à un bon moment pour nous. Il a lieu à la fin d'une semaine sur la route, et grâce à ce périple, nous serons tous ensemble pour une autre semaine, dans un autre pays, ce qui nous permettra de resserrer les liens dans l'équipe. Tout le monde commence à bien se connaître, et les nouveaux se sont bien intégrés avec les vétérans. C'est très rare d'avoir une aussi longue pause entre deux matchs - presque une semaine - et nous sommes sur la route ensemble, alors on a la chance de passer beaucoup de temps avec nos coéquipiers.

Nous allons probablement nous y mettre lundi. Dimanche, après l'entraînement, tout le monde était très fatigué, mais nous n'avions pas le droit d'aller nous coucher tout de suite. Nous devions tenter de demeurer éveillés le plus longtemps possible afin de contrer les effets du vol et du décalage horaire. Nous sommes allés à un souper d'équipe, et certains des joueurs ont tenté de trouver un endroit pour regarder des matchs de la LNH avant de finalement retrouver leur lit.

Nous avons un entraînement lundi matin, puis nous devrions être plus à l'aise avec le décalage horaire. J'ai très hâte de voir ce que cette semaine nous réserve.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.