Skip to main content

Alex Burrows honoré à son retour au bercail

Les Canucks de Vancouver rendront hommage à l'ancien attaquant québécois, la saison prochaine

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

VANCOUVER - Alex Burrows a reçu un accueil chaleureux à son retour au Rogers Arena, vendredi, à l'occasion du Repêchage 2019 de la LNH. Pour lui qui n'a jamais même passé proche d'être repêché dans la LNH, c'était la première fois qu'il montait sur la tribune du repêchage. 

L'occasion était belle : son ancienne équipe, les Canucks de Vancouver, a procédé à l'annonce de son admission au sein de l'Anneau d'honneur (« Ring of honor ») de l'organisation, la saison prochaine.

À LIRE AUSSI : Les Sedin verront leurs numéros retirés par les Canucks en févrierLe résumé de la première ronde du Repêchage 2019La soirée de Poulin et PelletierCaufield ne souffre d'aucun complexe d'infériorité

« C'est tout un honneur qu'on me fait », a commenté l'ancien attaquant québécois qui a évolué pendant 12 ans à Vancouver jusqu'en 2016-17. « Je n'aurais jamais cru ça possible à mes débuts avec les Canucks. Je remercie l'organisation d'avoir pensé à moi. Elle m'a donné ma première chance, je me suis défoncé pour elle et on reconnaît maintenant tous les efforts que j'ai faits. 

« Je n'aurais jamais pensé jouer dans la LNH quand j'étais jeune, même si le hockey a toujours été ma passion, a-t-il poursuivi. À Vancouver, j'ai toujours voulu réussir pour mes coéquipiers, les partisans et la ville. C'est flatteur qu'on me permette de rejoindre les légendes des Canucks. J'en suis très fier. »

Burrows, âgé de 38 ans, a ajouté qu'il aurait été incapable de connaître le beau parcours de 822 matchs sous les couleurs des Canucks sans le soutien de tout son entourage - « mes parents, mes sœurs, la famille Aquilini qui est propriétaire des Canucks, les partisans ».

L'athlète originaire de Pincourt, dans l'ouest de l'île de Montréal, a dit que ce dont il s'enorgueillit le plus de son passage chez les Canucks, ce sont tous les liens qu'il a tissés et les amitiés qu'il s'est faites. 

« J'étais ému jeudi lors d'une réception avec les frères Sedin en compagnie des détenteurs d'abonnements de saison de l'équipe. Vancouver a toujours occupé une place importante dans mon cœur. Les partisans ont toujours été derrière moi. C'est maintenant mon tour de les remercier. »

« J'ai vécu de beaux moments chez les Canucks. Nous aurions aimé remporter un championnat. Nous sommes passés près à quelques reprises, surtout en 2011. »

Un modèle

Le fougueux Burrows a marqué la vie de jeunes partisans de la région. Un de ceux-là est le défenseur Bowen Byram, qui a été choisi au quatrième rang par l'Avalanche du Colorado.

« Alex a été un modèle pour moi dans mon enfance », a mentionné le défenseur des Giants de Vancouver, dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL).

« Je n'aurais jamais pensé entendre un jeune dire ça. Ça veut dire que je vieillis », a commenté à la blague Burrows, qui a terminé sa carrière dans l'uniforme des Sénateurs d'Ottawa avec 913 matchs au compteur ainsi que 409 points et 1134 minutes de pénalités. « C'est assurément flatteur de réaliser que j'ai pu exercer une influence positive sur des jeunes. »

Burrows, qui fait actuellement partie de l'organisation des Canadiens de Montréal à titre d'adjoint de l'entraîneur du Rocket de Laval Joël Bouchard, a eu la chance d'évoluer avec les célèbres jumeaux Sedin, Daniel et Henrik, qui verront leur numéro 22 et 33 être immortalisé au cours de la saison à venir.

« Je me souviendrai longtemps de la première fois que j'ai joué avec eux, a-t-il évoqué. C'était à St. Louis. Après la deuxième période, l'entraîneur Alain Vigneault était venu dans le vestiaire et il avait annoncé que je complèterais le trio. 

« Ç'a été le début de beaux moments ensemble. Daniel et Henrik ont été des joueurs incroyables sur la glace. Ils ont été de meilleurs êtres humains, avec toute leur implication dans la communauté. Ils ont fait de moi une meilleure personne. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.