Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Devils du New Jersey pour les poolers

Très actifs durant l'été, les Devils ont ajouté plusieurs options intéressantes derrière leur premier trio

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Devils du New Jersey.

Mis à part les membres de leur premier trio, les Devils offraient généralement peu d'options de qualité aux poolers, mais avec l'été que vient de connaître le directeur général Ray Shero, les années de vache maigre seront peut-être chose du passé.

31 EN 31 DEVILS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

D'abord, l'ajout du joueur de centre Jack Hughes, sélectionné avec le premier choix au total du Repêchage 2019 de la LNH, sera majeur pour les Devils. L'attaquant de 18 ans pourrait occuper le poste de deuxième centre de l'équipe, ce qui conférera beaucoup de latitude à l'entraîneur John Hynes pour opposer Hughes aux trios adverses plus faibles. Avec tout le talent qu'il possède, Hughes pourra en profiter et engranger plusieurs points. Les poolers devront surveiller les joueurs avec qui il sera jumelé.

Les Devils ont également mis la main sur P.K. Subban, et il y a longtemps que le New Jersey n'a pas misé sur un tel quart-arrière à la ligne bleue. S'il reste en santé, il pourrait revenir à une production frôlant les 50 points, car on lui confiera beaucoup de temps de jeu en attaque. Le défenseur de 30 ans devrait notamment améliorer le rendement des siens sur le jeu de puissance, qui a pris le 21e rang de la LNH la saison dernière (17,7 pour cent). Nikita Gusev en est un autre qui devrait donner un coup de main aux Devils en attaque.

Tout ça, c'est sans compter Taylor Hall, qui ne pourra que bénéficier de cette offensive revampée. Son état de santé est toutefois une source d'inquiétude chez les poolers. La saison dernière, il n'a disputé que 33 matchs en raison d'une blessure au genou, mais il avait amassé 37 points (11 buts, 26 passes) avant de tomber au combat. Ses compagnons de trio Nico Hischier et Kyle Palmieri sont également des valeurs sûres. Le premier devrait logiquement poursuivre sa progression, tandis que le deuxième devrait à nouveau atteindre le plateau des 50 points.

Devant le filet, le bilan de santé de Cory Schneider est inquiétant, tout comme ses performances au cours des deux dernières saisons. Son auxiliaire Mackenzie Blackwood, âgé de 22 ans, lui soufflera dans le cou et obtiendra sa part de départs après avoir impressionné la saison dernière.

À cibler : Jesper Bratt - L'attaquant de 21 ans a amassé 13 points (quatre buts, neuf passes) à ses 14 dernières rencontres avant qu'une blessure au bas du corps vienne mettre fin à sa saison au début du mois de mars. Bratt s'était également absenté en début de campagne et il a conclu la saison avec 33 points, dont 25 mentions d'aide, en 51 rencontres. À un tel rythme, il aurait franchi le plateau des 50 points sur une saison complète. Bratt est une option intéressante parce qu'il devrait logiquement évoluer au sein du top-6, possiblement avec Hughes, si l'on tient pour acquis que le trio formé de Hall, Hischier et Palmieri demeurera intact. Dans l'éventualité où Hynes déciderait de remanier ses trios, Bratt pourrait se retrouver sur la même ligne que Hischier, une situation tout aussi avantageuse pour lui. En plus d'avoir une place sur les deux premiers trios des Devils, Bratt devrait également obtenir du temps de jeu sur la deuxième vague du jeu de puissance.

Video: BUF@NJDL: Bratt complète un superbe jeu en AN

À éviter : Wayne Simmonds - Les Devils ont pris le pari Simmonds dans l'espoir qu'il pourra se relancer et contribuer sur le jeu de puissance, mais même dans ces circonstances, les poolers devraient se tenir loin de l'attaquant de 30 ans. Simmonds a longtemps été considéré comme un spécialiste de l'attaque massive, mais ses points dans cette situation sont en baisse depuis trois saisons, tout comme sa production en général. Il devrait avoir sa place sur la deuxième vague de l'avantage numérique, mais à 5-contre-5, percer le top-6 à l'aile droite sera difficile avec la présence de Palmieri et de Gusev. 

À surveiller : Nikita Gusev - L'attaquant russe de 27 ans aurait très bien pu se retrouver à la place de Bratt dans la catégorie du joueur à cibler, car il a été le meilleur marqueur de la Ligue continentale de Russie (KHL) avec 82 points (17 buts, 65 passes) en 62 rencontres la saison dernière. Son parcours n'est pas sans rappeler celui de l'attaquant des Rangers de New York Artemi Panarin, mais Gusev n'a jamais joué dans la LNH et on ne sait pas comment se déroulera sa transition. Panarin est un exemple de succès, mais on a aussi vu plusieurs joueurs dominants en Europe incapables d'offrir d'aussi bonnes performances une fois rendus dans la LNH. Chose certaine, les Devils l'ont acquis pour qu'il contribue en attaque et on devrait le voir sur le top-6 à forces égales ainsi que sur la première vague du jeu de puissance. Un beau risque à prendre.

Tweet from @khl_eng: Nikita Gusev scores his 100th KHL goal!And 101st.And 102nd!And 103rd!!#LOKvsSKA pic.twitter.com/cl2AvsGJia

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.