Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le côté philanthrope de Pacioretty rapporte

Le capitaine des Canadiens a récemment visité l'Hôpital général de Montréal, où se trouvera le nouvel appareil d'imagerie par résonance magnétique de l'établissement

par Dan Braverman, traduit par Hugo Fontaine @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Après des années d'acharnement et de dévouement, Max Pacioretty est très heureux de voir un de ses projets caritatifs voir le jour.

Le capitaine du Tricolore est impliqué depuis quelques années dans différentes causes philanthropes pour l'Hôpital général de Montréal, par l'entremise de la Fondation Max Pacioretty. Dernièrement, il a visité l'emplacement du nouvel appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM) de haute performance, destiné au Centre de traumatisme craniocérébral. Un achat qui a été possible grâce à la fondation de l'attaquant de 28 ans.

«De le voir de mes propres yeux pour la première fois m'a permis de constater le résultat de l'argent et de tout le travail, a indiqué avec fierté Pacioretty à propos de sa visite. Pouvoir parler à l'équipe et au médecin que nous avons emmené, être témoin des résultats de leurs recherches sur l'aspect traumatique…Voir (l'appareil) là et la façon qu'il sera installé, c'est spécial. Ça me fait comprendre à quel point c'est plus gros que ce que j'avais imaginé.»

Le médecin en question est Reza Farivar, qui sera le chercheur principal dans le cadre du programme de traumatisme craniocérébral.

«Le nouvel appareil IRM est unique à bien des égards. D'abord, il sera adjacent à l'un des plus importants centres de traumatologie au pays. Ensuite, nous y ajouterons de nouveaux équipements en vue d'accroître considérablement sa sensibilité et sa résolution, a expliqué le Dr Farivar. Cela signifie que nous pourrons suivre de nouvelles pistes de recherche sur les effets immédiats des commotions cérébrales, et étudier ces effets avec beaucoup plus de précision.» 

Pacioretty, qui a amassé 257 440$ lors du Tournoi de golf du capitaine en août dernier, est extrêmement fier de ce que cette réalisation offrira à sa ville adoptive.

Tweet from @CHCFondation: Bonne partie �� tous les golfeurs! // Golfers, try to stay out of the bunkers! ������ #Pacioretty2017 pic.twitter.com/kQ3fX4IJMk

«(Le Dr Farivar) m'a expliqué à quel point c'est une référence dans le monde. Cette machine est unique en raison de toutes les applications qu'on peut y intégrer. Il n'existe rien de comparable sur le marché, a-t-il poursuivi. Le centre deviendra aussi quelque chose de plutôt rare, puisqu'on pourra emmener des gens dans la pièce rapidement. Peu - sinon aucun - de centres de traumatologie peuvent effectuer des tests aussi rapidement et de manière si approfondie.»

S'il y a une personne qui comprend l'importance d'avoir des traitements rapidement et de manière efficace à suite d'une blessure à la tête, c'est bien le numéro 67 des Canadiens. En mars 2011, Pacioretty a été gravement blessé par un coup de coude de Zdeno Chara, qui l'a envoyé tête première contre un montant de la baie vitrée. Le natif de New Canaan, au Connecticut, a été emmené d'urgence au centre de traumatologie du HGM, qui a depuis été nommé en l'honneur du médecin en chef des Canadiens, Dr David Mulder.

«Voir (le Dr Mulder) être si emballé par tout ça et l'entendre m'expliquer à quel point ça fera une différence, c'est très important à mes yeux. Il a consacré sa vie à cette ville et à cet hôpital», a souligné Pacioretty, qui a remporté le trophée Jean-Béliveau en 2016-2017, ce qui soulignait son engagement communautaire et son dévouement à la cause des enfants.

«C'est quelque chose de voir ici cette machine de renommée mondiale et un centre comme celui-ci qui pourront changer la vie de beaucoup de personnes», a-t-il conclu.

En voir plus