Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal
16 équipes vont se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Le tableau des séries est surtout fondé sur les sections, avec des équipes de quatrième as. Les 12 premières équipes qualifiées pour les séries sont les trois meilleures de chaque section. Les quatre places restantes vont appartenir aux deux meilleures équipes de chaque association, en fonction du dossier de la saison régulière, sans égard à la section. Il est possible que cinq équipes d'une section dans chaque association participent aux séries, alors que seulement trois équipes des deux autres sections se qualifient. En première ronde, le champion de section avec la meilleure fiche dans chaque association va affronter l'équipe de quatrième as qui a conclu la saison avec le pire dossier. L'autre équipe de quatrième as va affronter l'autre champion de section. Les équipes qui terminent aux deuxième et troisième rangs de chaque section vont croiser le fer en première ronde, dans la portion du tableau où se trouve le champion de leur section. Les gagnants de la première ronde dans chaque portion du tableau vont s'affronter en deuxième ronde afin de déterminer les quatre participants aux finales d'association. L'avantage de la glace au cours des deux premières rondes appartient à l'équipe qui a terminé au rang le plus élevé dans la section. Pour les finales d'association et la Finale de la Coupe Stanley, l'avantage de la glace appartient à l'équipe qui a présenté la meilleure fiche en saison régulière, peu importe le rang qu'a occupé chaque équipe dans sa section respective.
Lorsque plusieurs équipes ont un total de points égal durant la saison régulière, leur position au classement est déterminée en fonction des critères suivants:

  1. Le plus petit nombre de matchs disputés (pourcentage de points supérieur).
  2. Le plus grand nombre de victoires, excluant les victoires en prolongation et en tirs de barrage (victoire en temps réglementaire). Cette statistique apparaît dans la colonne VR.
  3. Le plus grand nombre de victoires, excluant les victoires en fusillade. Cette statistique apparaît dans la colonne VRP.
  4. Le plus grand nombre de victoires, peu importe la façon (victoires totales). Cette statistique apparaît dans la colonne V.
  5. Le plus grand nombre de points obtenus lors des matchs opposant les équipes qui sont à égalité au classement. Dans le cas où deux équipes à égalité n'ont pas disputé le même nombre de matchs à domicile l'une contre l'autre, les points obtenus lors du premier match disputé dans la ville de l'équipe qui a accueilli l'adversaire le plus grand nombre de fois ne seront pas comptabilisés. Si plus de deux équipes sont à égalité, le pourcentage le plus élevé de points obtenus lors des matchs opposant ces équipes les unes aux autres, excluant les matchs impairs, sera comptabilisé afin de déterminer le classement.
  6. Le meilleur différentiel de buts pour et de buts contre (incluant les buts marqués en prolongation ou accordés pour une victoire en fusillade) pour l'ensemble de la saison. Cette statistique apparaît dans la colonne DIFF.
  7. Le plus grand nombre de buts marqués (incluant les buts marqués en prolongation ou accordés pour une victoire en fusillade) pour toute la saison régulière. Cette statistique apparaît dans la colonne BP.

NOTE: Au classement, une victoire en tirs de barrage ajoute un but pour, tandis qu'une défaite en tirs de barrage ajoute un but contre.