Skip to main content

Zdeno Chara réfléchira en ayant l'esprit ouvert

Le défenseur âgé de 43 ans n'a pas voulu dire s'il poursuivra sa carrière, après l'élimination des Bruins

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

Les Bruins de Boston étaient sur une irrésistible poussée en mars et ils projetaient de connaître un long printemps de hockey.

La pause liée au coronavirus est venue freiner leurs élans. À la reprise des activités en août, rien n'était pareil.

« Ce n'est absolument pas une excuse », a affirmé le joueur de centre Patrice Bergeron. Nous avons habituellement la capacité d'être confortables dans des situations inconfortables. Les 24 équipes étaient toutes dans le même bateau. »

À LIRE AUSSI : Victor Hedman envoie les Bruins en vacances

L'élimination des Bruins en cinq matchs face au Lightning de Tampa Bay au deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pourrait marquer le début d'un entre-saison au cours duquel il pourrait s'opérer un changement de la garde.

À chaud après la défaite de 3-2 des Bruins, le capitaine Zdeno Chara n'a pas voulu dire s'il reviendra pour une 23e saison.

« Je réfléchirai à tout ça en ayant l'esprit ouvert », s'est contenté de dire le Slovaque du haut de ses 43 ans.

Torey Krug, un autre défenseur qui vient de compléter sa septième saison dans l'uniforme des Bruins, pourrait également avoir joué son dernier match avec l'équipe. Krug, âgé de 29 ans, pourrait se prévaloir du statut de joueur autonome sans compensation, en octobre.

Bergeron, âgé de 35 ans, a dit souhaiter le retour de tous ses coéquipiers, dans un monde idéal.

« Vous ne voulez pas que ce moment arrive. Nous verrons bien la suite des choses… », a-t-il dit.

Krejci : de plein fouet

La situation a rendu le vétéran attaquant David Krejci très émotif en visioconférence. Une casquette vissée sur la tête, le Tchèque âgé de 34 ans a gardé la tête baissée pendant toute la durée de l'exercice. On devine que les yeux devaient lui rouler dans l'eau.

« Ça m'a frappé après le match. Je ne peux que me demander quel est l'avenir du noyau, dans le contexte de la pandémie en plus, et ça m'attriste grandement, a-t-il murmuré. Cela dit, je ne regrette aucunement d'être venu dans la bulle et d'avoir lutté pour l'obtention de la Coupe Stanley. »

À ses côtés, Brad Marchand ne pouvait que s'interroger à voix haute à savoir si les Bruins obtiendront une autre occasion d'aller loin en séries ou même de remporter la Coupe Stanley de nouveau.

« À chacune des éliminations de l'équipe, c'est une chance de moins. On ne sait pas si nous pourrons aller jusqu'au bout ou même participer de nouveau aux séries. »

Marchand, 32 ans, était animé d'un grand sentiment de vide.

« C'est une fin décevante pour une formidable saison. Nous avions toute une équipe, les attentes étaient élevées. Je n'enlève aucun mérite au Lightning, c'est une excellente équipe. Ça exigeait plusieurs sacrifices de venir ici. C'était comme commencer une nouvelle saison. Nous nous étions préparés pour ça au cours des trois derniers mois, mais c'est comme si nous avions perdu notre temps parce que nous repartons les mains vides. »

Video: BOS@TBL #5: Hedman clôt le débat en 2e prolongation

L'émotion a étreint Bruce Cassidy à son tour au moment où l'entraîneur a fait part de l'essentiel du message qu'il a livré à ses troupiers après la rencontre.

« Je leur ai dit que c'est toujours un honneur et un privilège d'être leur entraîneur, a-t-il confié. Ces joueurs se présentent pour travailler fort tout le temps. C'est une fin décevante, et comme c'est le cas à toutes les fins de saison, l'organisation va faire l'évaluation des joueurs et du personnel d'entraîneurs. »

Cassidy a salué le niveau d'engagement des joueurs de composer avec une situation exceptionnelle.

« La LNH a superbement bien fait les choses, mais c'était comme si nous étions confinés jusqu'à un certain point, a-t-il relevé. Psychologiquement, il fallait être volontaire. Ce n'était pas une vie normale, mais c'était devenu routinier. Le groupe a passé beaucoup de temps ensemble, il était plus soudé que jamais. Dans quelques jours, à notre retour à la maison, peut-être pourrons-nous faire une meilleure analyse de l'expérience que nous venons de vivre. »

Au sujet de la possibilité que Chara ait joué son dernier match, Cassidy a dit : « 'Z' m'a plus aidé que je n'ai pu l'aider. Torey (Krug) et lui sont deux vrais Bruins. J'espère qu'ils vont rester. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.