Skip to main content

Tuukka Rask en rajoute

Le gardien a une fois de plus joué comme le joueur le plus utile des Bruins, dimanche

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

ST. LOUIS - Comme s'il avait encore besoin de le prouver, Tuukka Rask a joué tel un gardien qui mérite le titre de joueur le plus utile à son équipe, dimanche.

Et comme dans toute bonne relation de cause à effet, il a encore de très bonnes chances de mettre la main sur le trophée Conn-Smythe puisque les Bruins ont survécu à l'élimination pour la troisième fois des séries en forçant la tenue d'un septième match face aux Blues en Finale de la Coupe Stanley.

À LIRE AUSSI: Patrice Bergeron a inspiré les BruinsLes Blues ont de bonnes raisons d'être optimistes

Le gardien finlandais a aidé les siens à trouver leurs repères en repoussant les attaques répétées des Blues en début de rencontre et a finalement terminé sa soirée de travail avec 28 arrêts dans un gain de 5-1.

« C'est notre meilleur joueur, a déclaré le défenseur Charlie McAvoy sans hésiter. Il l'a été tout au long des séries et tout au long de la saison. Quand il est au sommet de sa forme et que nous faisons notre travail devant lui - nous devons l'aider - il est comme un mur.

« Il se dresse quand l'enjeu est important. Nous avons toute la confiance au monde en lui. De le voir jouer comme il le fait, ce n'est pas une surprise pour nous. Il est la pierre angulaire de cette équipe. »

Video: BOS@STL, #6: Schenn se fait voler par Rask

L'enjeu ne pouvait être plus grand dimanche. Pour demeurer en vie, les Bruins devaient réussir à battre les Blues à St. Louis devant une foule en délire, qui attend depuis 51 ans le moment où ses favoris vont finalement soulever la Coupe Stanley.

Rask a repoussé quatre tirs dans les cinq premières minutes de jeu avant de voir Brad Marchand ouvrir la marque lors d'un double avantage numérique, quelques instants plus tard. À partir de ce moment, et avec la manière dont Rask se comportait devant son filet, on sentait que la tâche serait ardue pour les Blues.

« Les bons débuts de match sont le secret depuis le début des séries, a fait valoir Rask. C'est certain que l'équipe à domicile tentera de prendre les devants rapidement. La dernière fois que nous avons joué ici, ils ont pris l'avance dans la première minute. On ne voulait pas que ça se produise à nouveau.

« Nous avons résisté à la tempête et à leur premier avantage numérique, puis nous avons pris les devants. Ç'a été un bon départ. »

Par la suite, le gardien de 32 ans a été intraitable. Il s'est signalé à plusieurs occasions et il a notamment reçu l'aide de McAvoy lors d'un désavantage numérique en deuxième quand le tir d'Alex Pietrangelo a ricoché sur le poteau et sur son dos avant de prendre la direction du filet.

Video: BOS@STL, #6: McAvoy vient en aide à Rask

Le jeune défenseur de 21 ans s'est interposé en frappant la rondelle au vol alors que les Bruins ne menaient que 1-0.

« Je ne sais même pas ce qui s'est passé, a lancé McAvoy en riant. Ça s'est déroulé tellement vite. J'ai vu la rondelle frapper le poteau, rebondir dans son dos et ensuite je ne sais pas trop. J'imagine que mes réflexes m'ont permis de dégager la rondelle. »

Au final, seul Ryan O'Reilly aura réussi à tromper la vigilance du portier finlandais alors que les Bruins détenaient déjà une confortable avance de 3-0. Et encore, les officiels ont dû aller à la reprise pour confirmer qu'il y avait bel et bien but parce que la rondelle n'a franchi la ligne rouge que par quelques centimètres.

Video: BOS@STL, #6: O'Reilly égale un record d'équipe

Une prestation de ce genre à quelques jours d'un match ultime est très encourageante pour les Bruins. Suffit que Rask se présente à nouveau dans cette forme et la troupe de Bruce Cassidy aura déjà une main sur la Coupe.

« Il a été dominant durant ces séries, tout comme leur gardien, a fait remarquer le pilote. C'est pourquoi cette série se terminera en sept matchs. Tuukka nous a donné la chance de jouer ce match ultime. Tous les amateurs aiment les matchs no 7, donc ça devrait être une bonne soirée à Boston. »

Rask, lui, aime bien quand l'enjeu est important. Il devrait donc apprécier la soirée de mercredi.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.