Skip to main content

Schneider a été solide en relève pour les Devils

Le gardien a réalisé 10 arrêts après que Kinkaid eut accordé cinq buts dans un revers lors du match no 2

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

TAMPA BAY - Cory Schneider pourrait bien avoir retrouvé son statut de gardien numéro un des Devils du New Jersey à la suite d'une solide performance en relève lors d'un revers de 5-3 contre le Lightning de Tampa Bay dans le match no 2 de la série de première ronde de l'Association de l'Est, samedi au Amalie Arena.

Keith Kinkaid, qui a effectué un 10e départ dans les 11 derniers matchs et un deuxième consécutif en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, a été retiré à 13 :12 de la deuxième période après avoir accordé cinq buts sur 15 tirs. Kinkaid a alloué quatre buts sur neuf tirs au deuxième vingt, dont trois en 2 :47, alors qu'il était bombardé.

Schneider est entré dans le match après qu'Alex Killorn eut marqué son deuxième but du match pour porter le pointage 5-1. Il a stoppé les 10 tirs auxquels il a fait face, réalisant un arrêt de la jambière gauche en plongeant contre Cédric Paquette à 4 :50 de la troisième période pour garder les Devils dans le match.

« Mon but était de nous garder dans le match sans donner le prochain but et parfois tu dois réaliser quelques arrêts pour le faire, a dit Schneider. C'était bien de stopper quelques tirs comme ça et je me sens mieux. En même temps, ça ne change rien à ce que j'essaie de faire. J'essaie de bien me sentir avec mon jeu tout en donnant une chance de gagner à notre équipe. »

L'entraîneur des Devils John Hynes a une décision à prendre quant à son gardien partant pour le match no 3 de la série, qui se transporte au Prudential Center lundi (19 h 30 HE, CNBC, SN, TVAS2, MSG+, FS-F). Le Lightning mène la série 2-0.

Kinkaid, 28 ans, a aidé les Devils à assurer leur place en séries éliminatoires. Il a présenté un dossier de 7-0-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,25 et un pourcentage d'arrêts de ,931 en huit départs de suite du 23 mars au 5 avril. Mais il a donné neuf buts en deux parties contre le Lightning et il affiche une moyenne de 5,87 et un pourcentage de ,804.

« J'ai trouvé que Cory a bien joué, mais je ne m'avancerai pas à dire si nous l'utiliserons ou non, a déclaré Hynes. Si vous demandez ce que j'ai pensé du match de Cory Schneider, il a très bien joué. »

« Cory a travaillé fort et il est une partie importante de notre équipe. C'était bien de lui donner une occasion de jouer et je trouve qu'il a réalisé des arrêts importants. Il a eu l'air solide, donc c'est positif pour nous et la suite des choses. »

Schneider, 32 ans, n'a pas gagné depuis le 27 décembre, un gain de 3-1 contre les Red Wings de Detroit. Il a connu des difficultés en cinq départs (moyenne de 3,60 et pourcentage de ,850) après être revenu au jeu, le 1er mars, à la suite d'une blessure à l'aine et à la hanche qui l'a contraint à rater 16 rencontres.

« Tu veux toujours jouer et obtenir des départs, a confié Schneider. Keith a fait ce qu'il a pu aujourd'hui. Je ne sais pas si beaucoup de gardiens auraient fait les arrêts sur ces buts. Tampa Bay a été très habile pour réaliser des jeux, mais Keith est évidemment une des grandes raisons qui expliquent pourquoi nous sommes en séries éliminatoires. »

« Cela dit, si l'entraîneur m'annonce que l'équipe a besoin de moi, je serai évidemment excité et prêt à jouer. Peu importe qui obtient le départ, nous savons que nous serons prêts. »

Schneider a fait neuf arrêts en troisième et est demeuré dans le match après avoir reçu un coup de bâton accidentel à la tête de la part de son coéquipier Andy Greene à 7 :35.

« Je pense que Greene tentait de libérer son bâton du joueur qui le couvrait et il a donné un bon coup. J'ai donc reçu un coup sur le haut de ma tête, a dit Schneider. Ç'a m'a fait mal et ç'a défait quelques sangles sur mon casque. Mon casque menaçait de tomber, donc les arbitres ont sifflé. »

Les coéquipiers de Schneider ont remarqué que sa sortie de samedi était potentiellement sa meilleure depuis quatre mois.

« Cory a bien fait dès le départ, il était confiant et à l'aise, et c'était beau à voir, a affirmé Greene. Nous avons grandement confiance en lui et n'avons jamais douté. C'était beau à voir et bon pour lui qu'il soit prêt. Ce n'était pas une situation facile et il nous a bien servis. Il nous a donné une chance. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.