Skip to main content

Retour sur le repêchage 2006 : Toews remplace Johnson au sommet

Le défenseur chute au 12e rang; des bonds de géant pour Giroux et Marchand

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Cette semaine, LNH.com jette un œil à certains des récents repêchages en vue du repêchage 2019 de la LNH, qui aura lieu au Rogers Arena de Vancouver. La première ronde aura lieu le 21 juin (20 h HE, TVAS, NBCSN, SN). Les rondes 2 à 7 se tiendront le 22 juin (13 h HE, SN, NHLN). Qui serait le premier choix du repêchage, et qui le suivrait, si on refaisait l'exercice aujourd'hui?

Avant le repêchage 2006 de la LNH à Vancouver, Dave Tallon, alors directeur général des Blackhawks de Chicago, savait exactement quel joueur il voulait.

Mais avec le troisième choix au total de la première ronde, il n'était pas certain que le joueur de centre de première année à l'université du Dakota du Nord Jonathan Toews serait disponible.

À LIRE : Retour sur le repêchage de 2014 | L'ordre de sélection du repêchage de 2019

« Nous voulions Toews depuis le début », a raconté Tallon au Chicago Tribune en 2015. « J'ai vécu beaucoup de repêchages, mais j'ai passé des nuits blanches à m'inquiéter qu'il soit choisi au premier ou au deuxième rang. Je ne sais pas ce que nous aurions fait si Toews n'avait pas été disponible. Il était notre homme. »

Toews a été le meneur de trois équipes championnes de la Coupe Stanley et il est le visage de la concession depuis qu'il est arrivé avec les Blackhawks.

Ce ne sont pas tous les joueurs sélectionnés lors de cette fin de semaine au Rogers Arena de Vancouver qui ont atteint le statut de supervedettes. Donc, avec 13 ans de recul, à quoi ressemblerait le repêchage si tous ces joueurs redevenaient admissibles aujourd'hui?

NDLR : Les joueurs sont affichés avec les équipes qui les ont sélectionnés ainsi que le rang où ils ont été repêchés entre parenthèses.

1. Jonathan Toews, C, Blackhawks de Chicago (3)

Le triple champion de la Coupe Stanley a été nommé l'un des 100 meilleurs joueurs de la LNH, la saison dernière. Cette saison, sa 12e dans la LNH, il a établi des sommets personnels au chapitre des buts (35), des passes (46) et des points (81). Il a remporté les trophées Conn-Smythe (2010), Selke (2013) et Mark Messier (2015), et ses 327 buts le placent au deuxième rang parmi les joueurs issus du repêchage 2006.

Video: STL@CHI: Toews bat Allen pour le but vainqueur

2. Nicklas Backstrom, C, Capitals de Washington (4)

Backstrom est l'un des six joueurs avec au moins 20 buts et 70 points dans chacune des quatre dernières saisons (Sidney Crosby, Patrick Kane, Artemi Panarin, Tyler Seguin et Blake Wheeler) et cette année, il a égalé un sommet en carrière avec cinq filets vainqueurs. C'est survenu après qu'il eut obtenu 23 points (cinq buts, 18 passes) en 20 matchs pour aider les Capitals à gagner la Coupe Stanley la saison dernière. Ses 642 mentions d'aide et ses 873 points constituent un sommet parmi les joueurs de la cuvée 2006, et ses 895 parties jouées le placent au deuxième rang.

3. Claude Giroux, C, Flyers de Philadelphie (22)

Giroux est devenu le 12e joueur actif de la LNH avec 500 aides en carrière cette saison, il a réussi sa quatrième campagne d'au moins 85 points et il a inscrit au moins 20 buts pour la septième fois au cours des neuf plus récentes campagnes. Il vient au troisième rang parmi les joueurs sélectionnés en 2006 au chapitre des points (762), il est deuxième pour les passes (526) et quatrième pour les buts (236).

Video: PHI@STL: Giroux réduit le déficit tard en première

4. Brad Marchand, AG, Bruins de Boston (71)

Au-delà de ses frasques, choix de troisième ronde s'est développé comme l'une des forces offensives dans la LNH. Il a établi un sommet personnel avec 100 points (36 buts, 64 passes) cette saison, et il est l'un de trois joueurs (Nikita Kucherov et Connor McDavid) avec au moins 30 buts et 85 points au cours des trois dernières saisons. Marchand a inscrit au moins 34 filets dans quatre saisons consécutives et a été un élément clé de la conquête de la Coupe Stanley des Bruins en 2011 et des passages en Finale en 2013 et 2019. Parmi les joueurs repêchés en 2006, il est troisième pour les buts (262) et cinquième pour les points (559).

5. Phil Kessel, AD, Bruins de Boston (5)

Aucun joueur repêché en 2006 n'a marqué autant que Kessel avec ses 357 buts chez les Bruins, les Maple Leafs de Toronto et les Penguins de Pittsburgh, ce qui le place au huitième rang à ce chapitre depuis la saison 2006-07. Durant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016, il a mené les Penguins au chapitre des buts (10) et des points (22), en route vers la conquête du championnat, avant d'aider Pittsburgh à répéter l'exploit en 2017. Kessel a également fait preuve de durabilité, disputant 774 parties consécutives, la troisième plus longue séquence active dans la LNH. Ses 996 rencontres disputées représentent 101 matchs de plus que quiconque repêché en 2006.

Video: PIT@NYI, #1: Kessel bat Lehner de l'enclave

6. Jordan Staal, C, Penguins de Pittsburgh (2)

Staal a marqué 29 buts comme recrue en 2006-07 et a aidé les Penguins à gagner la Coupe Stanley en 2009 comme troisième joueur de centre derrière Sidney Crosby et Evgeni Malkin. Il a été échangé aux Hurricanes de la Caroline, le 22 juin 2012, et même s'il n'a pas eu le même impact, il a inscrit au moins 15 buts à quatre reprises en sept saisons. Il a joué un grand rôle dans la présence en finale de l'Association de l'Est des Hurricanes cette saison, une première depuis 2009, amassant 10 points (quatre buts, six passes) et inscrivant deux filets vainqueurs. Ses 510 points (217 filets, 293 aides) le placent au septième rang parmi les joueurs sélectionnés en 2006, et ses 893 matchs le placent au troisième rang.

7. Bryan Little, C, Thrashers d'Atlanta (12)

Little a fait preuve de constance sur le plan offensif en 12 saisons avec la concession des Thrashers d'Atlanta/Jets de Winnipeg, réussissant cinq saisons de 20 buts ou plus et neuf campagnes de 40 points ou plus, notamment lors des six plus récentes saisons. Ses 516 points le placent au sixième rang parmi les joueurs choisis en 2006, et ses 215 filets sont bons pour le septième rang.

8. Milan Lucic, AG, Bruins de Boston (50)

Le choix de deuxième ronde a connu sa meilleure saison en 2010-11 avec un sommet personnel dans la LNH de 30 buts et 62 points, et il a amassé 12 points (cinq buts, sept mentions d'aide) durant les séries éliminatoires pour aider les Bruins à gagner la Coupe Stanley. Il a marqué 20 buts ou plus à cinq reprises en 12 saisons avec les Bruins, les Kings de Los Angeles et les Oilers d'Edmonton. Il vient au huitième rang parmi les joueurs repêchés en 2006 au chapitre des buts (198) et des points (501).

9. Jeff Petry, D, Oilers d'Edmonton (45)

Le choix de deuxième ronde a élevé son niveau de jeu en attaque de brillante façon au cours des deux dernières saisons avec les Canadiens de Montréal. Il a obtenu 42 points (12 buts, 30 passes) en 2017-18 et a été encore meilleur cette saison avec 46 points (13 buts, 33 aides). Petry vient au deuxième rang parmi les défenseurs sélectionnés en 2006 au chapitre des buts (58) et des points (213).

Video: MTL@WPG: Petry trouve le fond du filet en fin de 2e

10. Kyle Okposo, AD, Islanders de New York (7)

Les blessures ont ralenti Okposo au cours des deux dernières saisons avec les Sabres de Buffalo, mais en santé, il a été en mesure de démontrer le talent et la puissance qui lui ont permis de devenir un triple marqueur de 20 buts. Ses 187 filets le placent au neuvième rang des joueurs repêchés en 2006.

11. Nick Foligno, AG, Sénateurs d'Ottawa (28)

Foligno s'est développé comme un joueur à qui l'on peut faire confiance dans toutes les situations chez les Blues Jackets de Columbus et il est leur capitaine depuis les quatre dernières saisons. Il a inscrit au moins 15 buts à sept reprises en 12 saisons avec les Sénateurs et les Blue Jackets, notamment lors des trois dernières campagnes. Ses 186 buts sont bons pour le 10e rang chez les joueurs de la cuvée 2006, et ses 841 matchs joués le placent au sixième rang.

12. Erik Johnson, D, Blues de St. Louis (1)

Johnson a égalé son sommet en carrière avec 80 matchs joués cette saison et il a établi un record personnel avec un différentiel de plus-8. Ses deux buts lui ont permis de mener les défenseurs de l'Avalanche en séries éliminatoires. Il est au premier rang parmi les défenseurs sélectionnés en 2006 au chapitre des buts (77), des mentions d'aide (210), des points (287) et des parties jouées (717) en 11 saisons avec les Blues et l'Avalanche.

13. Michael Frolik, AD, Panthers de la Floride (11)

Frolik a entamé sa carrière dans la LNH avec deux saisons consécutives de 21 buts avec les Panthers en 2008-09 et 2009-10. Même s'il n'a pas atteint cette marque depuis, il a inscrit au moins 15 filets à cinq reprises au cours des six dernières saisons avec les Jets de Winnipeg et les Flames de Calgary. Il s'est développé comme l'une des plus grandes menaces de la Ligue en infériorité numérique, marquant au moins deux buts à court d'un homme lors de cinq saisons consécutives et ses 11 filets en désavantage numérique depuis 2014-15 le placent au deuxième rang de la Ligue (Brad Marchand, 13).

Video: CGY@SJS: Frolik trouve le fond du filet d'un tir vif

14. Derick Brassard, C, Blue Jackets de Columbus (6)

Double marqueur de 20 buts, Brassard vient au 10e rang parmi les joueurs repêchés en 2006 avec 451 points (176 buts, 275 mentions d'aide). Il s'est également forgé une réputation de joueur de séries, aidant les Rangers de New York à atteindre la Finale de la Coupe Stanley en 2014 et participant à la finale d'association trois fois en 12 saisons dans la LNH au sein de six équipes, dont les Penguins, les Panthers et l'Avalanche cette saison.

15. Mathieu Perreault, AG, Capitals de Washington (177)

Le choix de sixième ronde a été un attaquant important et polyvalent avec les Capitals, les Ducks d'Anaheim et les Jets en 10 saisons dans la LNH. Il a inscrit 15 buts cette saison avec les Jets, sa cinquième avec un tel total ou plus.

16 Artem Anisimov, C, Rangers de New York (54)

Le choix de deuxième ronde a inscrit au moins 20 buts à quatre reprises au cours des six dernières saisons avec les Blue Jackets de Columbus et les Blackhawks de Chicago. Il a évolué au centre d'un trio avec l'attaquant vedette Patrick Kane pendant la majeure partie de ses quatre saisons avec les Blackhawks et il a aidé Kane à atteindre le plateau des 100 points à deux reprises.

17. Semyon Varlamov, G, Capitals de Washington (23)

Varlamov a gagné 20 matchs cette saison, la sixième fois en 10 campagnes complètes dans la LNH où il a atteint cette marque. Sa meilleure saison est survenue en 2013-14, quand il a mené la LNH avec 41 victoires et a pris le deuxième rang du scrutin pour l'obtention du trophée Vézina. Ses 213 victoires constituent un sommet chez les gardiens repêchés en 2006.

Video: ANA@COL: Varlamov gâche deux belles occasions

18. Michael Grabner, AG, Canucks de Vancouver (14)

Une blessure à l'œil a limité Grabner à 41 matchs cette saison avec les Coyotes de l'Arizona, mais ses six buts en infériorité numérique ont constitué un sommet dans la LNH. Ses 21 buts à court d'un homme depuis 2009-10 le placent au deuxième rang de la LNH après les 26 de Marchand. Il a marqué au moins 20 buts à quatre reprises en 10 saisons, établissant un sommet de 34 filets en 76 rencontres avec les Islanders de New York comme recrue en 2010-11, alors qu'il avait terminé au troisième rang du scrutin pour l'obtention du trophée Calder. Ses 167 buts le placent au 13e rang parmi les joueurs repêchés en 2006.

19. Steve Mason, G, Blue Jackets de Columbus (69)

Le choix de troisième ronde a explosé dans la Ligue en 2008-09 avec 33 victoires et un sommet personnel dans la LNH de 10 blanchissages, il a remporté le trophée Calder, a terminé au deuxième rang du scrutin pour le trophée Vézina et a aidé les Blue Jackets à atteindre les séries éliminatoires pour la première fois. Il a été échangé aux Flyers de Philadelphie avant la date limite des échanges de 2013 et en quatre saisons de 2013-14 à 2016-17, son pourcentage d'arrêts à forces égales de ,928 a été le huitième meilleur de la LNH (minimum de 75 matchs joués). Il a aidé les Flyers à participer aux séries à deux reprises. Mason n'a pas joué cette saison après avoir vu son contrat être racheté par les Canadiens, mais ses 205 victoires le placent au deuxième rang parmi les gardiens repêchés en 2006.

20. Patrik Berglund, C, Blues de St. Louis (25)

Berglund a inscrit au moins 20 buts à trois reprises en 10 saisons avec les Blues, incluant un sommet personnel de 23 en 2016-17. Il a été échangé aux Sabres de Buffalo, le 1er juillet 2018, mais après 23 matchs, son nom a été placé au ballotage dans l'objectif de résilier son contrat. Ses 170 buts le placent au 12e rang chez les joueurs repêchés en 2006.

21. Trevor Lewis, C, Kings de Los Angeles (17)

Lewis a été un attaquant important sur les deux derniers trios et sur les unités de désavantage numérique des éditions des Kings qui ont remporté la Coupe Stanley en 2012 et 2014. Il n'a jamais été un grand contributeur offensif, mais il a établi des sommets personnels dans la LNH de 14 buts et 26 points en 2017-18. Une blessure au pied l'a limité à 12 points (trois buts, neuf aides) en 44 parties cette saison. 

22. Cal Clutterbuck, AD, Wild du Minnesota (72)

En six saisons avec les Islanders de New York, il est devenu un élément important de l'un des meilleurs quatrièmes trios de la LNH. Il a inscrit 10 buts ou plus à six reprises en 12 saisons avec le Wild et les Islanders, dont 15 ou plus à trois reprises, et ce, même s'il n'a jamais joué plus de 16:21 par rencontre.

Video: PIT@NYI, #2: Clutterbuck sonne les cloches de Malkin

23. Chris Stewart, AD, Avalanche du Colorado (18)

Stewart a inscrit 28 buts en 2009-10 et l'a refait la saison suivante, qu'il a passée avec l'Avalanche et les Blues. Il a inscrit en moyenne 16 filets par année en quatre saisons avec les Blues. En 10 campagnes avec six équipes, Stewart a inscrit 160 buts et 321 points, ce qui le place au 15e rang des joueurs de la cuvée 2006 dans ces deux catégories. Cette saison, il a obtenu 13 points (six buts, sept mentions d'aide) en 23 matchs avec Nottingham dans la Ligue de hockey élite au Royaume-Uni.

24. Nikolay Kulemin, AG, Maple Leafs de Toronto (44)

Le choix de deuxième ronde a marqué 61 buts à ses trois premières saisons dans la LNH, dont 30 en 2010-11. Il n'a plus jamais été capable de s'approcher de cette production avec 15 buts en 82 matchs avec les Islanders de New York en 2014-15, son meilleur total au cours des sept campagnes suivantes. Après qu'une blessure à l'épaule l'eut limité à disputer 13 rencontres avec les Islanders en 2017-18, il a obtenu 35 points (16 buts, 19 aides) en 52 rencontres avec Magnitogorsk dans la Ligue continentale de Russie (KHL) cette saison.

25. Andrew MacDonald, D, Islanders de New York (160)

En 11 saisons dans la LNH avec les Islanders et les Flyers de Philadelphie, le choix de sixième ronde a été un défenseur fiable capable d'écouler des pénalités, de bloquer des tirs et d'être un mentor dans le vestiaire. Depuis 2009-10, les 1339 tirs bloqués de MacDonald sont bons pour le 10e rang parmi tous les joueurs, et sa moyenne de 2,3 lancers bloqués par rencontre le place au quatrième chez tous les joueurs ayant joué au moins 500 parties. Il a connu sa meilleure saison offensive en 2017-18 avec six buts. Il a obtenu neuf passes en 47 parties cette saison, et les Flyers ont décidé de racheter son contrat au terme de la saison.

26. Leo Komarov, AD, Maple Leafs de Toronto (180)

Le choix de sixième ronde a obtenu 36 points (19 buts, 17 passes) en 67 matchs en 2015-16 et a participé au Match des étoiles 2016 de la LNH. Cette saison, sa première avec les Islanders, il a récolté 26 points (six buts, 20 mentions d'aide), il a affiché un différentiel de plus-18 et ses 203 mises en échec l'ont placé au troisième rang à New York. Depuis qu'il a fait ses débuts dans la LNH en 2012-13, Komarov affiche une moyenne de 3,3 mises en échec par rencontre, ce qui est bon pour le septième rang parmi les joueurs ayant joué au moins 150 matchs.

Video: NYI@PIT #3: Komarov bat Murray côté rapproché

27. Viktor Stalberg, AG, Maple Leafs de Toronto (161)

Après une saison avec les Maple Leafs, le choix de sixième ronde a été échangé aux Blackhawks de Chicago. Il a inscrit 22 buts avec eux en 2011-12 et a obtenu trois passes en 19 matchs de séries pour les aider à gagner la Coupe Stanley en 2013. Il a joué en Europe au cours des deux dernières saisons, mais en 488 matchs dans la LNH avec six formations différentes, Stalberg a permis à ses équipes d'afficher un pourcentage de tirs tentés de 52,60 à forces égales lorsqu'il était sur la glace.

28. Jamie McGinn, AG, Sharks de San Jose (36)

Le choix de deuxième ronde a inscrit au moins 10 buts à six reprises en 11 saisons, marquant notamment un sommet de 20 filets en 2011-12 avec les Sharks et l'Avalanche. Il a marqué 13 buts en 2017-18 avec les Panthers de la Floride, mais sa réadaptation d'une blessure au dos l'a limité à jouer seulement 19 matchs cette saison. En santé, il est un attaquant de puissance capable de contribuer sur le jeu de puissance, comme en témoignent ses neuf buts en avantage numérique avec les Sabres et les Ducks en 84 rencontres en 2015-16.

29. Derek Dorsett, AD, Blue Jackets de Columbus (189)

Le pugnace choix de septième ronde a inscrit 12 buts avec les Blue Jackets en 2011-12 et a amassé 25 points (sept buts, 18 passes) avec les Canucks de Vancouver en 2014-15. Le style de jeu robuste de Dorsett a fait en sorte qu'il a cumulé 1314 minutes de pénalité en 515 rencontres avec les Blue Jackets, les Rangers et les Canucks, le plus haut total parmi les joueurs sélectionnés en 2006. Il a pris sa retraite le 30 novembre 2017 en raison d'une blessure au cou.

30. James Reimer, G, Maple Leafs de Toronto (99)

Le choix de quatrième ronde a gagné 20 parties comme recrue avec les Maple Leafs en 2010-11, et en 2012-13, il a aidé Toronto à atteindre les séries pour la première fois en huit saisons, montrant un dossier de 19-8-5 avec une moyenne de 2,46, un pourcentage de ,924 et quatre jeux blancs. Il a été échangé aux Sharks de San Jose avant la date limite des transactions 2016 et a amassé six gains et trois jeux blancs en plus d'afficher une moyenne de 1,62 en huit parties. Ses 338 rencontres jouées et ses 144 victoires avec les Maple Leafs, les Sharks et les Panthers le placent au troisième rang chez les gardiens issus du repêchage 2006.

Video: CGY@FLA: Reimer étire la jambière pour l'arrêt

 

Choix de première ronde qui ont raté la coupure : Peter Mueller, huitième au total, Coyotes de Phoenix; James Sheppard, neuvième au total, Wild du Minnesota; Jonathan Bernier, 11e au total, Kings de Los Angeles; Jiri Tlusty, 13e au total, Maple Leafs de Toronto; Riku Helenius, 15e au total, Lightning de Tampa Bay; Ty Wishart, 16e au total, Sharks de San Jose; Mark Mitera, 19e au total, Ducks d'Anaheim; David Fischer, 20e au total, Canadiens de Montréal; Bobby Sanguinetti, 21e au total, Rangers de New York; Dennis Persson, 24e au total, Sabres de Buffalo; Leland Irving, 26e au total, Flames de Calgary; Ivan Vishnevskiy, 27e au total, Stars de Dallas; Chris Summers, 29e au total, Coyotes; Matthew Corrente, 30e au total, Devils du New Jersey

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.