Skip to main content

Repêchage 2018 : Xavier Bernard a su montrer un autre visage

Le défenseur des Voltigeurs a contribué davantage offensivement qu'à sa première saison

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Xavier Bernard a profité de l'année la plus importante de sa jeune carrière pour révéler une facette de son jeu qu'on ne lui connaissait pas encore.

Grâce à un été d'entraînement productif et à une bonne dose de confiance, l'imposant défenseur de 6 pieds 3 pouces et 208 livres a pu contribuer offensivement aux succès des Voltigeurs de Drummondville, un aspect qu'il souhaitait absolument améliorer à sa deuxième campagne dans la LHJMQ.

Avec une récolte de 11 buts et 24 mentions d'aide en 66 rencontres, il peut assurément dire mission accomplie.

« L'année de repêchage, c'est une année comme les autres avec un résultat un peu différent à la fin, a commenté Bernard. Je m'étais fixé des objectifs très clairs et je pense que je les ai pas mal respectés. J'ai travaillé fort et j'en récolte les fruits. Tous les gars m'aident là-dedans... On s'entraide tous. »

Ses 11 filets, inscrits en majorité grâce à son puissant tir, lui ont permis de terminer au 11e rang à ce chapitre chez les défenseurs de la LHJMQ - troisième chez les défenseurs de son âge, derrière Noah Dobson (17) et son coéquipier Nicolas Beaudin (12).

Notons aussi que seulement deux de ses buts ont été marqués avec l'avantage d'un homme. Il s'agit d'une amélioration notable pour lui, qui avait été limité à un but et cinq aides en 55 sorties à sa première saison. 

« La confiance joue pour beaucoup, a poursuivi le jeune homme originaire de Mercier. À 16 ans, tu arrives dans la Ligue. J'ai appris beaucoup cette année. Je produisais quand même pas mal quand j'étais plus jeune et ça faisait partie de mes objectifs d'aider davantage l'équipe au point de vue offensif. »

Le plus important, c'est qu'il a réussi tout ça sans négliger le côté défensif de son jeu. Son différentiel de plus-35 ne dit peut-être pas tout, mais c'est un bon indicateur de son efficacité dans sa propre zone.

Considéré comme le 37e meilleur espoir en Amérique du Nord sur la liste de mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH, Bernard aime bien tenter de modeler son style en observant Victor Hedman, un autre défenseur format géant qui excelle dans les deux sens de la patinoire.

« Xavier est un gars assez complet qui bouge bien pour son physique, a analysé l'entraîneur Dominique Ducharme. Il progresse tranquillement en étant constant, il amène plus d'urgence dans son jeu. C'est encore un jeune joueur, mais il a de bonnes qualités. »

En équipe

Bernard n'est pas le seul joueur des Voltigeurs à vivre, cette saison, les aléas et la pression intrinsèquement liée à la fameuse année de repêchage. Il a ce point en commun avec cinq autres coéquipiers - Joe Veleno, Beaudin, Nicolas Guay, Robert Lynch et le gardien Olivier Rodrigue.

À première vue, toute cette attention ne semble pas les avoir affectés de façon négative. Les Voltigeurs ont conclu la saison au quatrième rang du classement général avec une fiche de 44-20-4 et tirent de l'arrière 2-1 dans leur série de deuxième tour face aux Tigres de Victoriaville.

« Nous savions que nous pouvions le faire, a dit Bernard. Tout le monde disait que nous étions une trop jeune équipe. Nous savions que nous pouvions surprendre et que nous étions un bon groupe. »

Le fait de vivre cette aventure tous ensemble ne leur a certainement pas nui. Ça leur a plutôt servi de motivation.

« On se pousse l'un et l'autre. Nous sommes de bons amis, ça fait trois ou quatre ans qu'on se connaît », a raconté Beaudin, qui apparaît un rang devant Bernard sur la plus récente liste du Bureau.

« Nous sommes vraiment proches et il n'y a pas de compétition. Je suis content quand il joue bien et il l'est quand je joue bien. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.