Skip to main content

Poolers : Pionk dirige la première vague du jeu de puissance des Jets

Parise est sorti de sa torpeur en novembre, tout comme Hart; Henrique, Klefbom et Hutton sont au ralenti

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

EN HAUSSE

Zach Parise, Wild du Minnesota (A) : Quand le Wild rendra visite au Lightning de Tampa Bay, jeudi, Parise sera en quête d'au moins un point dans un sixième match de suite, séquence au cours de laquelle il cumule six points, dont quatre buts. L'attaquant de 35 ans a connu un mois d'octobre pénible avec seulement trois buts, mais depuis le 2 novembre, il frôle une moyenne d'un point par rencontre avec 14 points (neuf buts, cinq passes), dont cinq ont été obtenus sur le jeu de puissance, en 15 parties. Ses neuf buts au cours de cette séquence le placent d'ailleurs à égalité avec l'attaquant des Capitals de Washington Alex Ovechkin et l'attaquant de l'Avalanche du Colorado Nathan MacKinnon au septième rang de la LNH à ce chapitre. Depuis novembre, le Minnesota forme la troisième meilleure attaque de la Ligue (52 buts) - l'équipe était 27e en octobre - ce qui joue inévitablement en faveur de Parise. Pourtant, Parise n'avait été réclamé que dans 33 pour cent des ligues standards de Yahoo avant les matchs de jeudi. Son historique de blessures rebute certains poolers, mais il a joué une saison pratiquement complète en 2018-19 (74 matchs), donc le pire semble derrière lui.

Video: DAL@MIN: Parise frappe la rondelle au vol et marque


Neal Pionk, Jets de Winnipeg (D) : Le défenseur de 24 ans vient d'obtenir trois points (un but, deux passes) à ses quatre dernières rencontres. Vous direz que l'échantillon est mince, surtout après une série de six matchs sans point, mais il faut savoir qu'au cours de ces quatre parties, Pionk a été le défenseur le plus utilisé sur le jeu de puissance de Winnipeg (13:36). Ça lui a permis d'obtenir deux de ses trois points avec l'avantage d'un homme, et en plus de contribuer dans cette catégorie, Pionk a conservé un différentiel de plus-2, il a dirigé en moyenne trois tirs au but par rencontre et il a distribué près de deux mises en échec par match. Au cours des cinq dernières parties, il a joué moins de 23 minutes à une seule reprise. En plus, trois des quatre prochains adversaires de Winnipeg (Ducks d'Anaheim et Red Wings de Detroit deux fois) font partie du dernier tiers de la Ligue en infériorité numérique. Ça pourrait être payant pour Pionk.

Video: WPG@ANA: Pionk marque d'un tir sur réception en A.N.


Carter Hart, Flyers de Philadelphie (G) : Le jeune gardien des Flyers a connu son lot de hauts et de bas depuis le début de la saison, mais à l'image de son équipe, il traverse actuellement une excellente séquence. Hart a obtenu la victoire à ses trois derniers départs et il n'a accordé qu'un seul but dans chacun d'entre eux, notamment face aux Canucks de Vancouver, le 25 novembre, et contre les Maple Leafs de Toronto, mardi, deux des meilleures offensives de la LNH. En plus, quatre des sept prochains matchs des Flyers seront disputés à domicile, là où Hart a conservé un excellent dossier de 7-1-2 avec une moyenne de buts alloués de 1,48 et un pourcentage d'arrêts de ,944 depuis le début de la campagne.

Video: PHI@BOS: Hart fait l'arrêt de la victoire
 

EN BAISSE

Adam Henrique, Ducks d'Anaheim (A) : Henrique a entamé la saison sur les chapeaux de roue avec 14 points (huit buts, six passes) en 20 rencontres, un rythme qui lui aurait permis d'obtenir 57 points sur une saison complète. Mais comme il n'a jamais obtenu plus de 51 points au cours d'une saison en carrière, Henrique allait inévitablement ralentir et il a été blanchi de la feuille de pointage à ses huit dernières sorties, conservant un différentiel de moins-3 et dirigeant seulement 12 tirs au but. Au cours de cette séquence, Henrique a été utilisé avec Max Jones et Jakob Silfverberg, mais on l'a aussi vu aux côtés d'Ondrej Kase et de Nick Ritchie, lundi. Le problème, c'est que tous ces joueurs sont au ralenti en ce moment chez les Ducks, alors que seul le trio de Ryan Getzlaf est productif par les temps qui courent.

Oscar Klefbom, Oilers d'Edmonton (D) : L'inconstance de Klefbom met à l'épreuve la patience de plusieurs poolers. Il a bien entamé la saison avant d'être blanchi de la feuille de pointage pendant 11 matchs entre les 18 octobre et 8 novembre puis de reprendre du poil de la bête par la suite, mais il vient d'obtenir seulement un but et une passe à ses sept derniers matchs. Il n'a pas donné un gros coup de main aux poolers dans les autres catégories durant cette séquence, conservant un différentiel de moins-11 et distribuant moins d'une mise en échec en moyenne par rencontre. Tout ça survient alors qu'il est de loin le défenseur le plus utilisé en avantage numérique avec les gros canons Connor McDavid et Leon Draisaitl. La bonne nouvelle, c'est que Klefbom était sur la glace pour neuf des 16 derniers buts des Oilers, mais il n'a obtenu que deux points, signe que la malchance lui joue des tours. Le vent est peut-être sur le point de tourner, mais d'ici là, de meilleures options sont disponibles.

Carter Hutton, Sabres de Buffalo (G) : Six. C'est le nombre départs qu'a obtenu Hutton depuis le début du mois de novembre chez les Sabres. Au cours de cette séquence, il a maintenu une fiche de 0-4-2 avec une moyenne de buts alloués de 3,71 et un pourcentage d'arrêts de ,884. Son adjoint Linus Ullmark a obtenu neuf des 15 derniers départs des Sabres et il montre une fiche de 3-0-1 avec une moyenne de 2,50 et un pourcentage de ,932 à ses quatre plus récentes sorties. Ça pourrait inciter les Sabres à l'utiliser très souvent dans les prochaines semaines, surtout que Buffalo n'a qu'une séquence de deux matchs en deux jours d'ici au 11 janvier.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.