Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour les matchs du 1er mars

Milano connait de bons débuts avec les Ducks aux côtés de Getzlaf et de Rakell

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI : Les affrontements à surveiller : 1er marsLes formations prévues de la journée
 

Sonny Milano, Ducks d'Anaheim (A) : Les choses se déroulent bien pour Milano avec les Ducks depuis que ces derniers l'ont acquis des Blue Jackets de Columbus en retour de l'attaquant Devin Shore lundi. Ce dernier a récolté trois points, dont deux buts, à ses deux premières parties avec Anaheim. Milano représente un beau pari pour les poolers, car il évolue à 5-contre-5 avec Ryan Getzlaf et Rickard Rakell, deux des trois meilleurs marqueurs des Ducks cette saison, en plus d'avoir du temps de jeu sur la deuxième vague du jeu de puissance. D'ailleurs, deux des trois points de l'attaquant ont été amassés avec l'avantage d'un homme.

Video: EDM@ANA: Henrique rejoint Milano en prolongation

Ryan Hartman, Wild du Minnesota (A) : L'attaquant vient d'amasser cinq points (deux buts, trois aides) au cours des trois dernières rencontres et il sera en quête d'au moins un point dans une quatrième partie de suite face aux Capitals de Washington dimanche. Hartman forme un trio productif avec Mikko Koivu et Ryan Donato. Les trois ont amassé un total combiné de 14 points (six buts, huit mentions d'aide) en seulement trois parties ensemble. Le Wild a inscrit 26 buts au cours de ses six plus récents affrontements, donc c'est le moment de miser sur ses attaquants, d'autant plus que les Capitals ont accordé trois buts dans chacune de leurs trois dernières sorties.

Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas (G) : Le gardien québécois sera en quête d'une sixième victoire consécutive quand il affrontera les Kings de Los Angeles, dimanche. Au cours de cette séquence, Fleury a conservé une moyenne de buts alloués de 1,60 avec un pourcentage d'arrêts de ,942 et il a réussi deux blanchissages. Les Kings n'ont pas inscrit plus de deux buts à leurs quatre derniers affrontements et ils n'ont que neuf gains à l'étranger cette saison (9-22-4). Le moment est bien choisi de miser sur Fleury, même si son coût d'acquisition peut être élevé dans les pools quotidiens.

Andrew Mangiapane, Flames de Calgary (A) : Depuis le 10 février, le trio formé de Mangiapane, Mikael Backlund et Matthew Tkachuk est de loin le meilleur chez les Flames. Si Tkachuk et Backlund sont réclamés dans plusieurs ligues, Mangiapane n'a été réclamé que dans 11 pour cent des ligues standards de Yahoo et il est probablement disponible dans votre pool. L'attaquant de 23 ans a récolté 11 points (sept buts, quatre passes) à ses 10 dernières rencontres, alors que Backlund et Tkachuk ont amassé respectivement 16 et 12 points durant la même séquence. En plus de remplir le filet, Mangiapane a dirigé 23 lancers au but durant ces 10 parties, dont 14 au cours des quatre plus récents affrontements. Les Panthers de la Floride, les adversaires des Flames dimanche, ont joué samedi et ils sont la deuxième équipe qui accorde le plus de buts en moyenne par match dans la LNH (3,34). Les conditions sont donc réunies pour que Mangiapane et ses comparses continuent à s'imposer offensivement.

Aaron Ekblad, Panthers de la Floride (D) : Depuis le 13 février, Ekblad a été blanchi de la feuille de pointage seulement deux fois, récoltant neuf mentions d'aide en autant de rencontres. Au cours de cette séquence, le défenseur de 24 ans a dirigé moins de deux lancers dans un match à une seule reprise. Ekblad est limité à la deuxième vague du jeu de puissance, mais il est le joueur le plus utilisé en moyenne chez les Panthers cette saison (22:56). Et avec l'offensive que la Floride possède (3,40 buts par partie; cinquième rang dans la LNH), Ekblad obtiendra plusieurs occasions de s'inscrire à la feuille de pointage.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.