Skip to main content

Pierre-Luc Dubois démasqué

Le jeune attaquant des Blue Jackets se livre à un rituel d'avant-match particulier qui inclut tout le répertoire de jurons québécois

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

COLUMBUS - Le rituel d'avant-match de Pierre-Luc Dubois a été dévoilé au grand jour à la télévision anglophone, mardi. Au grand désarroi du joueur de centre des Blue Jackets de Columbus, qui a rougi de gêne en apprenant la chose à l'issue de la victoire des siens 2-1 contre les Bruins de Boston dans le match no 3.

« Quoi, ils n'ont pas censuré les mots?, a-t-il réagi. Je pensais que quelqu'un réaliserait que ça ne devrait pas être entendu. J'espère que mes parents n'entendront pas. »

À LIRE : Columbus ne change pas la recette dans le match no 3

Heureusement pour lui, ses parents n'ont rien vu ni entendu parce qu'ils étaient parmi la foule de 19 337 spectateurs au Nationwide Arena.

Entouré de coéquipiers dans le corridor menant à la patinoire, Dubois y va d'un cri de ralliement avant chacun des matchs en séries, qui est un pot-pourri de jurons québécois que la bienséance nous interdit de rapporter ici.

« Les anglophones aiment ça. Ils essaient aussi de m'imiter, ils trouvent ça drôle. Je vais continuer, ça marche », a lancé Dubois en retrouvant le sourire.

L'attaquant âgé de 20 ans a imputé le blâme à son compatriote David Savard parce qu'il l'inciterait à continuer. 

« C'est David qui me pousse. C'est sa faute, c'est le plus vieux des deux. Il me dit de le faire. Je n'ai pas le choix », l'a-t-il accusé.

Le vétéran défenseur a nié toute responsabilité dans les actions de son jeune coéquipier.

« C'est lui qui a commencé », s'est-il défendu.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.