Skip to main content

Nico Hischier a finalement été préféré à Nolan Patrick

L'attaquant suisse a été repêché par les Devils au premier rang du repêchage 2017 de la LNH; Patrick prend le chemin de Philadelphie

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

CHICAGO - Nico Hischier ne pouvait cesser de sourire. Pas qu'il n'a pas l'habitude de le faire, mais cette fois, c'était spécial.

Après une saison couronnée de succès, où il a brillé partout où il est passé, le Suisse a été récompensé pour tous les efforts, tous les sacrifices, en étant réclamé au tout premier rang du repêchage de la LNH par les Devils du New Jersey.

Le joueur de centre des Mooseheads d'Halifax marquait ainsi l'histoire de son pays - le joueur helvète ayant été repêché le plus hâtivement était Nino Niederreiter au cinquième échelon en 2011 - et devenait le premier joueur issu de la LHJMQ à être choisi au premier rang depuis Nathan MacKinnon en 2013.

« C'est un sentiment incroyable, a déclaré Hischier. J'ai eu de la misère à trouver les mots pendant un moment. Je ne peux pas décrire le moment. J'étais tellement content, j'ai fait une caresse à ma mère en premier et elle pleurait. C'était beaucoup d'émotions. Il n'y a aucun mot pour décrire ça. »

Cette sélection a mis fin à des mois de spéculations à savoir qui de lui ou de Nolan Patrick, des Wheat Kings de Brandon, allait être le premier à entendre son nom. Patrick, qui était classé au premier rang sur la liste finale de la Centrale de recrutement de la LNH, partait avec une longueur d'avance, mais Hischier aura finalement eu le dessus.

« C'est un gars fantastique, j'ai bien aimé partager ces moments avec lui, a déclaré Patrick, qui a finalement été réclamé au deuxième échelon par les Flyers de Philadelphie. Je suis vraiment content pour lui, sa famille semblait tellement fière. »

Le dénouement de cette soirée, Hischier n'aurait jamais pu l'imaginer même dans ses rêves les plus fous. Il y a un an, il évoluait en Suisse et n'avait encore jamais mis le pied sur une patinoire en Amérique du Nord.

Une adaptation rapide, une récolte de 86 points, dont 38 buts, en 57 matchs à Halifax, son dévouement et son implication dans les trois zones ont cependant fait tout basculer.

« Je vous mentirais si je vous disais que je croyais que c'était possible au début de la saison, c'est un peu une surprise, a lancé Hischier. Après le Championnat mondial junior - où il a amassé sept points en cinq matchs - je savais que c'était possible si je continuais de travailler jusqu'à la fin de la saison. »

C'est ce qu'il a fait.

Il a eu le dessus sur Patrick au Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH à la fin du mois de janvier et a connu de bons moments avec la Suisse au Championnat mondial des moins de 18 ans au terme de la campagne alors que l'attaquant des Wheat Kings était encore ennuyé par une blessure.

Pas une première

Lorsqu'il a enfilé le chandail des Devils brodé à son nom, Hischier a eu une impression de déjà-vu. 

« Quand j'avais dix ans, j'ai participé à un tournoi en Suisse et chaque équipe représentait une formation de la LNH, a raconté Hischier. Cette année-là, nous étions les Devils. »

Son objectif sera désormais de le porter à temps plein dès la saison prochaine. Même s'il avoue qu'il est difficile pour le moment de se projeter dans l'avenir, Hischier a bien l'intention de faire tout le nécessaire pour passer à l'étape suivante.

C'est également le cas de Patrick, qui évoluera dans la même section qu'Hischier pour les années à venir.

« Nous devons commencer à travailler pour faire le saut dans la LNH, a déclaré Patrick. Je veux m'établir, jouer mon style de jeu et contribuer le plus possible avec les Flyers. »

Maintenant que le débat est clos quant à l'ordre de sélection, la lutte peut se transporter sur la patinoire. Et ce, au grand plaisir des amateurs. 

En voir plus