Skip to main content

Légaré rejoint Poulin avec les Penguins

Le directeur général Jim Rutherford n'a pas hésité à venir piger dans la LHJMQ pour une deuxième journée de suite

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

VANCOUVER - Il y a de ces équipes qui n'hésitent pas à faire confiance au talent québécois.

Non seulement les Penguins de Pittsburgh ont-ils complété un doublé en repêchant Nathan Légaré lors de la troisième ronde du Repêchage 2019 de la LNH, samedi, mais ils ont sacrifié trois choix dans une transaction pour y arriver.

À LIRE AUSSI : La soirée de Poulin et PelletierRaphaël Lavoie n'avait aucune attenteTout un choc pour Moritz Seider

Quelques heures après avoir fait de Samuel Poulin son choix de premier tour au 21e échelon, le directeur général Jim Rutherford a donné trois choix plus tardifs aux Coyotes de l'Arizona pour pouvoir grimper au 74e rang et ainsi s'assurer des services de l'attaquant du Drakkar de Baie-Comeau.

« Ils ont prouvé qu'ils voulaient vraiment m'avoir, a lancé Légaré. C'est assez spécial. »

Video: Légaré parle de sa sélection par les Penguins

Les Penguins y sont allés pour la qualité plutôt que pour la quantité. En réalisant cette transaction, ils ont fait une croix sur une grosse partie de leur repêchage et n'ont repris le micro qu'à deux autres occasions en septième ronde pour sélectionner deux attaquants finlandais.

« Il était tellement haut sur notre liste qu'à un moment, notre recruteur-chef a dit qu'il allait essayer d'acquérir un choix de troisième ronde et Jim a réussi », a raconté Luc Gauthier, le dépisteur québécois de l'équipe. 

« Des fois, c'est bon d'avoir beaucoup de choix, mais nous avons décidé d'y aller pour la qualité cette année. »

En Poulin et en Légaré, les Penguins ont mis la main sur deux bons amis qui pratiquent un style de jeu similaire. Ils ont tous les deux de bonnes habiletés offensives, mais ils sont aussi d'imposants patineurs qui savent s'impliquer physiquement.

Tweet from @penguins: Buddies since age 7. pic.twitter.com/OgD8oW0UtT

Légaré (6 pieds, 201 livres) a terminé à égalité au deuxième rang des buteurs de la LHJMQ avec 45 buts et a aussi ajouté 42 aides pour un total de 87 points en 68 rencontres.

« Ce sont deux gars qui sont déjà forts physiquement, a expliqué Gauthier. C'est sûr que les deux ont des petites choses à améliorer, mais ils peuvent éventuellement jouer le même style de rôle. C'est excellent pour notre organisation d'avoir ce genre de joueurs.

« Quand on regarde comment la Ligue évolue et ce qu'on a vu en Finale avec le jeu intense et physique, il faut suivre la cadence aussi même si on a déjà d'excellents joueurs à Pittsburgh avec nous. »

Ironiquement, Poulin et Légaré ont évolué dans la même équipe au niveau mineur et s'entraînent même ensemble chaque été en compagnie de l'ancien préparateur physique des Penguins, Stéphane Dubé.

Video: Poulin parle de sa sélection par les Penguins

« Ça va être spécial », a indiqué Légaré qui connaît Poulin depuis l'âge de sept ans. « Nous allons beaucoup nous pousser l'un et l'autre. Je veux le meilleur pour lui et il souhaite le meilleur pour moi. Nous allons travailler ensemble et les voyages en avion vont être moins longs. »

L'heure des bilans

Avant la sélection de Légaré au troisième tour, quatre représentants de la LHJMQ ont été sélectionnés en deuxième ronde : les attaquants Raphaël Lavoie (38e au total - Oilers d'Edmonton) et Nikita Alexandrov (62e - Blues de St. Louis) ainsi que les défenseurs Artemi Kniazev (48e - Sharks de San Jose) et Samuel Bolduc (57e - Islanders de New York).

« Je suis très heureux, a lancé l'imposant Bolduc. J'étais avec ma famille et c'était vraiment un moment spécial. [...] Je m'attendais à sortir un peu plus tard, donc ç'a été une belle surprise pour moi. »

Les attaquants Alex Beaucage (78e - Avalanche du Colorado) et Maxim Cajkovic (89e - Lightning de Tampa Bay) ainsi que le gardien Colten Ellis (93e - Blues) ont été sélectionnés en troisième ronde comme Légaré.

« Je ne connais pas Samuel Girard personnellement, mais il a joué à Shawinigan près de chez moi, a fait valoir la nouvelle acquisition de l'Avalanche. Je l'ai vu faire des spin-o-ramas quelques fois et il est très le fun à voir aller. J'ai hâte de le rencontrer. »

Au total, 18 joueurs de la LHJMQ - dont 10 Québécois - ont trouvé preneur au cours des sept rondes de l'encan. En septième ronde, au 201e échelon, les Canadiens de Montréal ont d'ailleurs jeté leur dévolu sur l'attaquant de 20 ans Rafaël Harvey-Pinard, l'ancien capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda.  

« J'étais devant la télévision avec mes parents et ma sœur et on s'est tous mis à pleurer ensemble, a-t-il déclaré sur les ondes de TVA Sports. C'est un gros moment pour moi. »

Alexander Campbell, un Québécois qui évoluait dans la BCHL cette saison, a quant à lui pris la direction de Nashville au 65e rang.

Les représentants de la LHJMQ sélectionnés

-   Samuel Poulin, A, Penguins (21e)
-   Jakob Pelletier, A, Flames de Calgary (26e)
-   Raphaël Lavoie, A, Oilers (38e)
-   Artemi Kniazev, D, Sharks (48e)
-   Samuel Bolduc, D, Islanders (57e)
-   Nikita Alexandrov, A, Blues (62e)
-   Nathan Légaré, A, Penguins (74e)
-   Alex Beaucage, A, Avalanche (78e)
-   Maxim Cajkovic, A, Lightning (89e)
-   Colten Ellis, G, Blues (93e)
-   Jordan Spence, D, Kings de Los Angeles (95e)
-   Mikhail Abramov, A, Maple Leafs de Toronto (115e)
-   Egor Serdyuk, A, Flyers de Philadelphie (165e)
-   Félix Bibeau, A, Islanders (178e)
-   Maxence Guénette, D, Sénateurs d'Ottawa (187e)
-   Rafaël Harvey-Pinard, A, Canadiens (201e)
-   Valentin Nussbaumer, A, Coyotes de l'Arizona (207e)
-   Jérémy Michel, A, Blues (217e)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.