Skip to main content

Mrazek ne sera pas du match no 4 pour les Hurricanes

Le gardien a patiné jeudi alors qu'il se remet d'une blessure au bas du corps, mais son retour ne sera pas précipité

par Kurt Dusterberg / Correspondant NHL.com

RALEIGH, Caroline du Nord - Petr Mrazek ne sera pas être de retour devant le filet des Hurricanes de la Caroline pour le match no 4 dans la deuxième ronde de l'Association de l'Est contre les Islanders de New York vendredi (19h (HE); NBCSN, CBC, SN, TVAS).

Mrazek, qui a quitté le match no 2 en deuxième période dimanche en raison d'une blessure au bas du corps, a patiné vendredi matin en compagnie de l'entraîneur des gardiens Mike Bales.

À LIRE AUSSI: Williams et les Hurricanes continuent de trouver des façons de gagnerLes Islanders encore incapables d'obtenir les bonds favorables

« Il est sur la glace en ce moment, ce qui est une bonne nouvelle, a noté l'entraîneur des Hurricanes Rod Brind'Amour. Je sais qu'il ne jouera pas ce soir, mais le fait qu'il patine et qu'il reçoive des lancers, c'est un bon signe. »

Curtis McElhinney a réalisé 28 arrêts dans le gain de la Caroline 5-2 dans le match no 3 mercredi, ce qui donnait aux Hurricanes une avance de 3-0 dans leur série quatre de sept. À l'âge de 35 ans et 343 jours, il est devenu le plus vieux gardien de l'histoire à obtenir un premier départ en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, devançant Les Binkley des Penguins de Pittsburgh (35 ans et 306 jours) en 1970.

Alex Nedeljkovic, rappelé de Charlotte dans la Ligue américaine de hockey lundi, sera à nouveau l'auxiliaire.

« Nous ne pouvons précipiter le retour d'un gardien, a ajouté Brind'Amour. Il ne peut jouer avec une blessure. Il y a une différence entre un gardien et un joueur, selon moi. Les joueurs peuvent cacher leurs blessures. Un gardien ne peut pas. Il doit être à 100 pour cent afin d'être à l'aise dans ses mouvements et être explosif. »

En neuf matchs des séries, Mrazek montre un dossier de 5-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,22, un pourcentage d'arrêts de ,913 et deux blanchissages. McElhinney, qui a stoppé 17 tirs en relève dans le match no 2 pour obtenir la victoire, présente une moyenne de 1,28 et un taux d'efficacité de ,957 en deux matchs des séries.

Video: NYI@CAR, #3: McElhinney vole Leddy avec le patin

Les Hurricanes pourraient toutefois compter sur l'attaquant Michael Ferland dans le match no 4. Il a raté les sept derniers matchs en raison d'une blessure au haut du corps. Il a participé à la période d'échauffement du match no 3 et a patiné jeudi matin.

« Il est réévalué sur une base quotidienne, et quand il va nous dire qu'il peut jouer, il sera de la formation », a déclaré Brind'Amour.

Ferland deviendrait le troisième attaquant blessé à réintégrer la formation. Andrei Svechnikov est revenu au jeu dans le match no 3 après une absence de six rencontres en raison d'une commotion cérébrale subie dans une bagarre avec Alex Ovechkin des Capitals de Washington dans le match no 3 de la première ronde. Il a décoché deux tirs en 12:13 de temps de glace.

« Il a été excellent, a souligné Brind'Amour. On a pu voir que sa forme physique n'était pas tout à fait là où elle aurait besoin d'être. Il a effectué de courtes présences et il a été efficace quand il était sur la glace. Nous souhaitons qu'il continue de s'améliorer à mesure que nous continuons de jouer. »

Svechnikov, qui a obtenu trois points (deux buts, une passe) en quatre matchs des séries, a évolué sur un trio complété par Lucas Wallmark et Brock McGinn.

« J'étais un peu nerveux à ma première présence, a-t-il admis. Je cherchais seulement à frapper quelqu'un ou à recevoir une mise en échec. Je me suis très bien senti lorsque ça s'est produit, et ce fut très important pour moi. »

Jordan Martinook, qui a subi une blessure au bas du corps dans le match no 4 du premier tour, a également disputé un premier match dans la série mercredi et a obtenu trois tirs en 12:02 de temps d'utilisation.

« C'est une blessure avec laquelle je n'ai jamais vraiment eu à composer auparavant, mais dans des matchs comme ceux-là, c'est plus facile de se motiver, a noté Martinook. Il faut jouer malgré la douleur, ce qui est plus facile à ce temps-ci de la saison. Il faut s'endurcir et jouer malgré ça. »

L'attaquant de la Caroline Saku Maenalanen (haut du corps) et le défenseur Trevor van Riemsdyk (haut du corps) sont à l'écart pour le reste de la série.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.