Skip to main content

Meier, la « vraie affaire » pour les Sharks

L'entraîneur de San Jose fait l'éloge du jeune Suisse et de Logan Couture à l'issue du premier match de la finale de l'Ouest

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SAN JOSE - La saison de l'éclosion de Timo Meier se poursuit au plus grand plaisir des Sharks de San Jose.

« Ce gars-là est pour de vrai », a laissé tomber l'entraîneur des Sharks Pete DeBoer, samedi, après avoir assisté à une autre démonstration du savoir-faire du Suisse âgé de 22 ans.

À LIRE AUSSI : Les Sharks sortent les crocs dans le match no 1

Meier a réussi deux buts dans la victoire de 6-3 des siens dans le match no 1 de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Blues de St. Louis au SAP Center.

Son premier, qui a porté le score 4-2 en deuxième période, marquera les séries 2019 de la Coupe Stanley comme ayant été un des plus beaux buts.

« Vous avez vu tout l'étalage de son talent sur cette séquence », l'a encensé son coéquipier Logan Couture.

Après avoir récupéré la rondelle en entrée de zone, Meier s'est moqué du défenseur Jay Bouwmeester avant de déculotter le gardien Jordan Binnington en réalisant la feinte qu'a rendue célèbre l'ancien joueur vedette Peter Forsberg.

« Les amateurs le découvrent, mais nous avons pu voir sa progression à l'interne au cours des dernières saisons, a continué Couture. Il a connu des moments difficiles à son arrivée. Il voulait vite marquer des buts. C'est normal pour un marqueur qui arrive des rangs juniors. Mais l'apprentissage ne se fait pas du jour au lendemain. C'est un choix de premier tour élevé, la pression était forte sur lui. J'ai ressenti une pression semblable quand j'essayais de faire ma marque dans la LNH à mes débuts. Il a continué de travailler d'arrache-pied et il aidait l'équipe d'autres façons. Cette saison, il s'est établi comme un très bon joueur pour nous. »

Video: STL@SJS, #1: Meier déculotte Binnington et compte

À sa troisième saison dans la LNH, le neuvième joueur réclamé au repêchage 2015 a atteint des sommets personnels, qu'il éclipsera sans doute dès la saison prochaine, avec 30 buts et 36 passes en 78 matchs. Il poursuit sur son erre d'aller en séries, avec cinq buts et huit passes en 15 matchs.

« Les dernières saisons ont été un processus d'apprentissage pour moi, a admis Meier. J'ai pu profiter des conseils de Logan, mais de tout le monde dans l'équipe. C'est difficile de marquer dans cette ligue, mais j'essaie toujours d'aider l'équipe du mieux que je peux, soit en bloquant des tirs ou en jouant un style physique. 

« Le succès de l'équipe passe toujours en premier, c'est encore plus vrai en séries éliminatoires, a-t-il ajouté. C'est ce qu'il y a de plus satisfaisant sur le plan personnel, je trouve. Nous jouons tous pour gagner la Coupe Stanley. »

DeBoer a fait remarquer que l'organisation avait bien orchestré son intégration dans la LNH.

« Nous savions que nous avions un joueur talentueux entre les mains. Les attaquants de puissance mettent un peu plus de temps avant de connaître du succès dans la LNH, a-t-il estimé. Ils doivent apprendre à trouver l'équilibre entre le jeu physique et leurs aptitudes à l'attaque. Il est sur la bonne voie. Les dirigeants n'ont pas brusqué les choses dans son cas. Ils lui ont fait jouer une saison de plus dans les rangs juniors et il a dû faire ses classes dans la Ligue américaine. Même après l'avoir fait graduer, nous n'avons pas hésité à le retourner dans les rangs mineurs.

« Il est maintenant avec nous pour de bon et il est pour vrai. »

Meier a fait ses classes dans la LHJMQ pendant trois saisons -- principalement chez les Mooseheads d'Halifax, mais également dans l'uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda, nouvellement champions de la Coupe du Président. DeBoer accorde beaucoup de mérite à Couture - qui trône au sommet des marqueurs de la ligue en séries avec 17 points -- pour son émergence.

Video: STL@SJS, #1: Meier récidive avec un tir dévié

« Ça commence par le joueur de centre, a-t-il avancé. Logan Couture, s'il n'est pas un des deux joueurs de centre les plus complets de la LNH, il fait assurément partie de la discussion. Il joue bien sur toute la longueur de la patinoire, il se trouve toujours du bon côté de la rondelle et il fait de bonnes lectures. Il exerce une influence positive sur les autres à jouer de la bonne façon. 

« Gustav Nyquist complète bien Logan et Timo, a résumé l'entraîneur. Nous avons fait des essais avec Joe Thornton et Tomas Hertl, mais c'est avec Logan que ç'a cliqué pour diverses raisons. Gustav fait de l'excellent travail depuis le début de la série contre l'Avalanche du Colorado. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.