Skip to main content

Matthews assure que sa relation avec les Maple Leafs est au beau fixe

Le joueur de centre regrette de ne pas avoir informé l'équipe avant que la plainte à son endroit pour avoir troublé la paix ne soit rendue publique

par Dave McCarthy / Correspondant indépendant NHL.com

TORONTO - Auston Matthews a indiqué que sa relation avec les Maple Leafs de Toronto est au beau fixe malgré ses problèmes judiciaires.

« Notre relation est intacte, a dit Matthews. J'ai fait une erreur et j'en prends la responsabilité. Tout le monde fait des erreurs, et avec les conversations que nous avons eues, nous allons passer à travers, mais je dirais que notre relation est bonne. »

Matthews, qui a eu 22 ans le 17 septembre, fait l'objet d'une plainte pour avoir troublé la paix en lien avec un incident survenu à Scottsdale, en Arizona, le 26 mai. Matthews, qui a grandi en Arizona et y habite durant l'entre-saison, n'a pas été arrêté. Il n'a pas immédiatement informé les Maple Leafs à propos de l'incident.

« Plusieurs choses négatives surviennent dans nos vies, ça nous arrive à tous. L'important, c'est ce que tu fais après, ta manière de répondre », a lancé l'entraîneur Mike Babcock. « Le problème pour n'importe quelle personne connue, c'est que ta vie est toujours sous les projecteurs. Tu aimerais parfois que ce ne soit pas le cas, mais il y a d'autres moments où c'est plaisant, donc tu ne peux pas avoir les deux. »

Le directeur général Kyle Dubas a indiqué qu'il a été mis au courant des allégations quand elles ont fait surface sur Twitter mardi.
Matthews a qualifié sa décision de ne pas informer les Maple Leafs d'une « erreur de jugement. »

Selon des documents de la cour publiés sur le site web de la filière judiciaire de l'Arizona, Matthews fait l'objet d'un chef d'accusation pour avoir troublé la paix ou pour s'être battu. Il a reçu une convocation, le 23 juillet, et devait participer à une conférence préparatoire d'avant-procès, mercredi à Scottsdale, mais il n'était pas obligatoire qu'il se présente en personne en Cour.

Le joueur de centre, qui a inscrit un but dans un gain de 3-0 contre les Canadiens de Montréal mercredi, a affirmé qu'il veut oublier ce problème pour être à son mieux sur la patinoire. On s'attend à ce que Matthews dispute le dernier match préparatoire des Maple Leafs, samedi face aux Red Wings de Detroit au Scotiabank Arena (19 h HE, SN, NHLN, NHL.TV).

Video: MTL@TOR: Matthews ajoute à l'avance

« Ça n'a pas été facile, mais je pense que c'est quelque chose qui me permet d'apprendre et de grandir, donc j'essaie de prendre les choses une journée à la fois, a dit Matthews. Mentalement, je dois bloquer ça. J'ai encore un travail à faire, donc je dois me présenter à l'aréna chaque jour et faire mon boulot. »

Depuis que les allégations ont été rendues publiques, Matthews a reçu énormément de soutien de ses coéquipiers, dont l'attaquant John Tavares et le défenseur Morgan Rielly.

« Évidemment, il n'aurait pas voulu être impliqué là-dedans ou voir la situation tourner ainsi, a mentionné Tavares. Il est une bonne personne, un bon coéquipier et il veut passer à autre chose et continuer à devenir plus mature pour être le meilleur joueur possible. Nous le soutenons tous et nous serons toujours là pour lui, peu importe ce dont il pourrait avoir besoin. Ce sont des circonstances malheureuses, mais il veut passer à autre chose, être lui-même et être le meilleur Maple Leaf possible. »

Rielly a ajouté : « Il a été génial, Auston est un professionnel. Il est une bonne personne qui vient d'une bonne famille. Il compose avec la situation, et je sais que tous ses coéquipiers veulent le soutenir. »

Matthews a mentionné que le soutien de ses coéquipiers l'a aidé dans son objectif de mettre cet incident derrière lui.

« Ça signifie beaucoup pour moi. Ce sont les gars avec qui tu passes énormément de temps et ils te connaissent bien, donc leur soutien veut dire beaucoup pour moi », a dit Matthews.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.