Skip to main content

Les Stars remportent la Classique hivernale

Une explosion de quatre buts consécutifs en moins de huit minutes permet à Dallas de battre Nashville

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

DALLAS -- Une remontée de l'équipe locale est venue couronner un spectacle haut en couleurs, qui a permis de constater encore une fois que le hockey est bien vivant au Texas.

Les Stars de Dallas ont marqué quatre buts sans riposte, dont trois en troisième période, si bien qu'ils ont pu défaire les Predators de Nashville 4-2 devant 85 630 spectateurs à l'occasion de la Classique hivernale Bridgestone 2020 de la LNH, disputée mercredi devant une foule de 85 630 spectateurs qui a rempli à capacité les gradins du Cotton Bowl Stadium.

La Classique hivernale de mercredi - il s'agissait d'un premier match à l'extérieur autant pour Dallas que Nashville - a attiré la deuxième plus imposante foule dans l'histoire de l'événement derrière l'assistance de 105 491 personnes qui a été enregistrée à l'occasion de la Classique hivernale 2014 disputée au Michigan Stadium entre les Maple Leafs de Toronto et les Red Wings de Detroit.

« Si j'avais été dans les gradins pour regarder le match, ou encore si je l'avais vu à la télé, je dirais que c'était fantastique, a déclaré l'entraîneur des Stars Rick Bowness. L'événement dans son ensemble a été fantastique. »

À LIRE : Ellis blessé lors de la Classique hivernale | Blogue de la Classique hivernale : Matt Duchene

Mattias Janmark, Alexander Radulov et Andrej Sekera ont marqué au cours des sept premières minutes de jeu en troisième période après que Blake Comeau eut trouvé le fond du filet au moment où il restait 1:08 à disputer au deuxième engagement. 

Ben Bishop a réalisé 31 arrêts pour les Stars (23-14-4), qui connaissent maintenant une séquence de trois victoires, l'ayant emporté à chaque fois à la suite d'une remontée en troisième période. Dallas a signé sept victoires cette saison après avoir tiré de l'arrière à l'issue des 40 premières minutes de jeu, un sommet dans la LNH à l'heure actuelle.

« Je pense que c'est parce que les gars adhèrent au style de jeu que nous devons afficher, a indiqué Comeau. Même si nous sommes en déficit de deux ou trois buts, je n'ai pas le sentiment qu'il y ait le moindre joueur qui commence à aller jouer tout seul dans son coin. Nous cherchons à jouer avec ardeur, à afficher un jeu solide défensivement et nous avons la certitude que nous allons obtenir des occasions de marquer. Nous avons fait du bon travail, ces derniers temps, pour réussir à respecter le plan de match jusqu'au bout. »

Roman Josi a récolté deux mentions d'aide, prolongeant ainsi à huit sa séquence de matchs avec au moins un point (sept buts, huit passes), tandis que Pekka Rinne a bloqué 31 tirs, mais les Predators (18-15-6) ont subi un troisième revers d'affilée.

« Disputer la Classique hivernale, c'est une occasion plutôt spéciale, a dit Josi. C'est sûr que ça fait mal. »

Video: Les Stars remportent la Classique hivernale

Les Predators ont laissé filer une avance de deux buts après avoir perdu les services du défenseur Ryan Ellis, qui a subi une blessure au haut du corps à 2:44 de la première période quand il a reçu un coup de coude à la tête de l'attaquant des Stars Corey Perry.

Perry a écopé d'une pénalité majeure de cinq minutes pour avoir donné un coup de coude et de la première inconduite de partie dans l'histoire de la Classique hivernale. Ellis n'est pas revenu au jeu et on n'a pas offert plus de détails sur son état de santé après la rencontre.

Comeau a permis à Nashville d'attaquer à cinq contre trois quand il s'est vu décerner une pénalité pour avoir retardé le match à 4:22. Matt Duchene a marqué 1:24 plus tard, à 5:46, pour donner les devants 1-0 aux siens. Le but en avantage numérique de Dante Fabbro à 7:36 a permis à Nashville de se doter d'une priorité de 2-0.

Nashville a conservé sa priorité de deux buts quand l'attaquant des Stars Denis Gurianov a raté un tir de pénalité à 8:38, après que le défenseur des Predators Matt Irwin l'eut fait trébucher au moment où il filait au but.

« Après que Ryan eut quitté la rencontre, je trouve que nous avons fait ce que nous avions besoin de faire en ce qui regarde l'avantage numérique, nous avons su en profiter, a noté l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. Après, nous avons disputé une première période correcte. La deuxième période, bien qu'elle se soit terminée 2-1, ils ont commencé à créer davantage d'occasions que nous en zone offensive. »

Dallas a réduit l'écart à 2-1 quand Comeau a marqué à 18:52 de la deuxième. Dallas a amorcé le troisième engagement en supériorité numérique après que Colin Blackwell eut été puni pour avoir retardé le jeu à 19:11 de la deuxième.

« Ce but-là a eu une importance énorme pour nous, a souligné l'attaquant des Stars Jamie Benn. Nous avons pu regagner le vestiaire avec un certain regain de confiance. Les gars étaient fébriles au moment d'amorcer la troisième, ils voulaient profiter de ce jeu de puissance en début de période. Nous avons juste essayé de garder l'erre d'aller en notre faveur. »

Le but en avantage numérique de Janmark a provoqué l'égalité 2-2 après seulement 58 secondes de jeu au troisième engagement. Dallas a obtenu un autre avantage numérique et Radulov a fait mouche à 5:06 au moyen d'un tir sur réception pour procurer une avance de 3-2 à Dallas.

« Je n'avais jamais entendu une foule crier aussi fort dans un match où je jouais, a affirmé l'attaquant des Stars Tyler Seguin. C'était pas mal cool. »

Sekera a marqué sur le retour d'un tir à 6:35 pour un score de 4-2.

« Le stade était formidable, les fans et l'environnement aussi, a déclaré Laviolette. La Ligue nationale de hockey a fait du travail incroyable pour organiser cet événement et nous sommes reconnaissants d'en avoir fait partie. Du hockey au Texas et deux équipes du Sud, et de remplir le stade comme nous l'avons fait, ç'a été une journée incroyable. Nous aurions voulu que le score soit différent, mais si on regarde le match dans son ensemble, la glace et l'atmosphère, c'était excellent. »

Ce qu'ils ont dit

« C'était un gros match. Compte tenu du contexte et de tout ce qu'on avait raconté sur ce match-là… C'est une défaite difficile à encaisser pour nous. La bonne nouvelle, c'est qu'ils ne donnaient que deux points aujourd'hui. C'est la façon dont il faut regarder les choses. » -- Le défenseur des Predators Mattias Ekholm

« Le fait de disputer ce match-là chez nous, les partisans sont venus en grand nombre et nous avons eu beaucoup de plaisir, alors la victoire c'est la cerise sur le gâteau. D'y arriver devant nos partisans, à Dallas, c'est à l'image de l'événement dans son ensemble et ça nous permet de le savourer encore plus. » -- Le gardien de but des Stars Ben Bishop

Ce qu'il faut savoir

Radulov a prolongé à neuf sa série de matchs avec au moins un point (quatre buts, huit passes). … Quinze des 29 matchs de la LNH disputés à l'extérieur se sont soldés par des victoires récoltées à l'issue de remontées au score, dont les quatre derniers. … Les Stars ont décroché la sixième victoire remportée à l'issue d'une remontée de plus d'un but dans un match de la LNH disputé à l'extérieur. C'était la septième fois qu'une équipe venait de l'arrière pour remporter un match extérieur après avoir accusé un déficit en troisième période. … L'équipe locale a une fiche de 4-5-3 dans les matchs de la Classique hivernale. … La température au moment de procéder à la mise au jeu initiale s'élevait à 12,7 degrés Celsius.

La suite

Predators: Rendent visite aux Kings de Los Angeles samedi (22h30 H.E.; FS-W, FS-TN, NHL.TV)

Stars: Reçoivent les Red Wings de Detroit vendredi (20h30 H.E.; ESPN+, FS-SW, FS-D, NHL.TV)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.