Skip to main content

Blogue de la Classique hivernale: Matt Duchene

Malgré la défaite, l'attaquant des Predators a apprécié l'ambiance au Cotton Bowl Stadium

par Matt Duchene / Collaboration spéciale NHL.com

L'attaquant des Predators de Nashville Matt Duchene rédige son propre blogue à l'occasion de la Classique hivernale Bridgestone 2020 de la LNH, qui s'est tenue mercredi au Cotton Bowl Stadium à Dallas.

À LIRE : Les Stars remportent la Classique hivernale

Dans son deuxième texte, Duchene, qui a pris part à deux autres matchs de la LNH à l'extérieur - dans le cadre de la Série des stades 2016 avec l'Avalanche du Colorado au Coors Field et de la Classique 100 de la LNH 2017 dans l'uniforme des Sénateurs d'Ottawa - discute de la défaite des Predators 4-2, un match lors duquel il a inscrit le premier filet, mais où il a aussi vu son équipe échapper une avance de 2-0.

L'atmosphère était géniale, le stade était incroyable. La LNH a vraiment fait un bon travail pour tout organiser. Je suis certain que les amateurs ont aimé. Les partisans des deux équipes étaient électriques. Ce sera un moment dont je vais me souvenir plus positivement qu'en ce moment. C'est dommage d'avoir perdu le match, surtout de la manière dont nous avions amorcé la rencontre et que c'était une partie importante pour nous au classement. Nous allons maintenant devoir rebondir et nous préparer pour la prochaine parce qu'au final toutes les défaites comptent également. C'est dommage, mais on doit être prêts pour les prochaines rencontres. On va avoir besoin de quelques jours pour nous remettre sur pieds et recommencer.

Video: NSH@DAL: Duchene trouve la cible à cinq-contre-trois

Inscrire le premier but, c'était spécial, mais en ce moment, ça ne veut pas dire grand-chose parce qu'on a subi la défaite, donc peut-être que ça aussi, ça va me prendre du temps avant d'apprécier réellement le moment parce que je suis trop déçu d'avoir perdu. 

Jouer à l'extérieur, c'est bizarre et différent, ce n'est pas comme disputer un match normal. Et c'est décevant d'avoir eu cette avance et ne pas avoir été en mesure d'aller chercher le but suivant. On doit être meilleur quand on a l'avance et continuer de pousser l'adversaire.

J'ai joué trois matchs extérieurs et chacun était unique. Le stade ici, c'est quelque chose de plus spécial. Il y a tellement d'histoire et en plus, la foule était probablement la meilleure que j'ai jouée devant à l'extérieur. Et c'est la partie où il y avait le plus de spectateurs, donc on sentait vraiment l'énergie.

C'est juste décevant de ne pas pouvoir célébrer en ce moment.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.