Skip to main content

Les Islanders continuent de gagner malgré les nombreuses blessures

Johnston et Bardreau créent un impact en l'absence de plusieurs joueurs clés

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

EAST MEADOW, N.Y. - Les Islanders de New York ont remporté leurs sept dernières rencontres, leur plus longue séquence victorieuse en près de 30 ans, malgré plusieurs attaquants sur la liste des blessés.

Jordan Eberle (bas du corps) n'a pas joué depuis le 12 octobre. Leo Komarov souffre d'un virus et manque à l'appel depuis le 17 octobre. Casey Cizikas (bas du corps) a raté cinq matchs. Matt Martin et Tom Kuhnhackl se sont tous les deux blessés au bas du corps le 25 octobre et seront à l'écart pour quatre à six semaines. Andrew Ladd se remet toujours d'une déchirure du ligament croisé intérieur subie le 24 mars dernier. 

À LIRE AUSSI : Martin et Kuhnhackl à l'écart de quatre à six semaines chez les Islanders

Mais Barry Trotz, le plus récent récipiendaire du trophée Jack Adams, remis à l'entraîneur de l'année dans la LNH, n'acceptera pas de relâchement ou d'excuses. 

« C'est un effort d'équipe, a dit Trotz après l'entraînement des Islanders, lundi. Ce n'était pas toutes des belles victoires. Quand tu connais de telles séquences, tu as besoin d'un peu de chance, tu as besoin de beaucoup d'implication des joueurs, et tu as besoin que tes gardiens soient très bons et qu'ils volent une partie ou deux, un travail qu'ils ont bien fait, je crois. 

« Nous pouvons encore nous améliorer; nous avons gagné sept matchs de suite, mais d'une certaine façon nous ne le ressentons pas nécessairement parce que plusieurs de ceux-ci auraient pu facilement nous échapper. Nous avons été chanceux. »

Video: PHI@NYI: Barzal se moque du défenseur

Avec autant de joueurs sur la touche, les Islanders ont dû trouver d'autres éléments pour produire. L'ailier droit Oliver Wahlstrom, choix numéro 11 du Repêchage 2018 de la LNH, a été rappelé de Bridgeport dans la Ligue américaine et a fait ses débuts dans la Ligue nationale le 14 octobre alors les New York remportait le deuxième match de cette séquence victorieuse. L'ailier gauche Ross Johnston, 6 pieds 5 pouces et 235 livres, a marqué dans la plus récente victoire des Islanders, 5-3 face aux Flyers de Philadelphie lundi.

Le but de Johnston a été préparé par le centre de 26 ans Cole Bardreau, qui s'est remis de deux blessures sérieuses avant de faire ses débuts dans la LNH dans une victoire de 3-2 face aux Blue Jackets le 19 octobre.

« Je pense que je me suis disloqué l'épaule quand j'ai levé mes bras dans les airs, j'étais tellement excité », a avoué Bardreau par rapport à son premier point dans la LNH.

Video: PHI@NYI: Bardreau fait le travail pour Johnston

Le parcours de Bardreau n'a pas été facile; il s'est brisé le cou quand il jouait à l'Université Cornell, puis s'est infligé une sérieuse blessure à la main lors d'une bagarre quand il était dans la Ligue américaine, où il a passé quatre saisons avant de signer un contrat à deux volets avec les Islanders en juillet.

 « J'ai eu une grave infection, a dit Bardreau. Je ne l'ai su que quelques jours plus tard. J'ai dû me faire opérer d'urgence avant que je ne perde ma main. J'ai subi sept opérations.

« Mon cou brisé a retenu toute l'attention, mais l'opération à la main a été un épisode bien plus difficile. »

La première journée dans la LNH de Bardreau a débuté à Bridgeport pendant l'entraînement matinal, la journée où Komarov commençait à se sentir malade. Bardreau a emprunté l'autoroute pour se rendre à l'aéroport le plus vite possible. Il est arrivé à Columbus seulement 90 minutes avant le début du match.

« Je ne pouvais pas parler. Tout s'était passé tellement vite, je ressentais plein d'émotions. Je n'avais rien à lire dans l'avion, je passais mon temps à sourire et à pleurer. Par chance, il n'y avait personne assis à côté de moi », a raconté Bardreau. 

Il a rapidement acquis le respect de ses entraîneurs et de ses coéquipiers, qui disent apprécier comment il a travaillé fort pour atteindre son objectif.

« Parfois, tout ce dont tu as besoin est une occasion de te faire valoir, a mentionné le capitaine des Islanders Anders Lee. C'est le bon côté avec les blessures, ça permet à d'autres joueurs de se prouver. » 

Impressionné par le jeu au centre de Bardreau, Trotz a décidé de muter Derick Brassard à l'aile gauche. Un changement qui a rapporté puisque Brassard a marqué dans trois matchs, lui qui n'avait pas touché la cible lors de ses huit premières rencontres. Bardreau a quant à lui obtenu une passe et deux mises en échec en 7:51 de jeu lundi. 

Trotz a mentionné que Komarov avait recommencé à s'entraîner, mais qu'il serait surprenant de le voir en uniforme quand les Islanders (8-3-0) vont recevoir le Lightning de Tampa Bay, vendredi au Nassau Coliseum (19 h HE; ESPN+, MSG+, SUN, NHL.TV). Bardreau sait qu'il doit rendre la tâche difficile pour son entraîneur et son directeur général de le retourner à Bridgeport une fois que les joueurs blessés reviendront au jeu. 

« Ç'a été des montagnes russes d'émotions, a dit Bardreau. Le plus important pour moi est de vivre l'instant présent et d'en profiter au maximum, car demain ça pourrait être terminé.

« J'ai travaillé tellement fort pour me rendre ici. Je dois l'apprécier. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.