Skip to main content

Les Flyers ont besoin d'une attaque plus constante dans le match no 4

Philadelphie doit créer des occasions de marquer et demeurer loin du banc des punitions pour égaler la série

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Les Flyers de Philadelphie mettront l'accent à créer plus d'offensive et à le faire sur une base constante en vue du match no 4 contre les Penguins de Pittsburgh, mercredi au Wells Fargo Center (19 h HE, NBCSN, CBC, TVAS, NBCSP, ATTSN-PT).

Les Flyers tirent de l'arrière 2-1 dans la série au meilleur de sept matchs après un revers de 5-1 lors du match no 3, dimanche.

Philadelphie s'est fait dominer dans huit des neuf périodes de la série au chapitre des tirs au but, un total de 94 contre 71. À cinq contre cinq, les Penguins ont l'avantage 66-48, selon NaturalStatTrick.com.

La seule période où les Flyers ont contrôlé le jeu est la première du match no 3, quand ils ont dirigé 11 tirs au but contre seulement quatre pour les Penguins.

Cela dit, les Penguins ont eu l'avantage 22-16 dans les deux derniers engagements.

« C'est une chose de le faire pendant 20 minutes », a affirmé l'entraîneur des Flyers Dave Hakstol lundi. « C'est une autre chose de relever le défi de le faire pendant une séquence de 60 minutes. C'est ce temps-là de l'année. J'ai trouvé que notre rythme au début du dernier match était bon. Notre exécution avec la rondelle était plutôt bonne. Après la première période, nous avions bien fait pendant les 20 minutes. Nous sommes retournés au vestiaire en tirant de l'arrière 1-0, mais nous avons joué du bon hockey pendant 20 minutes. Nous n'avons pas reproduit ça lors de la deuxième période. »

Diriger plus de rondelles au filet aiderait. Les Penguins ont bloqué 17 lancers dans le match no 3, dont 12 des 22 tentatives de la part des défenseurs des Flyers. Ils devront bouger la rondelle plus rapidement pour créer des corridors de tirs.

« Nous devons sortir avec plus de vitesse comme nous l'avons dans le match no 2 (un gain de 5-1) », a dit l'attaquant Jakub Voracek. Je pense que nous étions trop éparpillés en zone neutre et en échec avant. Il faut avoir un meilleur synchronisme entre les défenseurs et les attaquants. Espérons que ça s'améliore mercredi. »

Ce qui doit aussi s'améliorer, c'est la discipline. Les efforts offensifs des Flyers lors des trois premières parties ont été freinés parce qu'ils ont été à court d'un homme 15 fois, dont sept fois dans la partie no 3.

Ceci inclut une séquence de 29 :14 - d'une pénalité à Claude Giroux pour coup de bâton à 1 :12 de la deuxième période jusqu'à une punition à Radko Gudas pour avoir fait trébucher à 10 :26 de la troisième - lors de laquelle les Flyers ont écopé de six punitions mineures. Au cours de cette période, les Penguins ont marqué quatre buts contre un avec trois filets en supériorité numérique. Les Penguins menaient 19-11 au chapitre des tirs et 37-19 pour les tirs tentés.

Video: PIT@PHI, #3: Malkin tire sur réception en A.N.

Avant que Giroux soit chassé, les Flyers tiraient de l'arrière 1-0, mais avaient le dessus sur les Penguins 11-5 pour les lancers et 29-13 au chapitre des tirs tentés.

« J'ai trouvé que nous avons joué une bonne première période, a commenté Hakstol. Nous nous sommes enlisés avec les pénalités. »

Hakstol a avoué ne pas avoir encore décidé si ses changements de trios du match no 3 se transporteront au match no 4. Il a déplacé l'ailier gauche sur trois de ses quatre unités. Ainsi, Travis Konecny est passé sur la deuxième ligne avec Voracek et le centre Nolan Patrick. Scott Laughton a été muté au troisième trio avec le centre Valtteri Filppula et l'ailier droit Wayne Simmonds. Finalement, Oskar Lindblom est descendu sur la quatrième unité avec le centre Jori Lehtera et l'ailier droit Matt Read. Seule l'unité principale, composée de Giroux, du centre Sean Couturier et de l'ailier droit Michael Raffl, est demeurée intacte.

Peu importe les changements, les Flyers ont bon espoir de rebondir dans le match no 4, un peu comme ils l'avaient fait après le cuisant revers de 7-0 lors de la première partie de la série.

« Ce n'est pas le temps de paniquer, a dit Giroux. Nous disputons le match de mercredi ici. Les gars seront prêts. Nous mettons ce match-là derrière nous et ferons exactement ce que nous avons fait après le match no 1. Nous regarderons ce qui n'a pas bien été et corrigerons ces erreurs. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.