Skip to main content

Les Bruins ont le dessus sur les Maple Leafs dans le match no 7

Ils inscrivent quatre buts en troisième période pour passer en deuxième ronde dans l'Association de l'est

par Matt Kalman / Correspondant NHL.com

BOSTON - Les Bruins de Boston ont inscrit quatre buts en troisième période pour l'emporter 7-4 contre les Maple Leafs de Toronto dans le match no 7 de leur série de première ronde de l'Association de l'Est au TD Garden mercredi.

Les Bruins vont affronter le Lightning de Tampa Bay au deuxième tour. Le match no 1 sera présenté à Tampa Bay samedi.

C'est la première fois que Boston franchit le premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis 2014.

Les Bruins, qui ont subi la défaite dans les matchs no 5 et 6, tiraient de l'arrière 4-3 au début de la troisième période.

« C'est le match le plus incroyable auquel j'ai pris part, a affirmé l'attaquant des Bruins Brad Marchand. Le jeu allait d'un côté et de l'autre, et c'était plaisant de jouer cette partie avec l'intensité de la foule et l'émotion. Même après qu'ils eurent pris les devants à quelques reprises, nous savions que nous possédions la résilience nécessaire dans le vestiaire pour venir de l'arrière. »

Torey Krug a nivelé la marque 4-4 à 1:10 d'un tir de la pointe, peu de temps après une mise en jeu remportée par Patrice Bergeron.

« C'était énorme, a reconnu Krug. Ce but a fait tourner le momentum, c'est certain. Nous n'étions pas inquiets du temps que ça allait prendre, car nous savions que nous allions éventuellement créer l'égalité. Ce fut un jeu important, et nous avons gardé la pédale au plancher par la suite. »

Jake DeBrusk a réussi son deuxième du match à 5:25 pour placer les Bruins en avant 5-4. Il a déculole défenseur Jake Gardiner sur le jeu avant de battre le gardien Frederik Andersen entre les jambes.

« Je ne suis pas utilisé souvent à 4-contre-4, alors je voulais simplement amener la rondelle au filet et je crois que j'ai un peu surpris leur défenseur avec ma vitesse, a analysé DeBrusk. J'ai ensuite tenté une feinte et tenté de soulever la rondelle. Je ne l'ai pas vu entrer dans le but. J'ai simplement entendu la foule se mettre à hurler. Ce fut un sentiment très spécial, surtout que le pointage était alors 5-4. »

« Il n'y a pas vraiment d'explication, a de son côté indiqué Gardiner, qui a présenté un différentiel de moins-5. Je me sentais bien. Il semble toutefois que chaque fois que je tentais quelque chose, la rondelle se retrouvait au fonod du filet. »

David Pastrnak a touché la cible à 11:39 pour porter la marque 6-4, puis Marchand a ajouté un but dans un filet désert avec 51 secondes à écouler.

Bergeron a terminé la soirée avec un but et deux passes, David Krejci a amassé trois mentions d'aide et Tuukka Rask a repoussé 20 rondelles pour les Bruins.

Video: Boston explose en 3e pour achever les Maple Leafs

Patrick Marleau a inscrit un doublé, et Frederik Andersen a réalisé 29 arrêts pour les Maple Leafs.

« Ça fait mal, a admis le centre de Toronto Nazem Kadri. Il faut toutefois en retirer les points positifs. Nous aurions aimé passer au prochain tour, mais je crois que nous serons une équipe à surveiller dans le futur, et nous allons nous retrouver à nouveau dans des situations semblables à l'avenir. »

Marleau a fait mouche pour la première fois en avantage numérique après 2:05 de jeu au premier vingt pour placer Toronto en avant 1-0.

DeBrusk a marqué sur le jeu de puissance à 4:47 pour créer l'égalité, mais le deuxième de Marleau a redonné les devants aux Maple Leafs à 6:12.

Danton Heinen a fait vibrer les cordages à 9:10 pour ramener les deux équipes à la case départ, puis Bergeron a procuré à Boston sa première avance de la soirée, 3-2, alors qu'il ne restait que 37 secondes à écouler à la première période.

Le défenseur des Maple Leafs Travis Dermott a marqué à 2:07 de la période médiane pour faire 3-3.

Kasperi Kapanen a résisté à Marchand à la ligne bleue des Bruins avant de déjouer Rask à court d'un homme à 6:05 pour replacer Toronto en avant 4-3.

« Au début de la série, si vous m'aviez dit que nous affrontions Boston et que nous allions être en avance au début de la troisième période, j'aurais accepté volontiers », a mentionné l'entraîneur de Toronto Mike Babcock.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.