Skip to main content

Le jeu de puissance des Blues tombe en panne dans le match no 2

St. Louis est blanchi en cinq avantages numériques pour aider Dallas à créer l'égalité dans la série

par Louie Korac / Correspondant NHL.com

ST. LOUIS - Les Blues de St. Louis ont obtenu une dernière chance de créer l'égalité dans un match où ils ont toujours tiré de l'arrière samedi, alors qu'ils ont obtenu un cinquième jeu de puissance avec 2:45 à écouler en troisième période.

Cependant, comme ce fut le cas pendant le reste de la journée, St. Louis a échoué avec l'avantage d'un homme.

Les Blues ont offert un rendement de 0-en-5 sur le jeu de puissance au cours de leur revers de 4-2 aux mains des Stars de Dallas dans le match no 2 de la deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au Enterprise Center.

Les Stars ont créé l'égalité 1-1 dans cette série quatre de sept. Le match no 3 aura lieu lundi à Dallas.

Les Stars, qui ont écoulé avec succès 21 de leurs 22 infériorités numériques depuis le début des séries éliminatoires, ont cédé huit tirs au cours des cinq supériorités numériques des Blues.

À LIRE AUSSI: Hintz et les Stars frappent tôt et égalent la série contre les BluesLe nouveau deuxième trio des Stars trouve son rythme en séries

« Nous avons obtenu de bonnes chances, a noté l'attaquant des Blues Jaden Schwartz. [Le gardien des Stars Ben Bishop] a évidemment réalisé de bons arrêts. Quelques-uns de nos tirs ont touché leurs bâtons, et nous n'avons jamais pu obtenir un bond chanceux au bon moment. »

Les Blues ont obtenu leur dernier jeu de puissance lorsque l'attaquant des Stars Roope Hintz, qui a terminé la rencontre avec deux buts et une passe, a été chassé pour avoir retardé le match lorsqu'il a expédié la rondelle dans les estrades du revers.

Les Blues, qui ont évolué en avantage numérique pendant un total de 9:36 au cours de la partie, incluant 24 secondes à 5-contre-3 au premier tiers, n'ont pu marquer, même en retirant le gardien Jordan Binnington alors qu'il restait 1:40 à écouler au temps réglementaire pour passer 55 secondes à 6-contre-4. 

« Ce fut une très, très bonne infériorité numérique de notre part, a souligné le défenseur des Stars Miro Heiskanen. De bons tirs bloqués et des passes interceptées. De très beaux jeux de notre part. » 

L'entraîneur des Blues Craig Berube avait le sentiment que son équipe aurait pu attaquer plus longtemps à 6-contre-4 si St. Louis n'avait pas commis autant de revirements. Le centre Ryan O'Reilly a remporté la mise en jeu, mais a rapidement remis le disque à l'adversaire en tentant une passe du revers, et Dallas a pu dégager.

« Si nous parvenons à conserver la rondelle sur ce jeu, si nous parvenons à nous installer, nous pouvons retirer notre gardien beaucoup plus rapidement et passer plus de temps à 6-contre-4, a expliqué Berube. Nous avons obtenu de belles chances. Ils ont fait du bon travail en échec-avant et ont contrecarré certaines de nos sorties de zone. Il est évidemment important de remporter nos mises en jeu.

« Nous avons perdu certaines mises en jeu, et cela a tué notre momentum quelque peu. Nous avons obtenu des chances, mais pas assez. 

« Nous devons mieux réussir les petites choses, comme les sorties de zone, avoir une meilleure exécution, gagner nos mises en jeu. Tout ça va évidemment nous aider. »

Schwartz, qui a marqué le deuxième but de St. Louis après 1:48 en troisième période pour réduire l'écart à 3-2, a eu la sensation que les Blues n'ont pas été en mesure de profiter du fait que les joueurs qui écoulent les punitions pour Dallas étaient fatigués.

Video: DAL@STL, #2: Schwartz redirige un tir dans la lucarne

« Quand nous traversions la zone neutre, nous aurions pu simplement rejeter le disque derrière leurs défenseurs pour passer plus de temps dans leur zone, a indiqué Schwartz. Ils étaient très fatigués en fin de match. Nous avons raté quelques chances, quelques-uns de nos tirs ont été bloqués, et nous n'avons pas exécuté aussi bien que nous aurions dû le faire. »

Contrairement à Dallas au cours de leur deuxième et dernier jeu de puissance à 12:39 de la troisième période, au cours duquel les Stars ont obtenu neuf tirs et ont passé de longs moments en zone de St. Louis, les Blues ont eu de la difficulté avec leurs entrées de zone, et lorsqu'ils ont obtenu des mises en jeu en zone ennemie avec l'avantage d'un homme, ils n'en ont remporté que 30 pour cent (3-en-10).

« Ils font du bon travail pour avancer vers nous, a noté le défenseur des Blues Colton Parayko en parlant des Stars. Je crois qu'il faut simplement avancer en poussant le disque derrière eux et nous assurer d'entrer dans leur zone de manière claire, mais c'est évidemment plus facile à dire qu'à faire. Nous allons étudier les vidéos et aller de l'avant. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.